Lorsque vous venez de Guéret et allez vers Ahun, vous vous devez d'aller voir la gare de Busseau-sur-Creuse et son impressionnant viaduc, à quelques kilomètres de la D942, sur votre gauche (cool, c'est indiqué !). 5


Le chantier (mis en route le 31 décembre 1863) s'achève par l'inauguration (le 23 décembre 1864) d'un ouvrage qui relève d'une véritable prouesse technique pour l'époque. Jugez plutôt... 1


Les soubassements sont réalisés en pierres de tailles maçonnées (dont le plus haut fait audacieusement 17 m. de haut) sur lesquels viennent reposer des piliers composés de 7 étages de 8 colonnes de fonte (dont le plus haut mesure 31 m.). 9

 

 

 

 

 

 


Le tablier métallique du viaduc est assemblé sur la terre ferme pour être glissé au fur et à mesure sur les piliers (et au dessus du vide) par une équipe de 32 robustes gaillards !


 


Le tablier atteint la rive opposé sans problème et, autre prouesse pour 1864, aucun accident grave n'endeuille le chantier. Ainsi, le viaduc enjambe la vallée, les trains à vapeur le traversent, et au milieu coule la Creuse...


"Mais, quel en est l'intérêt ?" vous dites-vous. Simple : Busseau-sur-Creuse devient ainsi un carrefour ferroviaire vital dans un département qui ne possède qu'une seule route !

8

"Et alors ?" ajoutez-vous. Et bien, cela donne à la Creuse, à partir de Busseau, l'opportunité d'expédier aux 4 points cardinaux ses pommes, ses pommes de terre, ses fromages, ses vaches limousines, son charbon, son or et (par la suite) son uranium.


La gare de triage de Busseau-sur-Creuse devient également un important arrêt sur la ligne Bordeaux - Limoges - Montluçon - Genève... 13

La ligne de chemin de fer favorise donc énormément le développement de Busseau et de ses alentours. Trois hôtels y voient le jour et acquièrent même une réputation internationale.


La laiterie remonte du flanc de la vallée pour venir s'installer au bord des voies... Les années passent, les guerres se succèdent et, en 1944, le viaduc devient un énorme enjeu militaire !

6

Les unités allemandes stationnées dans le sud de la France reçoivent l'ordre de rallier le front de Normandie et, par la suite, de filer vers l'Allemagne.


Pour retarder les trains allemands, les résistants français doivent rendre le viaduc impraticable... sans l'abimer ! Alors, un seul pilier est plastiqué. Endommagé à sa base, il reste debout et ne s'affaisse que de quelques centimètres. 12

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


C'est suffisant pour empêcher le passage des trains mais, en quelques jours, le génie allemand parvient à consolider le pilier (ci-dessus). La résistance aura toutefois réussit à bien perturber le trafic sans détruire le précieux pont... 4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Ce viaduc qui, de près ou de loin, n'a d'ailleurs jamais été conçu ni réalisé par Eiffel, qu'on se le dise ! Car nous devons ce premier ouvrage entièrement métallique à un anglais nommé Francis Lloyd... désolé !

7

Aujourd'hui, il n'y a pratiquement plus que l'autorail Guéret - Montluçon qui traverse la Creuse du haut des quelques 60 m. du viaduc (à marée basse). Des 3 hôtels, il ne reste plus que le restaurant "Le viaduc" (qui est le dernier commerce de Busseau-sur-Creuse). Le bureau de poste n'a pas résisté, lui non plus, et est fermé. 10


La laiterie, quant à elle, existe toujours. Elle appartient à un groupe industriel qui fabrique, en Normandie, des fromages à pâtes molles et les fait conditionner à Busseau-sur-Creuse, dans un atelier où travaillent 150 salariés. 18

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


L'association Busseau-sur-Creuse Histoire et Patrimoine et Mr André Fanton, son dynamique président, prépare fiévreusement la fête des 150 ans du viaduc qui se déroulera le 23 août 2014. 16


Prévoyez d'ores et déjà de passer cette historique journée du 23 août 2014 à Busseau-sur-Creuse. En voici le programme...

15 h : Fête de la vapeur. Les stars seront les locomotives, une batteuse, une presse et une alambic. L'animation musicale sera assurée par le groupe folklorique Per Ben La Dansar.

16 h : Arrivée en gare de Busseau du train à vapeur qui arrivera spécialement de Limoges (et une superbe exposition de trains à vapeur miniatures) !

16 h 45 : Arrivée en gare de l'autorail creusois de la ligne Felletin-Guéret !


De 16 h à 19 h : Emission spéciale retransmise en direct sur France Bleu Creuse !


19 h : Repas sous chapiteau (sur réservation auprés de l'association... dont nous vous avons mis un lien ci-dessus) animé par Jo Carteron !

21 h : Retraite aux flambeaux derrière la banda Les Echos de Jarnages qui descendra jusque sous le viaduc !

21 h 30... PASSAGE DES TRAINS ILLUMINES SUR LE VIADUC AVEC ILLUMINATION TOTALE DU PONT !

22 h : Feu d'artifice !

23 h : Grande animation musicale de cloture sur la place de la gare !