20 févr. 21

GUERRE DE 100 ANS : LES ANGLAIS ET LES FRANCAIS S'OFFRENT UN BONUS DE 7 ANS !

Edouard III est roi d'Angleterre (et par ailleurs duc d'Aquitaine). Il est aussi (par sa mère) le petit-fils de Philippe-le-Bel, qui est le roi de France. Du coup, le gars Edouard profite de cette parenté et, s'autoproclamant roi de France, décide qu'il va prendre la place de son grand-père Philippe ! En 1346, leurs 2 armées se retrouvent face à face à Crécy (et là, ça sent la bagarre !)... Cette année là commence alors une guerre qui va se poursuivre jusqu'en 1453... et ne va donc pas durer 100 ans mais (en réalité) 107 ans !... [Lire la suite]

12 févr. 21

DU TEMPS OU LA BARONNIE DE CROCQ ETAIT UN BON PLACEMENT

Le comte Frédéric-Maurice de La Tour d'Auvergne, duc de Bouillon et baron de Crocq, décide en 1631 de vendre (contre monnaies sonnantes) ses terres de Crocq à un certain Antoine Coëffier, lequel est par ailleurs marquis d'Effiat. Le sieur Coëffier devient ainsi baron de Crocq... Mais qui est donc le nouveau propriétaire du robuste château et de la bonne ville de Crocq ? Antoine Coëffier, qui est LE grand-maitre des mines du royaume de France, est aussi Chevalier du Saint-Esprit, maréchal de France, gouverneur du Bourbonnais,... [Lire la suite]
27 sept. 20

A TULLE, UNE SECONDE VAGUE DE S.S. VEUT PENDRE 150 HABITANTS SUPPLEMENTAIRES !

En juin 1944, les S.S. de la division blindée Das Reich reprennent la ville de Tulle aux maquisards. Pour venger la mort de 40 de leurs soldats, ils rafflent tous les hommes de la ville. Le tri des otages est alors confié à Walter Schmald, membre de la police militaire allemande de Limoges. Le 9 juin, 99 d'entre eux sont pendus aux lampadaires de Tulle et d'autres sont déportés... La population de Tulle est encore sous le choc quand, 11 jours plus tard, les blindés des S.S. du régiment Tête de Mort investissent à leur tour la... [Lire la suite]
03 août 20

MARCHOUCREUSE PART A LA RECHERCHE DES TARNAQUISTANAIS DE TARNAC (EN CORREZE OCCIDENTALE DU NORD) !

Provisoirement basé à Faux-la-Montagne, l'équipe de Marchoucreuse prend connaissance de sa mission (sur un petit magnétophone qui s'autodétruit à la fin du message). Puis nous commençons (anonymement) notre trajet par la D3 (nettement plus favorable au déplacement furtif de notre March'mobile que le GR 44) et franchissons (discrètement) la frontière corrézienne à la pointe du lac de Chammet. Peu après Ludinas, nous obliquons à droite (histoire de brouiller les pistes), empruntons la D160 qui mène au bourg de Tarnac (où nous... [Lire la suite]
13 mai 20

LOUIS XIII BAFOUE LE DROIT FEODAL A AUBUSSON ET A CROZANT !

Au début, l'histoire de François II d'Aubusson (par ailleurs comte de La Feuillade) commence plutôt bien : il est gentilhomme à la cour du roi Louis XIII, avant de devenir 1er chambellan du duc Gaston d'Orléans, maréchal de camp et gouverneur du Languedoc. Elle se gâte ensuite, lors du complot que les ducs d'Orléans et de Montmorency ourdissent contre Richelieu... Le 1er chambellan, François II d'Aubusson donc, rallie le camp des 2 ducs. Mais, le 10 octobre 1632, lors de la bataille de Castelnaudary, le duc de... [Lire la suite]
27 mars 20

DANS QUEL ETAT VA FINIR L'AGRICULTURE CREUSOISE ?

Au début, le paysan creusois cultive de quoi nourrir sa famille (et élève quelques animaux). Puis, au milieu du 19ème siècle, le chemin de fer amène assez de chaux pour rendre rentable sa pauvre terre creusoise : confiant, il se met à semer du blé et (ô miracle) le rendement bondit de 50% ! De plus, entre 1808 et 1913, le poids de ses bovins double... il se sent tel un seigneur ! Mangeant désormais à sa faim, le Creusois migre moins. Mais son agriculture change, passe d'une production reposant à 72% sur le végétal... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 août 19

CONNAISSEZ-VOUS LE DUCHE DE COMBRAILLE D'AUVERGNE DE BOURBON DE SAVOIE D'ORLEANS ?

Au début du XIème siècle, le Limousin comprend 8 domaines : le comté de la Marche, les vicomtés de Limoges, de Turenne, d'Aubusson, de Comborn, de Rochechouart, de Bridiers et, enfin, la baronnie de Chambon, également nommée seigneurie de Combraille ( notre héroïne du jour donc !). Mais, vers 1180, un mariage bouleverse le destin de cette dernière... Pétronille, fille du seigneur de Chambon-sur-Voueize, épouse Gui II d'Auvergne. La baronnie de Combraille (à savoir Malval, Montaigut, Evaux, Chambon, Auzances, Lepaud... [Lire la suite]
24 mai 19

LES BOUCHERS DE LIMOGES RESTENT (VRAIMENT) EN "FAMILLE"

La Corporation de Saint-Aurélien (celle des bouchers de Limoges) est depuis le moyen-âge la plus puissante de la ville. Depuis des siècles, elle n'est représentée que par 6 familles... nombreuses (les Parot, les Cibot, les Plaine-Maison, les Juge, les Malinvaud et les Pourret) qui forment un groupe d'environ 400 membres, lesquels ne se marient qu'entre eux (des sanguins consanguins donc !). Exerçant le même métier, les 400 membres de la Corporation ont donc les mêmes occupations. De plus, ils habitent tous dans la rue... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 21:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 mars 19

LES RÉVOLUTIONNAIRES CREUSOIS ONT ÉTÉ UN PEU NULS (TOUT DE MÊME) !

Entre Bourganeuf et Eymoutiers (en contrebas de ce qui deviendra plus tard le lac de Vassivière) se trouve le castrum romain de Pairaco. Au début des années 600, ce domaine est récupéré par le mérovingien Brodulf (oncle du roi Caribert II). En 631, plutôt que de mettre sa culotte à l'envers, le roi Dagobert préfère s'emparer du duché d'Aquitaine (dont fait partie le Limousin)... Dagobert se débarrasse alors de Brodulf et, en 636, offre le château et ses terres aux moines de l'abbaye de... [Lire la suite]
04 mars 19

LE PUISSANT CAMP MILITAIRE DE SAINT-GOUSSAUD

Jules César, qui a décidé d'envahir la Gaule, parvient à Alésia où il assiège les Gaulois. Encerclé, Vercingétorix appelle les Lémovices à son secours... le Limousin est alors un état puissant, doté de pistes de circulation et de citadelles (à Guéret, à Saint-Vaury, à Pionnat, à Thauron, sur le mont de Transet, à Peirseix, vers Nadapeyras, vers Saint-Georges-Nigremont et sur le mont de Jouer).  Les Lémovices répondent à l'appel de Vercingétorix en lui envoyant 10.000 guerriers (sur les 60.000... [Lire la suite]