MARCHOUCREUSE 23

22 janv. 23

APRES 51 MOIS DE GUERRE, GUERET FAIT LA FÊTE !

Cela fait maintenant 51 mois que l'état-major et le gouvernement disent au Français que le conflit qui oppose notre pays à l'Allemagne ne durera pas. Mais, désormais, la guerre est terminée et au milieu de la journée du lundi 11 novembre 1918, les cloches des églises carillonnent à Guéret, en Creuse et dans toutes les communes de France... l'armistice est signé ! Des drapeaux français (mais aussi anglais et américains) sont accrochés aux facades des maisons, des écoles et des mairies. A Guéret, les boutiques de la Grand-Rue ont... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 janv. 23

LA VILAINE "GUERRE CIVILE" DE LA COURTINE

Le 6 avril 1917, les Etats-Unis entrent à leur tour en guerre contre l'Allemagne. En Europe, après 3 ans d'assauts continuels (qui tournent trés souvent au carnage), plus de la moitié des troupes françaises se révoltent et refusent de sortir des tranchées. La rebellion est encore plus importante dans l'armée russe où les soldats vont même jusqu'à former des "soviets de soldats"... La situation est intolérable pour l'état-major français (qui craint que les Russes ne contaminent ses Poilus) et, au mois de juin, il fait vider le... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 21:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
04 janv. 23

FELLETIN, DU TEMPS OU L'ON Y TAILLAIT DE BEAUX "CAILLOUX" !

Né à Saint-Georges-Nigremont, le Creusois Blaise Vennat vit désormais à Paris et y exerce le métier de maçon. Le hasard veut qu'il découvre ensuite celui de tailleur de diamant, lequel le passionne et (accessoirement) lui permet de trés bien gagner sa vie ! L'idée de créer chez lui (c'est à dire en Creuse) son propre atelier de diamantaire mûrit alors tout doucement dans son cerveau... Dans un 1er temps, il propose à Auguste Edouard Willingstorfer (un ouvrier d'origine autrichienne qui fait le même métier que lui) d'être son... [Lire la suite]
02 janv. 23

HIER C'ETAIT PAS PAREIL MAIS DEMAIN CE SERA DIFFERENT !

Au printemps 1901, les résultats du recensement des 3 départements du Limousin indiquent qu'avec 978.000 habitants, la population de la région a augmentée de 0,05% par rapport aux chiffres de 1896. Mais derrière cette infinitésimale progression régionale se cache l'augmentation vertigineuse de l'exode rural, lequel frappe désormais la Corrèze et la Creuse... Si quasiment 1 million de personnes peuplent alors le Limousin, seules 8083 d'entre elles vivent à Guéret, 7067 résident à Aubusson, 4648 demeurent à La Souterraine, 3675... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
22 déc. 22

LA BIODIVERSITE DU LIMOUSIN EST-ELLE EN DANGER ?

Dans le cadre du Sommet de la Terre, à Rio en 1992 (mémorisez bien l'année !), l'ONU organisa une conférence à l'issue de laquelle les Etats présents co-signèrent une convention "pour la conservation de la biodiversité" (whouais !). Cette convention donna naissance au programme Natura 2000, qui ambitionne alors "d'enrayer la destruction des milieux naturels et des espèces sauvages"... Quelques années plus tard, le site Natura 2000 Vallée de la Gartempe voit le jour sur 3.563 hectares de la Haute-Vienne et de la Creuse, lesquels... [Lire la suite]
13 déc. 22

DES UNITES DE BLINDES HOLLANDAIS S'INSTALLENT EN CREUSE !

Le 2 juillet 1959, 2400 soldats de la 1ère Division d'infanterie des Pays-Bas quittent le camp de Oirschot (en Hollande). Leur convoi traverse alors la Belgique et le nord de la France pour atteindre le camp militaire de Mourmelon. Le lendemain, il poursuit son itinéraire sans incident et dépasse Châlon, Troyes, Auxerre, Bourges et La Châtre avant de pénétrer en Creuse... Le convoi de soldats néerlandais atteint ensuite Chénérailles et Bellegarde et prend ensuite possession du camp militaire de La Courtine... en réalité,... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 déc. 22

EN 1939, LE LIMOUSIN EST (DEJA) UNE TERRE DE CONTRASTE

En 1939, les cantons ruraux du Limousin sont dans un triste état. Après avoir été bien "saignés" par la première guerre mondiale, ils ont vu fuir leur jeunes, partis quêter du travail à Limoges ou à Paris. Mais dans les bourgs, la situation est restée stable : les innombrables services et commerces qui y ont prospérés ont permis à la population "urbaine" de trouver des emplois... Les bourgs fourmillent alors d'épiceries-buvettes, de boutiques de "mode et nouveautés", d'une (voire de 2) pharmacie(s), de plusieurs... [Lire la suite]
23 nov. 22

LA MAIRIE DE GUERET DOIT PROTEGER LE PATRIMOINE DE LA VILLE !

Victor Guerber nait en 1877 à Thenon, en Dordogne, et y passe son enfance. Puis il se lance dans des études d'architecture et c'est donc en tant qu'architecte diplômé que la Caisse d'Epargne de la Creuse lui confie, en 1902, la réalisation des maisons dont elle finance la construction à Guéret, le long de la route de Courtille (partiellement rebaptisée rue Jean Jaurés par la suite)... Puis, en 1906, le conseil municipal de Guéret organise un concours pour attribuer l'édification d'une école de filles place Varillas (à droite du... [Lire la suite]
15 nov. 22

PAROCHIA DE FRAEXENINIS... HAUT-LIEU DU TOURISME CREUSOIS !

Niché entre la Creuse et la Petite Creuse, le bourg dont nous allons vous "causer" a probablement été habité par des Gaulois (ce que la découverte de sarcophages gaulois, voire gallo-romains, semble bigrement confirmer). Une pièce en or, orné du portrait d'un empereur romain, a (également) été découverte dans cette commune dont vous connaissez certainement déja le nom (petits canaillous !)... Nommée Parochia de Fraexeninis en 1163, elle prend le nom de Fraisselinis en 1279, puis devient Fresselinis au 14ème siècle (un nom qui... [Lire la suite]
04 nov. 22

LE LIMOUSIN NE POSSEDE PRATIQUEMENT PLUS DE FORÊTS... ANCIENNES !

Les parties boisées du Limousin sont passées de 11 à 34% au cours des 100 dernières années (ouais !) et, du coup, plus de 67% de nos forêts sont des "jeunettes" de moins de 100 ans. "Et alors ?" ricanez-vous... Ben c'est simple : les bois et forêts qui stockent le plus de carbone (et peuvent ainsi plus efficacement diminuer le réchauffement climatique) sont les "anciens", ceux qui ont plus de 150 ans ! Dans nos 3 départements, ces "anciens" couvrent environ 6.000 hectares. "C'est énorme !" pensez-vous les yeux brillants... Et... [Lire la suite]
23 oct. 22

LA DESTRUCTION D'UN MONUMENT HISTORIQUE QUI AVAIT POUR NOM "MANOIR DE LAVAUD"

Le manoir de Lavaud (à Saint-Maurice-la-Souterraine) date du 15ème siècle. Ce petit bijou, qui traverse les siècles sans subir la moindre modification, va connaître une triste fin 500 ans plus tard. En effet, en 1992, la société familiale des carrières Iribarren achète les terrains qui l'entourent et, sans avoir l'ombre d'une autorisation administrative, commence à creuser... Le classement du manoir est lancé par les Monuments Historiques (le 22 février 1993) "en raison des menaces causées par un projet d'exploitation de carrière... [Lire la suite]
10 oct. 22

IL N'Y A PAS (ET IL N'Y AURA JAMAIS) DE POLLUTION EN CREUSE !

En 1996, la Fédération Limousine pour l'Etude et la Protection de la NAture (alias FLEPNA) invite des associations "soeurs" à unir leurs forces dans 3 combats brûlants (du moins à l'époque), à savoir celui du destin de l'Etang de Landes, celui des nuisances provoquées par l'usine d'équarissage de Dun le Palestel et celui de la mise aux normes de la décharge de Noth... La Société pour l'Etude et la Protection des Oiseaux du Limousin (ou, si vous préférez, la SEPOL), Guéret Environnement, Brézentine Environnement, Felletin... [Lire la suite]
02 oct. 22

LES LIBERAUX PERSUADENT LE ROI DE PRIVATISER LES "COMMUNAUX" DE LA MARCHE

Sous l'ancien régime, à part les draps tissés en fibres de chanvre et les tapisseries en laine de moutons, la province de la Marche est vouée à l'agriculture. Pourtant, la terre y est si pauvre qu'elle ne produit que du seigle, du sarrasin, des raves et... de petits et gros cailloux ! La principale ressource des paysans est donc essentiellement celle qui est obtenue par l'élevage de moutons. Les raves, destinées à engraisser les bêtes, servent de nourriture au paysan et sa famille en cas de disette (avec des châtaignes en guise... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 21:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 sept. 22

HISTOIRE (APPROXIMATIVE) DE L'APICULTURE CREUSO-LIMOUSINE

Il y a 60 millions d'années (à 1 ou 2 millions d'années près), les insectes vivent sur une planète où les humains ne sont pas encore arrivés. De petites abeilles (sauvages) butinent des tas de fleurs en semaine... avant de faire la fête le vendredi soir et de se saoûler à l'hydromel (certains historiens prétendent même qu'elles fumaient aussi du nectar de fleurs mais rien n'a jamais rien été retrouvé qui étaye cette hypothèse !). Le lundi, les abeilles redeviennent besogneuses, retournent dans la cavité où se trouve leur ruche... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 sept. 22

A FRESSELINES, LA CHAPELLE SAINT-GILLES SEMBLE SAUVEE (SANS LOTO) !

Les voraces dévoreurs de culture creusoise que vous êtes vont être ravis de découvrir l'existence de la chapelle Saint-Gilles (pour ceux qui ne la connaissent par encore, bien évidemment !). Cet extraordinaire petit bijou se trouve dans le village des Forges (anciennement nommé Vieille-Vallée), sur la commune de Fresselines...                               Nous aimerions que, vous aussi, puissiez éprouver l'extraordinaire émotion que nous... [Lire la suite]
10 sept. 22

AUBUSSON-BLESSAC-LA ROCHETTE-AUBUSSON... EN VELO, A CHEVAL (OU EN AUTO) !

Comme le hasard vous a amené à Aubusson (et que nous en avons eu vent), nous vous invitons à faire une belle balade. Votre 1ère tâche consiste à trouver la D17, à vous y engager (en direction de Saint-Sulpice-les-Champs) et à vous arrêter, après quelques 3 ou 4 kilomètres, à Blessac. Ce bourg modeste n'en constitue pas moins votre trés intéressante première étape (sur un total de 2)... Là, tandis que vous écarquillez les yeux devant la beauté des lieux, nous vous glissons à l'oreille quelques anecdotes les concernant... Aux... [Lire la suite]
02 sept. 22

UNE RENCONTRE VRAIMENT INCROYABLE AU DOMAINE DE BANIZETTE !

L'entrée du Domaine de Banizette est ornée d'un sentencieux panneau "propriété privée - entrée interdite" qui nous laisse perplexe. Nous engageons tout de même nos chevaux mécaniques sur la piste qui s'allonge sur l'ombre d'arbres respectables et arrivons alors au bord de la Banize, la petite rivière qui a donné son nom au domaine et qu'un antique pont en pierres enjambe... Sur la gauche, une pairie est aménagée en parking au bord de la Banize : nous y laissons nos fringuants chevaux d'acier et allons nous asseoir sur le pont où... [Lire la suite]
26 août 22

ERRATUM CONCERNANT LE MESSAGE PRECEDENT ("L'HIVER SERA TRES RUDE")

Dans notre précédent billet d'humeur (et d'humour), nous avons écrit que 17 des 56 réacteurs que compte le parc nucléaire français seront probablement encore à l'arret le 1er janvier 2023. Nous nous sommes trompés : la situation est encore plus inquiétante car, actuellement, 32 des 56 réacteurs ne produisent plus d'électricité (soit largement plus de la moitié)... Vivement les toits solaires ! Ben oui, des toits de maison orientés au sud, il y en a quelques-uns en Creuse... tout de même !
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 août 22

L'HIVER PROCHAIN RISQUE D'ÊTRE TRES TRES TRES DUR EN CREUSE (MAIS PAS QUE) !

Détrompez-vous : Marchoucreuse n'est pas capable de vous annoncer les températures des prochains mois ! Nous voulons plutôt vous parler d'une loi qui va discrètement être mise en place et qui risque d'avoir quelques méchantes conséquences pour certains Creusois. Mais entrons dans le vif du sujet et énonçons (pour commencer) une vérité : les locations rurales sont rares en Creuse ! Nul(le) n'ignorant la loi, vous savez donc que tous les logements doivent être diagnostiqués par un expert accrédité. Ce dernier évalue la consommation... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 août 22

LA POSITION DU CLERGE MARCHOIS PENDANT LA REVOLUTION FRANCAISE

Au 16ème siècle, les curés, vicaires, chanoines, clercs et autres enseignants de collèges forment un bataillon de quelques 3.000 religieux. Mais 2 siècles plus tard (bien avant que n'éclate la Révolution), ils ne sont plus que 480 à veiller sur les âmes de 220.000 Marchois ("Quel est donc le mystérieux phénomène qui a produit un tel effondrement du nombre des curés marchois ?" vous demandez-vous alors)... La cause première est le départ des nobles et de leurs familles, lesquels quittent la Marche pour aller vivre dans des... [Lire la suite]