30 janv. 13

Le génocide prémédité d'Oradour-sur-Glane

Nous sommes en juin 1944. Les 15.300 S.S. de la panzerdivision "Das Reich" stationnent à Montauban. Ils reçoivent l'ordre de rejoindre la Normandie pour combattre les alliés qui viennent d'y débarquer, mais également de nettoyer de leur "vermine" les régions traversées et de terroriser les populations afin qu'elles n'osent plus soutenir ces "bandes de bandits"...                   Les résistants de Dordogne et du Limousin (A.S., F.T.P. et F.F.I), ignorent que les S.S. et leurs... [Lire la suite]

18 janv. 13

Vague de grèves et émeute à Limoges !

Le climat social est tendu depuis quelques temps à Limoges... Ce mois-ci, les peintres-céramistes de la Maison Théodore Haviland exigent d'être payés à l'heure et non plus à la pièce. Ils obtiennent gain de cause, ainsi que les ouvriers de la Société Batiot...           Ce sont ensuite les garçons de magasin de la Maison Haviland et Co. qui se mettent en grève pour obtenir un salaire journalier à la place du paiement à l'heure. En mars, les moufletiers de Haviland et Co. demandent une augmentation de... [Lire la suite]
05 sept. 12

Le Moulin du Gôt : une bonne pate !

  Vous voulez une idée de sortie qui décoiffe vos oreilles et fait pétiller vos neurones ? Le Moulin du Gôt, chers Victor et Victorine, devrait vous faire cet effet là ! Mais, pour celà, vous devrez accepter de quitter la Creuse pendant quelques heures car, désolé, il n'y a pas d'équivalent dans le 23 ( malgré le splendide potentiel qui reste désespérement à l'abandon à La Celle Dunoise).               Vous partez de Bourganeuf et, par la D941, arrivez à Saint-Léonard-de-Noblat... [Lire la suite]
13 sept. 19

MARCHOUCREUSE VOUS OFFRE UN GRAND FEUILLETON LIMOUSO-HISTORICO-INDUSTRIEL

Louis d'Aubusson, duc de La Feuillade (par ailleurs maréchal des armées du roi) décide en 1700 (sans doute pour se changer les idées) de créer à La Feuillade (près de Faux-la-Montagne) une usine pour y fabriquer du fer. Le bois (pour alimenter la future forge) y abonde. Quant au minerai, il le fera venir du Berry ! Mais le duc réalise assez vite qu'il est totalement incompétent... Il cherche alors à vendre sa forge (quasiment neuve). Un parisien nommé Charles Richer de Rhodes se dit intéressé. Il vient en août 1701 visiter... [Lire la suite]