06 août 18

VLADIMIR POUTINE NE S’INTÉRESSE PAS AUX MUTINS RUSSES DE LA COURTINE

Le 19 septembre 1917, après avoir bombardé les mutins russes encerclés dans le camp de La Courtine, l'armée française procède au tri des survivants et expédie les dirigeants des soviets de soldats à Bordeaux pour les faire juger par un tribunal militaire. Mais, la Russie tsariste ayant disparue, ils sont incarcérés sans jugement au fort de l'île d'Aix (au large de la Charente).  Les 11.000 autres, refusant d'obéir et de retourner au front, sont dispersés dans des entreprises privées comme travailleurs de... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

18 oct. 17

Les (diaboliques) choux russes de Magnat

En 1760, Joseph, marquis de Lestrange, baron de Magnat et de Saint-Georges-Nigremont, part visiter la cour de Catherine, l'épouse du tsar Pierre III de Russie. Dans les jardins de la tsarine, il découvre une variété de chou extrêmement résistante au froid. Joseph rapporte donc de Saint-Petersbourg des graines pour les faire pousser en Creuse... Ce chou s'adapte bien à Magnat et il est assez rapidement cultivé dans toute la région. Il permet ainsi de nourrir les sujets du marquis. L'anecdote (trop simple) donne alors naissance à... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 sept. 17

16804 soviétiques en armes à La Courtine !

Depuis le début (de la 1ère guerre mondiale), les usines d'armement fournissent sans relâche les obus et les canons qui déchiquetent les soldats par millions. Le tsar de Russie (allié de la France), propose alors un échange : il fournira de la chair fraîche (qu'il possède en abondance) contre de l'armement lourd (qui lui fait tant défaut)... Aussi sec, 40.000 russes embarquent vers la France.           (dessins de Tardi) Dés 1916, des russes sont donc mis en première ligne (avec les... [Lire la suite]