26 oct. 18

MIEUX VAUT ÊTRE RICHE PARISIEN QUE PÔV' CREUSOIS !

Dans l'ancien monde d'avant 1789, le marchand qui apportait des denrées à Paris acquittait un impôt nommé "octroi", lequel était acquitté aux barrières, installées aux portes de la ville. Mais, en 1789, l'octroi est la goutte d'eau qui met le feu aux poudres... les "sans culottes" (bien avant de prendre la Bastille) brûlent les barrières de péages (et à Lyon, les lyonnais itou).  Au cours de la 2nde guerre mondiale, l'octroi (qui a été supprimé en 1791 mais a été rétabli en 1798) accentue un peu plus... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 août 18

VLADIMIR POUTINE NE S’INTÉRESSE PAS AUX MUTINS RUSSES DE LA COURTINE

Le 19 septembre 1917, après avoir bombardé les mutins russes encerclés dans le camp de La Courtine, l'armée française procède au tri des survivants et expédie les dirigeants des soviets de soldats à Bordeaux pour les faire juger par un tribunal militaire. Mais, la Russie tsariste ayant disparue, ils sont incarcérés sans jugement au fort de l'île d'Aix (au large de la Charente).  Les 11.000 autres, refusant d'obéir et de retourner au front, sont dispersés dans des entreprises privées comme travailleurs de... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
04 janv. 18

L’ACTIVITÉ INDUSTRIELLE ET ARTISANALE DE LA CREUSE EST PLUS FLORISSANTE QUE JAMAIS !

La Foire-Exposition de Guéret se tient du 17 au 30 mai et (comme chaque année) le principal pôle d'intérêt est le concours qui permet de récompenser les plus belles bêtes des éleveurs (venus nombreux de toute la Creuse et des départements voisins). Il partage la vedette avec l'habituelle exposition des produits agricoles (logée sous une multitude d'emplacements, décorées de tentures). Cette foire s'étale sur toute l'avenue de la République, sur la place Varillas et sur la place Bonnyaud. Il s'y ajoute une exposition florale,... [Lire la suite]
21 déc. 17

Le réseau des trains creusois est condamné à mort en 1952 !

Par décret du 19 juin 1857, la (future) ligne de "chemin de fer" Montluçon-Limoges est attribuée à la Compagnie Paris-Orléans (qui fait déja rouler les trains entre Paris et Toulouse). Cette voie ferrée sera la 1ère à voir le jour en Creuse. Elle transportera des voyageurs (mais permettra aussi d'acheminer la houille de la Creuse vers les industries de Limoges et de Poitiers). Plusieurs tracés sont étudiés et la Compagnie Paris-Orléans choisit celui qui passe par Lavaufranche et Guéret avant de rejoindre... [Lire la suite]
26 oct. 17

Laissez-vous électriser par la cascade des Jarrauds !

Entre Bourganeuf et le lac de Vassivière se trouve le modeste bourg de Saint-Martin-Château (non loin de St-Junien-la-Bregère). A partir de ce bourg, une petite route mène à la cascade des Jarrauds, qui est à la fois un site splendide, un rendez-vous inattendu avec l'histoire et une promenade de 1,1 kilomètre (aller et retour compris). Plongeant lentement vers la Maulde, le chemin mène d'abord à un ancien moulin à eau... Ah, la force de l'eau ! En ce lieu, elle va donner à la Creuse une superbe page de son histoire... [Lire la suite]
03 sept. 17

16804 soviétiques en armes à La Courtine !

Depuis le début (de la 1ère guerre mondiale), les usines d'armement fournissent sans relâche les obus et les canons qui déchiquetent les soldats par millions. Le tsar de Russie (allié de la France), propose alors un échange : il fournira de la chair fraîche (qu'il possède en abondance) contre de l'armement lourd (qui lui fait tant défaut)... Aussi sec, 40.000 russes embarquent vers la France.           (dessins de Tardi) Dés 1916, des russes sont donc mis en première ligne (avec les... [Lire la suite]

25 janv. 17

Atomique Creuse

Le 18 avril 1946, à Paris, une station de radio annonce une nouvelle sensationnelle : de l'uranium vient d'être découvert dans la Creuse ! La France possède donc (elle aussi) un gisement d'uranium ! Après avoir dit et écrit un peu n'importe quoi sur le sujet, les journalistes (venus de toute la France) assaillent le géologue creusois Alphonse Naigeon qui s'applique à rectifier leurs erreurs... Naigeon leur rappelle d'abord que la découverte du minerai uranifère de Creuse date de... 1865 (nous la devons à l'ingénieur de la Société... [Lire la suite]
06 janv. 17

Des émeutes éclatent dans la Creuse... de Martin Nadaud

En 1848, les paysans se plaignent de l'absence de routes et de la pauvreté des sols de la Creuse. Les procédés de culture sont les mêmes qu'il y a 60 ans et les récoltes restent mauvaises. Entre 1848 et 1856, la population paysanne baisse fortement : les pouvoirs publics décident alors d'améliorer l'enseignement agricole mais... les paysans ne savent pas lire. Côté industrie, il n'existe que les manufactures de tapisserie d'Aubusson et de Felletin. Or, en 1848, leurs patrons se lamentent de l'absence de clients et Aubusson... [Lire la suite]
28 déc. 16

Des milliers d'anglais vandalisent Guéret !

Face à la progression des armées ennemies, Napoléon ordonne d'expédier tous les prisonniers britanniques à Guéret. Escortés par des gendarmes, ils arrivent en Creuse au bout de 8 jours. En cette année 1814, environ 3000 personnes habitent Guéret. Les logements vacants sont rares et plus de 2000 prisonniers doivent se contenter de granges ou d'étables pour dormir. Lord Blaney, l'officier britannique qui commande l'ensemble des prisonniers, est autorisé à  louer une maison en dehors de la ville et à acheter un cheval pour... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 nov. 16

Le maître de chaire de la Sorbonne repose en Creuse

Lorsque l'ordre de mobilisation est lancé, en août 1914, Marc Bloch est professeur au lycée d'Amiens. Blessé, le sergent Bloch est démobilisé. Il revient du front avec le grade de capitaine et est décoré pour ses faits d'armes. Il entre ensuite à l'université de Strasbourg comme maître de conférence puis, en 1930, reçoit la chaire d'histoire économique et sociale de la Sorbonne, à Paris... Il achète alors une maison de campagne à Bourg-d'Hem, en Creuse, où il passe ses vacances (et participe aux travaux de la Société des Sciences... [Lire la suite]