25 mars 18

LES FONCTIONNAIRES (ROYAUX) S'AUTOPROCLAMENT SEIGNEURS DE DROIT DIVIN

Jusqu'en 840  (environ), le pays des Lemovices est intégré dans le royaume Wisigoth qui a Toulouse pour capitale. Puis, à la fin du 9ème siècle, le Limousin intègre le grand duché d'Aquitaine  (que Charlemagne, comme le reste de l'empire, a décidé de diviser en duchés, eux-mêmes subdivisés en comtés et vicomtés). Le Limousin féodal est donc découpé en 8 grandes seigneuries...  Ces 8 seigneuries sont la vicomté de Limoges (qui s'étend du Poitou jusqu'à Bénévent), la vicomté de Turenne (qui,... [Lire la suite]

21 déc. 17

Le réseau des trains creusois est condamné à mort en 1952 !

Par décret du 19 juin 1857, la (future) ligne de "chemin de fer" Montluçon-Limoges est attribuée à la Compagnie Paris-Orléans (qui fait déja rouler les trains entre Paris et Toulouse). Cette voie ferrée sera la 1ère à voir le jour en Creuse. Elle transportera des voyageurs (mais permettra aussi d'acheminer la houille de la Creuse vers les industries de Limoges et de Poitiers). Plusieurs tracés sont étudiés et la Compagnie Paris-Orléans choisit celui qui passe par Lavaufranche et Guéret avant de rejoindre... [Lire la suite]
13 juin 17

Les "Marches de la mort" traversent la Creuse...

En 1809, face à l'occupacion des troupes françaises (conduites par Napoléon), la résistance espagnole s'organise : les peuples ibères et catalans défendent farouchement l'indépendance de leur(s) pays et les "opérations de maintien de l'ordre" mobilisent 300.000 soldats français, lesquels risquent de manquer sur d'autres fronts. Mais Napoléon semble avoir trouvé la solution... Chaque mois, les milliers de jeunes soldats espagnols qui sont emprisonnés à Toulouse sont déplacés (à marche forcée sur 600 kilomètres) jusqu'à... [Lire la suite]
27 mai 16

La Souterraine connait l'autogestion depuis le moyen-âge !

L'histoire commence quand Gérald de Crozant, seigneur de Bridiers, donne aux moines de Saint-Martial une colline voisine de son château et délègue son droit de suzerain sur cet endroit aux moines. Mais, pour inciter de nouvelles familles à s'installer autour du monastère qu'ils viennent de construire sur cette colline, les moines décident d'affranchir les habitants de l'enclave de La Souterraine... Les sostraniens n'ont plus de corvées seigneuriales à effectuer et organisent eux-mêmes la gestion de leur ville. Pour cela, ils se... [Lire la suite]