Pour vous perturbez un peu, commencons notre aventure à Saint-Hilaire-le-Château (sur la D941), à quelques kilomètres à l'est de Pontarion. Là, le Taurion n'est qu'une rivière timide et discrète que l'élégant (mais non moins antique) pont de Puy-Chalard enjambe gracieusement. Un peu au dessus, caché dans les herbes, un petit assemblage de pierres protège depuis des siècles une fontaine.

178


Après ce petit apéritif, vous reprenez votre limousine (à moteur) et vous rendez à la case Pontarion où vous contournez le château pour vous garez au dessus de l'Espace Pêche et Nature. Vous y découvrez la maison Maurice Lecante, laquelle surplombe la belle et vaste prairie que la commune de Pontarion a dédiée à la nature et à la pêche (à la ligne, vous nous aviez parfaitement bien compris).

183


En juillet et en août, cette maison est ouverte au public et vous pouvez donc vous y informer sur tout ce qu'il y a à voir et à faire à Pontarion (et alentour)... Une riche documentation spéciale nature (et spéciale pêche) est mise à votre disposition, ainsi que celle qui permet de découvrir les 100 lieux touristiques que Pontarion possède sur son territoire (allez, venez vérifier !).

215


Dans la vaste prairie précédemment citée a été tracé un gentil sentier que nous considérons comme accessible aux bipèdes de 2 à 102 ans. Si vous répondez à ces critères, il vous permettra de vous promener les pieds au sec dans ce milieu humide que borde le Taurion. Le ruisseau des Buiges, alimenté par une multitude de sources minuscules, y coule et y roucoule.

196


Ce sentier (plat en rive) alterne les passages gravillonnés et les ponts surélevés en bois. Il nous a semblé être plus ou moins accessible aux fauteuils roulants mais avec accompagnateurs (renseignez-vous auparavant à la maison Maurice Lecante). Le long de ce parcours, le sentier vous dévoilera quelques-uns des secrets qu'il peut offrir aux plus patients et aux plus passionnés...

193


Si vous ne voyez pas de salamandre, la mare vous permettra toutefois d'assister aux concerts que donnent les bruyantes grenouilles, quand elles ne sont pas trop dérangées (pas mentalement, non, mais par votre présence). Le long de ce sentier, vous découvrirez également la fontaine du ruisseau des Buiges, la mystérieuse pierre de l'Ombrière ou encore un pont-vanne...

197


Gardez en mémoire que les milieux humides sont fragiles et que, dans cette belle prairie et parmi cette riche végétation, les 2 plus redoutables ennemis des batraciens et des insectes qui y vivent (et s'y cachent) sont la sécheresse et... l'humain. Mais gardez aussi en mémoire que, même en milieu humide, le plus redoutable ennemi de l'humain est le soleil (alors, pensez aux chapeaux !).

212


Ce sentier de découverte est équipé de quelques "pontons" en bois munis de bancs où il est possible de se reposer ou de méditer. Si cette balade relativement courte vous donne une sensation de manque avec picotements dans le bout des orteils, voici un lien vers une belle balade qui mène jusqu'à La Martinèche de Martin Nadaud (cliquez ici). Vous êtes sacrément gâté(e)s, vous !

192