27 sept. 20

A TULLE, UNE SECONDE VAGUE DE S.S. VEUT PENDRE 150 HABITANTS SUPPLEMENTAIRES !

En juin 1944, les S.S. de la division blindée Das Reich reprennent la ville de Tulle aux maquisards. Pour venger la mort de 40 de leurs soldats, ils rafflent tous les hommes de la ville. Le tri des otages est alors confié à Walter Schmald, membre de la police militaire allemande de Limoges. Le 9 juin, 99 d'entre eux sont pendus aux lampadaires de Tulle et d'autres sont déportés... La population de Tulle est encore sous le choc quand, 11 jours plus tard, les blindés des S.S. du régiment Tête de Mort investissent à leur tour la... [Lire la suite]

03 août 20

MARCHOUCREUSE PART A LA RECHERCHE DES TARNAQUISTANAIS DE TARNAC (EN CORREZE OCCIDENTALE DU NORD) !

Provisoirement basé à Faux-la-Montagne, l'équipe de Marchoucreuse prend connaissance de sa mission (sur un petit magnétophone qui s'autodétruit à la fin du message). Puis nous commençons (anonymement) notre trajet par la D3 (nettement plus favorable au déplacement furtif de notre March'mobile que le GR 44) et franchissons (discrètement) la frontière corrézienne à la pointe du lac de Chammet. Peu après Ludinas, nous obliquons à droite (histoire de brouiller les pistes), empruntons la D160 qui mène au bourg de Tarnac (où nous... [Lire la suite]
18 déc. 19

LA LENTE AGONIE DU JOURNAL L'ECHO DU CENTRE

L'histoire commence le 22 septembre 1943, durant l'occupation de la France par l'Allemagne : ce jour là (grâce à la complicité d'ouvriers du livre qui lui ont apporté clandestinement des caractères d'imprimerie), le résistant Alphonse Denis imprime (recto-verso) 8.000 exemplaires d'une feuille baptisée Valmy. Sur 2 pages donc, Valmy invite sans détour les français à résister à l'occupant... Les caractères d'imprimerie sont soigneusement remis en place après l'impression, si bien que la police de Pétain et la Gestapo sont... [Lire la suite]
25 mars 18

LES FONCTIONNAIRES (ROYAUX) S'AUTOPROCLAMENT SEIGNEURS DE DROIT DIVIN

Jusqu'en 840  (environ), le pays des Lemovices est intégré dans le royaume Wisigoth qui a Toulouse pour capitale. Puis, à la fin du 9ème siècle, le Limousin intègre le grand duché d'Aquitaine  (que Charlemagne, comme le reste de l'empire, a décidé de diviser en duchés, eux-mêmes subdivisés en comtés et vicomtés). Le Limousin féodal est donc découpé en 8 grandes seigneuries...  Ces 8 seigneuries sont la vicomté de Limoges (qui s'étend du Poitou jusqu'à Bénévent), la vicomté de Turenne (qui,... [Lire la suite]
11 févr. 18

ANNY DUPEYREY RACONTE DES HISTOIRES AUX CREUSOIS...

Pendant que, pour certains, s'égrène lentement un maussade dimanche de février (télévisuel et bourré de sournoises grignoteries), il devient pour d'autres un dimanche sucré (suavement culturel, avec de vrais morceaux intenses). Tout ça pour vous dire que nous sommes aujourd'hui 200 (selon Marchoucreuse 23) à être venus écouter Anny Dupeyrey à Guéret... La grand salle de la mairie est bondée et Thierry Bourguignon (le 1er adjoint au maire) est là, lui aussi. Une journaliste de France Bleu Creuse a... [Lire la suite]
16 févr. 17

Tremblez les "Rouges", Le Baronet arrive !

Il y a plusieurs décennies, le mouton broutait en maître dans tout le Limousin où il faisait son gras et entretenait (en même temps) les paysages. Et puis les "Rouges" ont massivement envahies les prairies (c'est ainsi que les éleveurs creusois nomment les vaches Limousines... avec leurs robes rousses). A coup de sélections génétiques (faites au Pôle de Lanaud) elles sont même devenues des stars mondiales ! En 1984, l'Union des Groupements de Producteurs Ovins du Limousin se met à sélectionner à son tour ses meilleures bêtes et... [Lire la suite]
25 août 16

Les 1000 médailles (écologiques) du Limousin

Le vénérable Limousin, bravant les méchants dragons de la mondialisation, navigue désormais toutes voiles dehors sur les flots onctueux de l'excellence écologique ! Là, vous pensez trés fort : Quoi qui dit Marchoucreuse ? Et ben y dit que, par exemple, les 36 barrages hydrauliques du Limousin produisent 28% de l'électricité que sa population consomme... Ajoutez-y les quelques 300.000 m3 de bois qu'utilise le Limousin et vous obtenez déjà une belle quantité d'énergies renouvelables ! Mais Jean-Bernard Damiens, vice-président... [Lire la suite]