12 oct. 19

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE VISITE ENFIN LA CREUSE !

Arrivant de Limoges, le président de la République entame sa visite-marathon de la Creuse par la petite ville de Bourganeuf. A l'entrée, le président y est chaleureusement accueilli par une foule qui clame "Vive le président !". Hippolyte Berger, maire de Bourganeuf, souhaite alors la bienvenue au président et à son épouse avant d'entamer son discours... Le maire termine sa prise de parole en les remerciant de leur visite. Raymond Poincaré remercie à son tour, avant de rappeler que Bourganeuf est un lieu qui a pour... [Lire la suite]

08 mai 19

BRÈVES DE COMPTOIR ET DÉMOGRAPHIE CREUSOISE...

Assis autour de leur godet de bière (1 pour eux 3), Cat, Marc et Jil s'épanchent sur les malheurs démographiques de la Creuse... Cat affirme que la Commune de Paris (en 1871) a fait perdre à la Creuse un bon nombre des maçons qui s'y étaient impliqués et qui y ont été tués (ou ont été déportés en Nouvelle Calédonie)... une 1ère petite saignée (pour calmer les rebelles) ! Marc l'interrompt et annonce que le pire, pour la Creuse, a été la 1ère guerre mondiale ! C'est (dit-il) notre département qui a... [Lire la suite]
06 août 18

VLADIMIR POUTINE NE S’INTÉRESSE PAS AUX MUTINS RUSSES DE LA COURTINE

Le 19 septembre 1917, après avoir bombardé les mutins russes encerclés dans le camp de La Courtine, l'armée française procède au tri des survivants et expédie les dirigeants des soviets de soldats à Bordeaux pour les faire juger par un tribunal militaire. Mais, la Russie tsariste ayant disparue, ils sont incarcérés sans jugement au fort de l'île d'Aix (au large de la Charente).  Les 11.000 autres, refusant d'obéir et de retourner au front, sont dispersés dans des entreprises privées comme travailleurs de... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
07 mars 18

L'ARMÉE HOLLANDAISE ET L’ARMÉE FRANÇAISE VIENNENT AU SECOURS D'AUBUSSON

Les 3 et 4  octobre 1960, un incroyable déluge de pluie s'abat sur la France et, à Aubusson, la configuration en cuvette de la ville y provoque d'effroyables évènements... à 17H30, les pompiers interviennent rue Jules Sandeau où le ruisseau Busserette s'est transformé en rivière et a dévasté le canal souterrain qui le contient habituellement...  A 20H00, cette "rivière" inonde désormais la Grand'Rue sous 20 cm d'eau et, la pente augmentant la vitesse du courant, plusieurs voitures ont été projetées sur des maisons. Vers... [Lire la suite]
03 sept. 17

16804 soviétiques en armes à La Courtine !

Depuis le début (de la 1ère guerre mondiale), les usines d'armement fournissent sans relâche les obus et les canons qui déchiquetent les soldats par millions. Le tsar de Russie (allié de la France), propose alors un échange : il fournira de la chair fraîche (qu'il possède en abondance) contre de l'armement lourd (qui lui fait tant défaut)... Aussi sec, 40.000 russes embarquent vers la France.           (dessins de Tardi) Dés 1916, des russes sont donc mis en première ligne (avec les... [Lire la suite]
11 sept. 16

Portraits de quelques héroïques et patriotiques creusoises

Tandis qu'une poignée de creusois patriotes refusent d'accepter la politique de collaboration de Pétain et commencent à oser prendre les armes "pour faire renaître la Patrie et la Liberté", des centaines et des centaines de creusoises, paysannes, ouvrières, institutrices, chefs d'entreprises ou mères de famille, s'engagent elles aussi (dés 1940 pour certaines) dans la Résistance... A Aubusson, Georgette Colson cache provisoirement des documents clandestins sous le lino du couloir de la quincaillerie familiale (avant de les faire... [Lire la suite]

09 juil. 16

Partons ensemble à l'assaut du château de Montvert ! (dans le camp militaire de La Courtine)

En 1350, dans l'extrême sud de l'actuelle Creuse, le seigneur de Maurissard possède le château de Magnat et celui de Monvert (dont l'emplacement se trouvait effectivement dans le camp de La Courtine. Retenez cependant que, de nos jours, le château de Monvert n'existe plus du tout et que, de ce fait, personne ne pourra plus jamais le prendre d'assaut ! N'essayez pas s'il vous plait : nos militaires n'aimeraient pas du tout !). La paroisse de Magnat devient ensuite (en 1352) la propriété d'Aubert de Montvert, chevalier du pays de... [Lire la suite]
22 févr. 15

Chabatz d'entrar !

Dans une lettre qu'elle écrit au journal L'Eclaireur (en octobre 1844) George Sand considére que la "ligne séparatrice" entre le français du nord (la langue d'Oil) et le français du sud (la langue d'Oc) se trouve très exactement à la confluence de 2 rivières : la Sedelle et la Creuse, donc exactement là où se trouvent les ruines de la forteresse de Crozant (Mouais... Admettons d'George !). Pour le poète occitan Jean-Pierre Baldit, la "zone de contact entre Oil et Oc" se situe de part et d'autre de la Petite Creuse. Les... [Lire la suite]
11 sept. 14

Sander et Marie-Josee ont inventé le bonheur à la mode creusoise

La belle histoire que nous allons vous raconter maintenant, chers et tendres lecteurs, débute à quelques 1000 kilomètres au nord de la douce Creuse : le jeune Sander, qui habite dans la ville hollandaise de Nijmegen, cherche une grande friche sauvage où il pourra se construire une cabane et y vivre en respectant la nature. Il réalise rapidement que son rêve est pratiquement irréalisable dans le petit royaume surpeuplé des Pays-Bas et décide de partir pour la France où il veut trouver une ruine à rebâtir, avec un grand terrain... [Lire la suite]
07 mai 14

Le moulin à cuillers de Louzelergue

Niché au bord du camp de la Courtine, le moulin à eau de Louzelergue fait partie des bijoux discrets du patrimoine creusois. Il se cache sur le territoire de la commune de Clairavaux et il vous faudra le trouver ! Arrivant de la Courtine par la D982, vous prendrez sur votre droite une route minuscule qui monte vers Bauvy et Louzelergue (juste avant celle qui va à Clairavaux). Courage ! A l'endroit où cette étroite route devient chemin, laissez brouter votre véhicule sur le terre-plein et descendez à pied (mais si ! mais si !) par... [Lire la suite]