A quelques centaines de mètres à l'est de Bridiers (près de La Souterraine) se dresse une colline : là se dressait Brede (une bourgade gallo-romaine édifiée sur l'oppidum gaulois de Bretos). Vers 1770, l'abbé Nadaud visite ce que les "patoisants" nomment Breda. Une enceinte entoure les restes du bourg gallo-romain. De la monnaie gauloise est disséminée dans les ruines de l'antique muraille.

plan de Brede


Des pièces romaines sont également retrouvée dans les ruines du bourg qui était à l'intersection des voies reliant Bourges à Bordeaux, Argenton à Limoges, Clermont à Poitiers et La Souterraine à Ahun. Bredum est alors une riche bourgade qui est restée fidèle au culte du dieu gaulois Jupiter. Mystérieusement détruite aprés 270, elle n'est pas reconstruite. Bien au contraire...

statue de Jupiter


Bredum devient alors un lieu où les habitants des villages voisins viennent se servir de ce dont ils ont besoin. Puis, en 1790, des brocanteurs viennent piller les objets d'art, les ustensiles et les pièces de monnaies. Leurs fouilles, désordonnées et cupides, détruisent les trésors archéologiques. A partir de 1835, Yves Fesneau (instituteur à La Souterraine) y amène ses élèves...

deesse


Pendant des décennies, ils fouillent sans prendre de notes, sans étiqueter ce qu'ils trouvent et en l'entassant dans les placards de l'école ! Quand Yves Fesneau décède, les placards sont vidés, les objets dispersés, et les ruines (dévastées et pillées) se couvrent de ronces. Puis, l'historien Pierre Valadeau y commence des recherches mais il doit les interrompre...

livre de Pierre Valadeau

 


Les propriétaires des terrains sont devenus hostiles, excèdés par les pillards de trésors (un vase contenant 36 pièces en argent a déja été découvert en 1862). Les chercheurs se succèdent pourtant à Bredum : ils notent la présence de charbon de bois et trouvent des pièces de monnaie fondues... Ces indices semblent prouver qu'un gigantesque incendie aurait ravagé le bourg vers 275 !

poterie


L'histoire romaine apporte une explication : en 275, l'empereur Aurélien meurt. Peu après, des hordes de Germains déferlent sur la Gaule (désormais livrée à elle-même), s'y livrent au pillage, brûlent tout sur leur passage, massacrent les habitants d'Ahun, d'Evaux et (trés probablement) de Bredum. Ces derniers ont cependant assez de temps pour enterrer leur argent... avant de mourir.

statue de loup