24 juin 19

CEUX QUI SE GOINFRENT AVEC NOS DÉCHETS

Aprés avoir fait le plein, le chauffeur d'Evolis 23 quitterait Noth, traverserait Dun-le-Palestel, puis Aigurande et Cluis pour atteindre, après 1 heure de route, le site d'enfouissement de Gournay (dans l'Indre). Là, il déchargerait sa cargaison de déchets ménagers et reprendrait son volant pour une 2nde heure de route... Délirant ? Oui, mais... sûrement enrichissant. Pour commencer, le préfet de l'Indre autorise (en juin 2013) la Société d'Exploitation de Gournay (SEG) a agrandir son périmètre de stockage... [Lire la suite]

20 janv. 19

LES ANIMAUX MANGENT DU PLASTIQUE... DONC C'EST BON POUR LA SANTE !

A l'aube du 17ème siècle, les 1ères manufactures génèrent les 1ères nuisances et les 1ères protestations des populations voisines. Par la suite, les pionniers de l'industrie se mettent à "recycler" : la pollution grandissante n'est vraiment pas leur "tasse de thé" (no, my dear !) mais les déchets ne sont, pour eux, qu'un gaspillage de matière première (donc une perte de profits) ! Plusieurs siècles plus tard, alors que le plastique envahit insidieusement le monde (occidental), ce dernier découvre (avec une grande joie !) le... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 juil. 17

MARCHOUCREUSE fouille dans les poubelles d'Evolis 23

Dés janvier 2018, Evolis 23 va pratiquer une "tarification incitative" pour l'enlèvement de nos déchets. La TEOMi (Taxe d'Enlévement des Ordures Ménagères incitative) sera généralisée en 2019 (plus vite que l'ADSL pour internet !). A partir de cette date, nous payerons donc 2 impôts ordures... Le 1er est la "part fixe" (que nous payons actuellement). Le 2nd, la "part variable", sera annuellement calculé à partir du volume d'ordures ménagères que nous produirons. Si l'objectif d'Evolis 23... [Lire la suite]