28 août 17

LA MÉTÉO EST GROGNON ? ALLONS AU SCENOVISION !

Entre Guéret et La Souterraine, la D4 ou la D912A vous mènent à Grand-Bourg. De là, vous plongez plein sud et (quelques ravissants kilomètres plus tard) vous arrivez à Bénévent-l'Abbaye... où vous attend fébrilement le Scénovision et son étonnant spectacle, super poétique, bourré d'effets spéciaux et de 3D  (attention : vous risquer de tomber amoureux de la Creuse !).   Vous commencez par chausser des lunettes 3D et, pendant 20 minutes, vous plongez la tête la première dans la campagne creusoise, au coeur de sa... [Lire la suite]

18 sept. 14

La Zébulette est désormais "Made in Creuse"

L'aventure creusoise de Michèle et de l'atelier La Zébulette commence en 2013... Mais revenons en arrière de quelques poignées d'années. Originaire de la Creuse par son père, la jeune Michèle passe ses vacances pendant 20 ans chez ses grands parents, du côté de Grand-Bourg. Elle vit pendant 23 ans à Paris quand, soudain tout à coup, elle décide d'aller traire des chèvres dans le Tarn et Garonne. Là, dans le milieu alternatif du grand sud-ouest, elle donne le jour à ses 3 enfants. A cette occasion elle constate que, ici comme... [Lire la suite]
12 juin 14

Envahissons les jardins des anglais de Creuse !

Une tradition anglaise veut que, une fois par an, des particuliers (comme vous et nous) laissent entrer le public dans leur jardin pour qu'il le visite et l'admire (parce qu'il le vaut bien ). En 2013, un petit groupe de fidèles de la bibliothèque britannique de La Souterraine tente d'acclimater ce concept à la Creuse et 4 d'entre eux ouvrent leurs jardins à la visite... succès encourageant. Nos britanniques jardiniers décident donc, en janvier 2014, de se constituer en association et la nomme judicieusement Open Gardens...... [Lire la suite]
31 janv. 14

La basse cour celloise

Non, non, non ! Il ne s'agit pas du tout d'un titre moqueur pondu par l'équipe de MARCHOUCREUSE 23 ! La basse cour celloise est bien le nom que Jennyfer et Francis ont donné à leur petite entreprise d'élevage et de vente d'oeufs et de volailles. Leur histoire commence en 2012 : ils s'installent dans un des villages de La Celle Dunoise. La maison est modeste mais le jardin fait 3000 m2... Comme Jennyfer reste à la maison, elle élève quelques poules et poulets pour les besoins du ménage. Rapidement, la famille et les amis... [Lire la suite]
18 déc. 13

Les peines et les joies des creusois qui ont modernisé Paris

En 1627, la terre de la Marche nourrit mal ses enfants quand la ville de La Rochelle, assiégée par l'ennemi, a un besoin urgent de bras robustes pour édifier ses défenses. Des marchois quittent donc le pays pour se louer comme charpentiers, maçons ou tailleurs de pierre. C'est là qu'ils se forgent l'excellente réputation de bâtisseurs qu'ils ont d'ailleurs encore aujourd'hui.   Les marchois qui partent travailler dans d'autres régions du royaume en tirent 2 gros avantages : étant absents de mars à... [Lire la suite]
05 juin 13

Bénévent : du rétro, de l'écolo et des crapauds

Niché au pied du Puy de Goth, Bénévent-l'Abbaye est une commune (ô combien) paisible. De loin, vous devinez la silhouette d'un imposant prieuré, fondé en 1028 par Humbert, chanoine de Limoges, et pillé en 1184 par les soldats d'Aimar, vicomte de Limoges, qui (dans la foulée) firent passer un sale quart d'heure aux femmes et aux hommes de Bénévent.                 En 1569, re-belote : pillages et viols à Bénévent et, cette fois, à Grand-Bourg aussi (ah, les soudards savaient s'amuser... [Lire la suite]