MARCHOUCREUSE 23800

07 déc. 17

LE PRÉFET DE L'EMPIRE CONTRE-ATTAQUE A GUERET ET A AUBUSSON !

C'est en Haute-Vienne que commence cette étrange page de l'histoire de la Creuse : en 1851, les époux Barnaud dirigent une école libre de la Société Évangélique à Arnac. En 1852, le Conseil académique décide sa fermeture et le couple Barnaud (qui refuse d'arrêter d'enseigner) est donc condamné à une amende pour exercice illégal du culte... Craignant le retour d'une forte opposition politique, le gouvernement impérial met en alerte ses préfets et celui de la Creuse reçoit en 1857 un surprenant courrier du... [Lire la suite]

26 nov. 17

Les chasseurs creusois éliminent la concurrence !

Au 18ème siècle, les comtes de la Marche trouvent encore des sangliers et des chevreuils à profusion dans les forêts du sud de Guéret. Après la Révolution, la chasse n'étant plus le privilège des seigneurs, les paysans s'y adonnent de bon coeur. Mais (à force de le tuer et d'abattre les arbres qui le cache), le gibier devient rapidement de plus en plus rare. Pourtant, au 19ème siècle, dans les campagnes, le fusil trône partout sur la poutre de la cheminée. Le garde-chasse est surnommé "Saint-Hubert" par les chasseurs (dont... [Lire la suite]
18 nov. 17

ORADOUR-SUR-GLANE RENAÎT (A COTE) DE SES CENDRES

En juin 1944, les nazis choisissent délibérément le bourg d'Oradour-sur-Glane pour y faire un exemple destiné à terroriser les populations du Limousin. Les habitants sont donc exterminés et le bourg est méthodiquement transformé en un gigantesque brasier. Les S.S. brûlent aussi les corps : Oradour-sur-Glane et sa population doivent disparaître ! Deux ans après la Libération, sous la pression des familles de victimes, la France décide de construire un second Oradour-sur-Glane (juste à côté du 1er bourg martyrisé qui... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 21:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 nov. 17

Gâteau Marchoucreusois d'automne

  La joyeuse et folle bande d'écureuils que vous êtes a amassé des noisettes, des noix et des châtaignes à n'en savoir que faire (espérons que, au contraire des écureuils, vous vous souviendrez de l'endroit où vous les avez cachées !). Or (justement) Marchoucreuse 23 vous propose d'en prélever une modeste quantité pour réaliser un irrésistible gâteau "maison" ! Il vous faut d'abord soigneusement déshabiller 40 grammes de noisettes et 80 grammes de cerneaux de noix... Tant que vous avez la balance à portée de main,... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 nov. 17

A CENTRE FRAIS, IL FAIT FRAIS... C'EST VRAI !

Quand nous entrons dans le magasin Centre Frais 23, nous pensons bêtement que le mot "frais" (celui-là même qui est dans son nom) sert uniquement à prévenir les nouveaux clients que, la prochaine fois, il leur faudra venir avec un bon gros pull ! Et bien non ! Ça s'appelle Centre Frais 23 parce qu'il y a plein de bons produits frais (en fait) ! Le patron vient à nous (pour nous tirer les oreilles... à cause des photos que nous faisons sans avoir demandé la permission). Il nous explique qu'il est devenu chatouilleux... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 oct. 17

Laissez-vous électriser par la cascade des Jarrauds !

Entre Bourganeuf et le lac de Vassivière se trouve le modeste bourg de Saint-Martin-Château (non loin de St-Junien-la-Bregère). A partir de ce bourg, une petite route mène à la cascade des Jarrauds, qui est à la fois un site splendide, un rendez-vous inattendu avec l'histoire et une promenade de 1,1 kilomètre (aller et retour compris). Plongeant lentement vers la Maulde, le chemin mène d'abord à un ancien moulin à eau... Ah, la force de l'eau ! En ce lieu, elle va donner à la Creuse une superbe page de son histoire... [Lire la suite]

18 oct. 17

Les (diaboliques) choux russes de Magnat

En 1760, Joseph, marquis de Lestrange, baron de Magnat et de Saint-Georges-Nigremont, part visiter la cour de Catherine, l'épouse du tsar Pierre III de Russie. Dans les jardins de la tsarine, il découvre une variété de chou extrêmement résistante au froid. Joseph rapporte donc de Saint-Petersbourg des graines pour les faire pousser en Creuse... Ce chou s'adapte bien à Magnat et il est assez rapidement cultivé dans toute la région. Il permet ainsi de nourrir les sujets du marquis. L'anecdote (trop simple) donne alors naissance à... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 oct. 17

L'affaire GMD de La Souterraine va-elle faire 67 millions de victimes ?

A La Souterraine, le petit équipementier automobile qu'est GM&S est la propriété du groupe ALTIA jusqu'en 2014. Ses 3 dirigeants (qui se nomment Mrs Adolf, Cohen et Durand) s'emploient activement à vider la trésorerie de GM&S pour alimenter la société mère ALTIA (les astuces tordues qu'ils utilisent alors font désormais l'objet d'une enquête judiciaire)... Les 3 actionnaires sont soupçonnés d'avoir personnellement empochés 1,3 million d'€ chacun (avant de se partager 1,5 million d'€ de dividendes). Laissé exsangue,... [Lire la suite]
08 oct. 17

La véritable vérité sur la chapelle de La Chapelle !

Notre aventure (chargée d'éventuelles futures polémiques) commence à Aubusson (vous acceptez d'y participer ?)...  Nous quitttons la ville par l'ouest en empruntant la D17 et (aprés avoir dépassé Blessac) continuons jusqu'à l'étang de La Chaussade où nous tournons à gauche pour atteindre La Borne et ensuite La Chapelle... et sa chapelle !  Nous serrons notre auto sur le bord de l'étroite route, allons au portail de la chapelle, tirons vers nous le portillon, poussons la porte vers l'intérieur et... [Lire la suite]
30 sept. 17

Dans la cour de l'école de filles... en 1939

A la veille de l'entrée en guerre de la France, alors qu'elle est en poste dans la Creuse, une institutrice (aujourd'hui vous devez dire professeur-e des écoles) note soigneusement les paroles que ses petites élèves scandent pendant la récréation (leur jeu consiste à ponctuer chaque groupe de mots par le lancer d'une balle qui ne doit pas tomber par terre)... "J'ai une vache (lancer de balle)... Je la détache (rattrapage et relançage)... J'la mène au champ... En 1900..."(quelle belle jeunesse... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 sept. 17

Un p'tit resto avec vue sur le lac de Vassivière ?

La D13 vous mène gentiment de Peyrat-le-Château à Auphelle, au bord du lac de Vassivière. Cet endroit (paradisiaque), qui bouillonne de monde en juillet-août, reste calme les 10 autres mois de l'année mais... est loin d'être désert ! Hé non ! C'est pourquoi, niché à côté du camping et de la plage, L'Escale-Vassivière est ouvert 11 mois sur 12. Que vous optiez pour la terrasse et le parasol ou pour le cocon protecteur de la salle, L'Escale-Vassivière vous permet toujours de déjeuner ou de diner à... [Lire la suite]
19 sept. 17

L'authentique vieille recette du fondu creusois paysan

En 1942 (dans une France occupée qui se serre la ceinture), madame J. Janicaud (membre de la Société des Sciences de la Creuse) retrouve la recette d'un plat traditionnel de la Creuse que (depuis des siècles) les paysans creusois élaborent avec peu de choses (mais qui est très différent du "truc" insipide que servent certains restaurateurs !)...   Pour réaliser cette recette très facile, commencez par vous munir d'une douzaine de belles pommes de terre bien joufflues, d'un joyeux fromage creusois pas... [Lire la suite]
08 sept. 17

Madeleine, la belle guérétoise qui va épouser le peintre Ingres

Cette authentique page d'histoire commence en 1793, à Versailles... La Révolution a fait perdre à Antoine Dubreuil (alors âgé de 30 ans) son emploi dans la troupe de comédie du Palais. Il part alors à Châlons et joue du violon dans les villages (pour subvenir à ses besoins). Là, il rencontre Sophie Chapelle (15 ans), demande sa main, s'installe à Dijon et lui fait 2 enfants. A la même période, des bourgeois de Guéret (désespérés de voir que la "capitale" de la Creuse ne possède pas de salle de spectacle) décide d'acheter ensemble... [Lire la suite]
03 sept. 17

16804 soviétiques en armes à La Courtine !

Depuis le début (de la 1ère guerre mondiale), les usines d'armement fournissent sans relâche les obus et les canons qui déchiquetent les soldats par millions. Le tsar de Russie (allié de la France), propose alors un échange : il fournira de la chair fraîche (qu'il possède en abondance) contre de l'armement lourd (qui lui fait tant défaut)... Aussi sec, 40.000 russes embarquent vers la France.           (dessins de Tardi) Dés 1916, des russes sont donc mis en première ligne (avec les... [Lire la suite]
28 août 17

LA MÉTÉO EST GROGNON ? ALLONS AU SCENOVISION !

Entre Guéret et La Souterraine, la D4 ou la D912A vous mènent à Grand-Bourg. De là, vous plongez plein sud et (quelques ravissants kilomètres plus tard) vous arrivez à Bénévent-l'Abbaye... où vous attend fébrilement le Scénovision et son étonnant spectacle, super poétique, bourré d'effets spéciaux et de 3D  (attention : vous risquer de tomber amoureux de la Creuse !).   Vous commencez par chausser des lunettes 3D et, pendant 20 minutes, vous plongez la tête la première dans la campagne creusoise, au coeur de sa... [Lire la suite]
19 août 17

L'inestimable et très discret trésor de Vidaillat...

Que tous ceux qui pensent qu'il n'y a pas grand chose en Creuse lisent les lignes qui suivent (si, si, on insiste car vous ne le regretterez pas !)... Vous partez donc de Pontarion par la D941 (en direction d'Aubusson) et, à Saint-Hilaire-le-Château, vous filez sur votre droite jusqu'à Vidaillat : le hasard fait bien les choses car c'est justement là où vous devez vous rendre ! Vidaillat est si... "paisible" qu'il est difficile d'imaginer qu'avant la guerre de 1914, plus de 1000 personnes peuplaient ce bourg ! Aujourd'hui, il... [Lire la suite]
13 août 17

Médiévale de Crozant : 21 ans en 2017... sauf erreur de notre part !

En 2010, Marchoucreuse (qui était encore jeune et beau) découvrait les  Journées Médiévales de Crozant qui (si nos savants calculs s'avèrent justes) existe depuis... 1996. En 2017, nous avons cru comprendre (d'où notre trés courageuse déduction) que c'était la 21ème année que se déroulait ce qui (désormais) se nomme Médiévale de Crozant (et ne dure plus qu'une journée). En 21 ans, la Médiévale a prit de... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 août 17

Le château creusois du Grand Maitre des Hospitaliers

Partons (si vous le voulez bien) à la découverte du château de celui qui deviendra (à 53 ans) le Grand Maître de l'Ordre des Chevaliers Hospitaliers... Pour celà, nous devons emprunter la D3 (entre Saint-Sulpice-les-Champs et Royère-de-Vassivière) et rallier le bourg de Le Monteil-au-Vicomte où se trouve ses superbes ruines... Il est (depuis plusieurs siècles) la propriété des seigneurs d'Aubusson quand, en 1365 (au début de la guerre de Cent Ans) il est pris par les troupes anglaises. Redevenu français, il voit... [Lire la suite]
28 juil. 17

MARCHOUCREUSE fouille dans les poubelles d'Evolis 23

Dés janvier 2018, Evolis 23 va pratiquer une "tarification incitative" pour l'enlèvement de nos déchets. La TEOMi (Taxe d'Enlévement des Ordures Ménagères incitative) sera généralisée en 2019 (plus vite que l'ADSL pour internet !). A partir de cette date, nous payerons donc 2 impôts ordures... Le 1er est la "part fixe" (que nous payons actuellement). Le 2nd, la "part variable", sera annuellement calculé à partir du volume d'ordures ménagères que nous produirons. Si l'objectif d'Evolis 23... [Lire la suite]
18 juil. 17

Le Trafoujaud, c'est du soleil, du feu et... un peu de sexe ?

Avant d'être "christianisé", le Limousin (comme toute la Gaule) honorait Bélen, le Dieu Soleil. Pour le remercier de ses bienfaits, nos ancêtres  le célèbraient au cours d'une fête printanière, ponctuée de feux de joie symbolisant sa puissance. Cette tradition, en Creuse, se nommait Trafoujaud (que l'on peut traduire par "à travers le feu de joie"). La veille de la Saint-Jean (le 23 juin), les jeunes hommes partaient à la recherche d'un résineux d'au moins 4 mètres de haut (dont ils coupaient les branches à 20 cm.... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,