11 janv. 17

Un plateau-télé et hop... j'regarde Télé Millevaches !

Limoges ayant repoussé le plateau de Millevaches (d'un bon coup de pied) vers l'est, il est venu s'encastrer entre Aubusson et Ussel, devenant ainsi (sans le savoir) le théâtre des aventures que nous allons vous narrer (comme des bossus). Pendant des siècles, le plateau reste un pays de landes et de tourbières que les romains nomment "la montagne vide" ("Melo vacua" en romain-nien). C'est là que (de nombreux siècles plus tard) le jeune Bernard Coutaud se retrouve candidat socialiste (face au député Jacques Chirac) avant de... [Lire la suite]

24 déc. 15

Les gorges du Thaurion : un vrai petit paradis écologique !

C'est à contrecoeur que nous allons vous dire comment accéder aux gorges du Thaurion, qui restent encore un véritable eden correctement préservé des dégradations des humains (oui, c'est de vous et de nous dont il est question ici !). Bon... Vous commencez par vous rendre à Pontarion où vous trouvez la D10. Une petite route (sur votre gauche) vous conduit ensuite à Thauron (sans i). Devant la Mairie de ce très paisible bourg (qui somnole, ancré à 1 km au dessus des gorges), démarrent 2 balades fléchées dont l'une fait environ 7 km... [Lire la suite]
21 juil. 15

La Creuse vit-elle d'amour, d'eau fraîche et d'électricité renouvelable ?

Parmi ceux qui connaissent un peu, beaucoup ou passionnément la Creuse, un beau nombre croit dur comme fer que l'eau coule en abondance sur l'ensemble de ce merveilleux département. Certains vont même jusqu'à affirmer qu'il pleut souvent sur ses verts paysages... Et bien, chères lectrices et chers lecteurs, sachez que tout ceci n'est qu'en partie vrai ! S'il est exact que des précipitations arrosent généreusement (de quelques 1400 à 1500 mm. par an) les prairies, les tourbières et les bois du plateau de Millevaches, de Bourganeuf... [Lire la suite]
29 avr. 15

Six scouts parisiens débarquent à Faux-la-Montagne et inventent "Ambiance Bois"

Il était une fois un groupe de copines et copains... Leurs vacances au sein des Eclaireurs de France les soudent très fortement. De retour à Paris, ces 6 jeunes protestants (venus de milieux très bourgeois) décident de prolonger leur expérience en collectivité et s'installent dans un appartement de la Cité des Sablons, à Bezons (dans le 95). Pendant 2 ans, ils préparent un projet de création de scierie... Mais pas  une de ces entreprises où le patron décide de tout et où les salariés exécutent, non ! Ce qu'ils veulent, c'est... [Lire la suite]