06 juil. 19

MARCHOUCREUSE REND VISITE AUX PROPRIÉTAIRES DE LA PLANÈTE TERRE

A 9 kilomètres au sud du lac de Vassivière somnole le petit bourg de Nedde. Non loin de lui, se trouve un endroit plutôt étonnant qui se nomme La Cité des Insectes (suivre les panneaux à partir de Nedde, ou entrez 45.701144-1.816625 dans votre GPS préféré). Sur place, vous devez vous préparer à des... révélations choc qui vous feront oublier vos à priori sur les insectes ! Aprés avoir abandonné (sur 1 des 2 parkings) votre rutilante mobylette, vous serez accueillis par Régine et Jim (un couple franco-britannique)... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:08 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31 mars 19

LES RÉVOLUTIONNAIRES CREUSOIS ONT ÉTÉ UN PEU NULS (TOUT DE MÊME) !

Entre Bourganeuf et Eymoutiers (en contrebas de ce qui deviendra plus tard le lac de Vassivière) se trouve le castrum romain de Pairaco. Au début des années 600, ce domaine est récupéré par le mérovingien Brodulf (oncle du roi Caribert II). En 631, plutôt que de mettre sa culotte à l'envers, le roi Dagobert préfère s'emparer du duché d'Aquitaine (dont fait partie le Limousin)... Dagobert se débarrasse alors de Brodulf et, en 636, offre le château et ses terres aux moines de l'abbaye de... [Lire la suite]
09 janv. 19

AH, SI SEULEMENT LES LEMOVICES AVAIENT EXTRAIT TOUT L'OR DU LIMOUSIN !

Nous sommes à la fin du 18ème siècle et la route qui relie Saint-Léonard-de-Noblat à Champnetery vient d'être rempierrée avec du quartz... dans lequel des traces d'étain sont découvertes ! L'Agence des Mines fait aussitôt des fouilles à l'endroit d'où vient ce quartz mais ne trouve rien. Puis, en 1812, un gisement est découvert à Vaulry, dans les monts de Blond... De Cressac, ingénieur en chef des Mines, tombe alors sur 400.000  m3 de déblais (et d'importants vestiges de travaux miniers datant du temps des... [Lire la suite]
21 déc. 17

Le réseau des trains creusois est condamné à mort en 1952 !

Par décret du 19 juin 1857, la (future) ligne de "chemin de fer" Montluçon-Limoges est attribuée à la Compagnie Paris-Orléans (qui fait déja rouler les trains entre Paris et Toulouse). Cette voie ferrée sera la 1ère à voir le jour en Creuse. Elle transportera des voyageurs (mais permettra aussi d'acheminer la houille de la Creuse vers les industries de Limoges et de Poitiers). Plusieurs tracés sont étudiés et la Compagnie Paris-Orléans choisit celui qui passe par Lavaufranche et Guéret avant de rejoindre... [Lire la suite]
07 déc. 17

LE PRÉFET DE L'EMPIRE CONTRE-ATTAQUE A GUERET ET A AUBUSSON !

C'est en Haute-Vienne que commence cette étrange page de l'histoire de la Creuse : en 1851, les époux Barnaud dirigent une école libre de la Société Évangélique à Arnac. En 1852, le Conseil académique décide sa fermeture et le couple Barnaud (qui refuse d'arrêter d'enseigner) est donc condamné à une amende pour exercice illégal du culte... Craignant le retour d'une forte opposition politique, le gouvernement impérial met en alerte ses préfets et celui de la Creuse reçoit en 1857 un surprenant courrier du... [Lire la suite]
15 avr. 17

La Creuse aux portes du championnat du monde de 2019 !

Explique-nous un peu Marchoucreuse... Le 1er Championnat du Monde de Tonte de Mouton a eu lieu en 1973 mais la France n'a, jusqu'à présent, jamais eu l'honneur d'en accueillir un ! En 2013, elle organise (admirablement bien) le "Tournoi de tonte des 6 nations". L'Association des Tondeurs de Moutons (ATM) décide alors que l'heure de la France est venue... Le 8 décembre 2015, l'ATM crée l'AMTM (Association pour le Mondial de Tonte de Moutons), laquelle pose officiellement la candidature de la France au championnat du monde de 2019... [Lire la suite]

16 févr. 17

Tremblez les "Rouges", Le Baronet arrive !

Il y a plusieurs décennies, le mouton broutait en maître dans tout le Limousin où il faisait son gras et entretenait (en même temps) les paysages. Et puis les "Rouges" ont massivement envahies les prairies (c'est ainsi que les éleveurs creusois nomment les vaches Limousines... avec leurs robes rousses). A coup de sélections génétiques (faites au Pôle de Lanaud) elles sont même devenues des stars mondiales ! En 1984, l'Union des Groupements de Producteurs Ovins du Limousin se met à sélectionner à son tour ses meilleures bêtes et... [Lire la suite]
25 août 16

Les 1000 médailles (écologiques) du Limousin

Le vénérable Limousin, bravant les méchants dragons de la mondialisation, navigue désormais toutes voiles dehors sur les flots onctueux de l'excellence écologique ! Là, vous pensez trés fort : Quoi qui dit Marchoucreuse ? Et ben y dit que, par exemple, les 36 barrages hydrauliques du Limousin produisent 28% de l'électricité que sa population consomme... Ajoutez-y les quelques 300.000 m3 de bois qu'utilise le Limousin et vous obtenez déjà une belle quantité d'énergies renouvelables ! Mais Jean-Bernard Damiens, vice-président... [Lire la suite]
30 mai 15

Ces fantômes qui hantent la Route du Haut Limousin

Grâce à la magie de MARCHOUCREUSE, vous vous retrouvez tout à coup à Compreignac (à 18 km au nord de Limoges, à l'ouest de la sortie 26 sur l'autoroute A20). Vous y admirez l'extérieur de l'église fortifiée du 12ème siècle puis, avant d'emprunter la D60 pour arriver à Chabannes, vous apprenez par MARCHOUCREUSE que le résistant Emile Jouandeau a été tué non loin de là. Votre premier contact avec le lac de Saint-Pardoux est donc la petite plage de Chabannes où des tables de pique-nique ont été installées sous un frais petit bois.... [Lire la suite]
08 mai 15

Une balade à haut risque entre le Taurion et la Gartempe

Nous aurions pu (autoritairement) décider de commencer cette balade à Limoges, de longer le Taurion par la D29 jusqu'à Saint-Priest-Taurion, de poursuivre par la D56A jusqu'à Le Chatenet-en-Dognon et de rallier le Pont du Dognon par la D5... Mais non ! Nous la ferons (arbitrairement) commencer sur la rive du Taurion (parce que c'est écrit dans le titre et que nous n'avons pas envie de le changer) ! Après le Taurion (élargi en lac par le barrage de Saint-Marc), que vous traversez sur l'élégant et photogénique Pont du Dognon, vous... [Lire la suite]