MARCHOUCREUSE 23

24 juin 22

PONTARION... COMME SON NOM L'INDIQUE !

Les moins jeunes de nos lecteurs se souviennent que la voie romaine qui reliait Ahun à Limoges passait par Pontarion, également traversé par la rivière Taurion. Pendant des siècles, les voyageurs, les marchands et leurs charriots durent emprunter un gué pour la franchir. Au moyen-âge, la seigneurie des d'Aubusson, propriétaire des terres qui entourent ce gué, y installe un péage... L'entrée du gué est gardée par ses gens d'armes, lesquels casernent dans un fortin en bois érigé sur une hauteur de la rive droite de la rivière.... [Lire la suite]

20 juin 22

RESULTATS DU GRAND CONCOURS DE LA CREUSOVISION 2022...

Onze candidat.e.s creusois.e.s sont en compétition en ce 12 juin 2022 mais 1 seul sera proclamé gagnant de ce Concours de la Creusovision 2022 le soir du dimanche 19 juin ! Qui sera-ce ? Le suspense est intenable (d'autant plus qu'à l'heure où vous lisez ceci, vous et nous connaissons déja le résultat) ! En attendant, toutes et tous s'échauffent la voix et révisent les paroles de leur chanson... Celle qu'Hélène Josset interprète est écrite par le capitaine Alexandre Juving-Brunet. Il y affirme que, depuis 5 ans, une caste... [Lire la suite]
13 juin 22

LE CASTING D'ENFER DE SAINTE-FEYRE !

Le monde entier (sauf le pôle sud) a jadis loué les exploits des tailleurs de pierre du Maupuy (à Guéret). Mais qui (à part 1 ou 2 Martiens) connait ceux de la commune voisine de Sainte-Feyre ? Ils débutent pourtant au début du 20ème siècle quand Jacques Perkowiche ouvre son 1er chantier, entre le château et la place du village de Sainte-Feyre (oui, à l'époque, ce n'est encore qu'un village !). Après la 1ère guerre mondiale, toutes les communes veulent leur monument aux morts... Martial et Jules, frères de Jacques Perkowiche, lui... [Lire la suite]
05 juin 22

L'HISTORIQUE 1ère FILATURE DE FELLETIN TERMINE MAL SA CARRIERE !

A Felletin, une ribambelle de moulins occupe depuis des siècles les rives de la Creuse. En aval du Pont des Malades, un dénommé Pierre-Joseph de Myomandre fait construire une fabrique à papier en 1790, laquelle devient bien national à la Révolution et est mise en vente en 1796... (si vous êtes de celles/ceux que les "bidules" historiques ennuyent profondément, désolé mais nous... on aime !) Vendue et revendue plusieurs fois, elle devient finalement la propriété du tisserand Joseph Sallandrouze en 1836. Le bâtiment est alors... [Lire la suite]
28 mai 22

LE TRES TURBULENT GUERETOIS BENJAMIN MOUFFE D'ANGERVILLE

Benjamin Mouffe d'Angerville nait en 1728 à Guéret (où son père est receveur royal). La famille Mouffe habite une maison qu'elle loue dans la Grande Rue à un certain Josse. En janvier 1736, le père de Benjamin décède et la cérémonie funèbre a lieu dans l'église (en présence de Pierre Lejeune, ancien maire royal de Guéret). Le jeune Benjamin va alors connaître 2 autres décès familiaux... Celui de son oncle en 1740 (un prêtre dont il héritera à sa majorité) et, en 1742, celui de son frère Louis-Benjamin (qui lui lègue 4 tableaux, 3... [Lire la suite]
20 mai 22

LA FEE ELECTRICITE REMPLACE LES MOULINS... "OBSOLETES"

A l'heure où nous écrivons, le sud du département de la Creuse regorge encore de centaines de petits ruisseaux et petites rivières dont, dés le 1er siècle, les Marchois utilisent la force pour faire tourner les 900 moulins qu'ils ont installés sur le Plateau de Millevaches. De même, le lit de la Creuse est alors parsemé (sur environ 200 km) d'une ribambelle de moulins et d'écluses... Comme vous le savez, ces moulins ont d'abord été réalisés en pierre. Puis, plusieurs siècles plus tard, ils ont bénéficié de structures porteuses en... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 mai 22

LES MERVEILLEUSES CURIOSITES DE LA COURTINE

Au sud de Felletin, le canton de La Courtine est connu pour son camp militaire*de 6.200 hectares, qui sert aujourd'hui de terrain d'entrainement à diverses unités militaires. Mais La Courtine (comme nous allons magistralement vous le démontrer), c'est beaucoup plus, valeureux guerriers ! Accrochez-vous maintenant, les surprises vont pleuvoir (le port du casque est donc obligatoire pendant la lecture) ! C'est aussi sur le territoire de cette commune que les promeneurs découvriront la Forêt de Chateauvert, laquelle abrite le point... [Lire la suite]
06 mai 22

L'ERMITE GONSALDUS DEVIENT LE PROTECTEUR DU BETAIL !

Converti par Saint-Priest, évèque d'Auvergne, un noble gallo-romain nommé Gonsaldus décide de consacrer le reste de sa vie à son nouveau dieu chrétien : il se met en route vers l'ouest de la Marche et parvient ainsi au pied du Mont Jouër, en haut duquel il s'installe pour commencer une vie d'ermite. Son arrivée à cet endroit donne aussi naissance à une légende locale... Gonsaldus, épuisé par sa longue marche, aurait demandé à un paysan de lui prêter ses boeufs pour monter son baluchon jusqu'au sommet. Le brave paysan lui aurait... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 avr. 22

LES COMMUNARDS CREUSOIS RAMENENT LA LIBRE-PENSEE DANS LEURS BALUCHONS

Au lendemain de la Commune de Paris, les maçons creusois (encore en vie) rentrent au pays. Certains ramènent avec eux les idées philosophiques de la Libre Pensée, lesquelles renforcent un radicalisme, un anticléricalisme et un républicanisme déjà bien ancrés en Creuse. Néanmoins, il faut attendre 1880 pour voir naître la 1ère association de Libre Pensée à Lavaveix-les-Mines... La 2nde arrive en 1886 à La Souterraine et celle du canton de Bourganeuf possèdera quelques 200 adhérents en 1904. La Libre Pensée est aussi présente à... [Lire la suite]
25 avr. 22

ELECTIONS LEGISLATIVES EN CREUSE : MOREAU SERA-IL REELU ?

Pour les élections législatives, la Creuse va devoir élire 5 députés et la date qui a été fixée est le 20 février (1876, pour ne rien vous cacher !). Le Comité républicain présente 5 candidats : Moreau, Nadeau, Bandy de Nalèche, Parry et Fourot. De leur côté, les bonapartistes n'alignent que Bonin et Lézaud, ce qui est mieux que les radicaux qui n'ont que Lacôte comme candidat... Le journal L'Abeille de la Creuse soutient les bonapartistes Bonin et Lézaud; L'Echo de la Creuse et La Creuse Républicaine prenant quant à eux le parti... [Lire la suite]
13 avr. 22

DE QUI (SELON VOUS) SILVAIN DE LA MARCHE EST IL LA VICTIME ?

Jusqu'en 1789, Silvain de la Marche, propriétaire du domaine des Places (à Crozant), est considéré comme l'un des meilleurs cultivateurs de la Marche. La Révolution éclate ensuite et ses concitoyens l'élisent maire de Crozant. Puis, en 1791, il devient membre du Conseil Général de la toute jeune Creuse, où son expérience agricole est mise au service de la collectivité... Le 7 avril, les biens de l'abbaye d'Aubignac (à Saint-Sébastien) sont confisqués par les révolutionnaires et mis en vente en 2 lots. Silvain de la Marche, ainsi... [Lire la suite]
06 avr. 22

LE SOUS-PREFET D'AUBUSSON REGROUPE LES "NOMADES" DANS LA PRISON

Edouard Daladier (ministre de la Défense nationale et de la guerre) et Henri Roy (ministre de l'Intérieur) adressent en 1939 un rapport à Albert Lebrun (président de la République). Ils y affirment que "les nomades représentent un danger pour la défense nationale et la sauvegarde du secret" car leurs déplacements leur permettent de voir les mouvements des troupes de l'armée française... Ils suspectent également les nomades de vendre ces renseignements à des agents de l'ennemi et, selon eux, il faut les placer en résidence forcée... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 mars 22

VOICI POURQUOI LES HABITANTS DE BELLEGARDE VENERENT LES CHEVRES...

Cette histoire, à priori incroyable, n'en est pas moins rigoureusement authentique. Elle commence au 14ème siècle avec l'arrivée dans la Marche de l'armée du sanguinaire Prince Noir (le rejeton d'Edouard III, roi d'Angleterre) qui, dans le but de conquérir l'ensemble de l'Aquitaine (pour son Papounet adoré), vient de ravager Sermur et d'en transformer la forteresse en un moignon de tour... A quelques lieues de là, les habitants de Bellegarde-en-Marche redoutent trés trés fort d'être à leur tour découpés en rondelles par les... [Lire la suite]
20 mars 22

LA BALADE DE FELLETIN A L'ÎLE DE VASSIVIERE... SERVIE SUR UN PLATEAU !

Cette virée commence à Felletin (et ce n'est pas négociable !). C'est une balade d'environ 35 km (de petites routes à faire en voiture ou en vélo) que nous faisons débuter au surprenant petit Jardin de la Chapelle Blanche, réalisé dans les ruines d'une chapelle construite en 1625 par les membres de l'ordre des Pénitents Blancs (ce jardin de glycines devient absolument extraordinaire aux alentours du mois de mai)... Emerveillés par ce que vous venez de découvrir, vous réussissez cependant à trouver la D992 et à sortir de Felletin... [Lire la suite]
13 mars 22

DANS LA SERIE "LEGENDE TYPIQUEMENT CREUSOISE"...

Procédant étape par étape, le Créateur de la Planète Terre arrive en Limousin, où il amène un sac de graines bien dodues. Il en répand le contenu sur le sol et, du revers de la main, le partage à parts égales entre la Haute-Vienne et la Corrèze. Il réalise alors qu'il a oublié la Creuse... (bien qu'ils n'existent pas au moment des faits, nous avons laissé leurs noms actuels à ces 3 départements pour ne pas vous perturber ) Pour rectifier son oubli, il reprend son sac, le retourne et le secoue : il en tombe de trés nombreux... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 mars 22

LES SECRETS DE L'ABBAYE DE BENEVENT (EN PARTIE) REVELES !

Marchoucreuse évoquait (en février 2022) la volonté exprimée en 1974 par Bernard Bouyer et Jean Conquet (membres de la Société des Sciences de la Creuse) de retrouver qui avait jadis été enterré dans les vieilles sépultures enfouies avec l'église et le cloitre souterrains. En 1977, Jean Conquet s'immerge alors dans les archives (histoire d'en percer les mystères) et fait quelques découvertes... Le 25 juillet 1726, l'abbé Landon décide de faire combler l'entrée du cloitre de l'église abbatiale (dite "église du bas", sur laquelle a... [Lire la suite]
27 févr. 22

LA TARTE AUX OIGNONS ROUGES : UN PLAT QUI ANNONCE LE PRINTEMPS !

Vous venez d'achetez une cagette de légumes bio à La Fermette de Bridiers (20 rue Lucien Daguet 23300 La Souterraine, tel : 06 83 15 94 30) dans laquelle Killian et Florentin (alias "Tintin") ont glissé des oignons rouges. Vous décidez d'en faire une belle tarte car vous avez aussi une pâte feuilletée, du fromage de chèvre, du fromage blanc et du vin blanc, ainsi que du miel de la Creuse... Vous commencez par attraper (par surprise, en sifflotant et en évitant de croiser leurs regards) 4 de ces braves oignons rouges qui, comme... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
20 févr. 22

COMBIEN DE SECRETS L'ABBAYE DE BENEVENT CACHE-ELLE DANS SES ENTRAILLES ?

En l'an 980, des moines venus de Limoges posent leurs baluchons prés de Bénévent, là où les pélerins font étape avant de poursuivre leur chemin vers Saint-Jacques de Compostelle, en Espagne. Une centaine d'années plus tard, l'ordre religieux de ces moines parvient à y faire construire un monastère, un cloitre et une église (laquelle abrite des reliques de Saint Barthélémy)... Aux alentours de 1150, une nouvelle église (l'actuelle) est édifiée sur l'emplacement même de l'église abbatiale (de la 1ère donc... tout le monde suit ?).... [Lire la suite]
13 févr. 22

ELECTIONS LEGISLATIVES EN CREUSE : C'EST AU PIED DU MUR QUE L'ON VERRA LE MACON !

Le gouvernement provisoire appelle de tous ses voeux les ouvriers de chaque spécialité pour siéger à l'Assemblée nationale. Le choix de mes confrères s'est arrêté sur moi et je n'ai pas hésité un seul instant à répondre à leur appel. Je me propose donc à vos suffrages. Ma profession de foi sera simple et désintéressée : mon patriotisme est connu d'un grand nombre d'entre vous... Membre de la Société des droits de l'homme, je n'ai jamais dévié un seul instant. Electeur de mon pays natal, je sais que le nombre des ouvriers qui... [Lire la suite]
02 févr. 22

QUAND L'ODEUR DE LA CRAIE PLANAIT SUR TOUTE LA CREUSE !

Au début du 20ème siècle, l'Ecole Normale de Guéret inculque la pédagogie et la psychologie de l'enfant aux futurs enseignants des écoles communales (et ce depuis 1830). Les étudiants y reçoivent gratuitement les manuels qui sont indispensables à leur apprentissage mais qu'ils devront précieusement garder de façon à pouvoir les consulter et éviter ainsi de se "fourvoyer" (c'est trop cool !)... Cet enseignement (de 8 heures par jour et de 5 jours par semaine) est intégralement payé par le département. Il demande, de la part des... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 16:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,