11 avr. 21

NE LAISSONS PLUS LA VIEILLE CREUSE SE FAIRE MALTRAITER !

La plupart de ceux qui lisent ces lignes savent que le département de la Creuse est née le 20 janvier 1790... mais, entre Montluçon qui voulait que la Combraille soit rattachée à l'Allier, La Souterraine et Bourganeuf qui refusaient d'être séparés de Limoges et Aubusson qui rêvait d'en être la préfecture, son accouchement ne fut pas vraiment des plus faciles ! A 5 ans, le bébé Creuse grandit sous le regard affectueux de ses 4 parents, les arrondissements d'Aubusson, Bourganeuf, Boussac et Guéret. Mais, en... [Lire la suite]

09 janv. 21

Victor Cope invente les magasins Coop (à Guéret)

Qui, parmi ceux qui parcourent l'avenue Pierre Leroux* (à Guéret), sait combien de riches évènements cette artère a connue au début du 20ème siècle ? (Et aussi, combien savent qui est Pierre Leroux* ?) L'aventure commence avec Victor Cope (grand humaniste et professeur au lycée de Guéret au 20ème siècle) qui s'inquiète (pour ses concitoyens) de la flambée du prix du pain... En 1907, avec quelques autres, il décide de lancer une boulangerie coopérative, dans le but de maîtriser les hausses de cet aliment (essentiel à... [Lire la suite]
16 nov. 20

VIVES TENSIONS POLITIQUES EN CREUSE

L'élection partielle du 10 novembre 1935, à Guéret, voit le socialiste Sylvain Blanchet battre le député Camille Ferrand (c'est la 1ère fois qu'un socialiste emporte le canton de la préfecture) ! Le mois suivant, les communistes organisent des réunions publiques dans plusieurs villes de Creuse (il y a 500 personnes à St-Sulpice-les-Champs, 350 à Guéret, 300 à La Courtine, etc...). Les socialistes n'y participent qu'au travers des associations qu'ils contrôlent (Fédération des Oeuvres Laïques, Ligue des Droits de l'Homme ou...... [Lire la suite]
02 avr. 20

L'ARMEE DE NAPOLEON S'ENGRAISSE SUR LE DOS DES CREUSOIS !

En 1815, les soldats de la garde de l'empereur Napoléon 1er font halte à Ahun et y réquisitionnent des logements. Le commandant s'installe chez le maire et les officiers prennent leurs quartiers dans le bourg. Les villages (Chantemille, Pierrefitte, Coudaire, Le Pit, Felines, Le Mas, Borgard, Auriole, Tridant, Champaudaire et Molles) hébergent quant à eux les hommes de troupes... Le 1er novembre, le maire d'Ahun et 7 membres du conseil municipal informent les bouchers Silvain Renard et Jean-Baptiste Parade qu'ils vont devoir... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
04 sept. 19

La Creuse vit-elle d'amour, d'eau fraîche et d'électricité renouvelable ?

Parmi ceux qui connaissent un peu, beaucoup ou passionnément la Creuse, un beau nombre croit dur comme fer que l'eau coule en abondance sur l'ensemble de ce merveilleux département. Certains vont même jusqu'à affirmer qu'il pleut souvent sur ses verts paysages... Et bien, chères lectrices et chers lecteurs, sachez que tout ceci n'est qu'en partie vrai ! S'il est exact que des précipitations arrosent généreusement (de quelques 1400 à 1500 mm. par an) les prairies, les tourbières et les bois du plateau de Millevaches, de Bourganeuf... [Lire la suite]
22 sept. 18

LES ENTRAILLES DE LA COMMANDERIE DE LAVAUFRANCHE

En 1940, fuyant l'avancée des troupes allemandes, des réfugiés du nord de la France sont hébergés "au pied levé" dans l'ancienne chapelle (devenue grange à foin) de l'ancienne commanderie de Lavaufranche... La Creuse va alors en être bellement récompensée puisque les réfugiés y découvrent de splendides fresques (cachées derrière le plâtre qui tombe en lambeaux) ! Répertoriées (par André Guy en 1958), elles sont alors classées monuments historiques. La famille Blondeau, qui  achète le château de Boussac en 1965, le... [Lire la suite]

26 nov. 17

Les chasseurs creusois éliminent la concurrence !

Au 18ème siècle, les comtes de la Marche trouvent encore des sangliers et des chevreuils à profusion dans les forêts du sud de Guéret. Après la Révolution, la chasse n'étant plus le privilège des seigneurs, les paysans s'y adonnent de bon coeur. Mais (à force de le tuer et d'abattre les arbres qui le cache), le gibier devient rapidement de plus en plus rare. Pourtant, au 19ème siècle, dans les campagnes, le fusil trône partout sur la poutre de la cheminée. Le garde-chasse est surnommé "Saint-Hubert" par les chasseurs (dont... [Lire la suite]
06 juin 17

L'horrible Marguerite veut vendre sa petite fille pour 6000 écus !

Marguerite hérite (de son père Louis, seigneur de Malval, de Châteauclop, d'Eguzon, de la Fôret, de Janaillac mais aussi de tous les biens de sa cousine Galienne de Malval). Puis elle épouse Pierre de Brosse (seigneur de Boussac, de Sainte-Sévère et d'Huriel) en 1373. Quand son mari décède, en 1422, elle réclame illico 1500 écus d'or de "droit de communauté" à son fils Jean I (de Brosse). La discussion s'envenime entre la mère et le fils quand Jean I de Brosse propose de laisser son beau-frère en caution  à sa mère (qui... [Lire la suite]
25 janv. 17

Atomique Creuse

Le 18 avril 1946, à Paris, une station de radio annonce une nouvelle sensationnelle : de l'uranium vient d'être découvert dans la Creuse ! La France possède donc (elle aussi) un gisement d'uranium ! Après avoir dit et écrit un peu n'importe quoi sur le sujet, les journalistes (venus de toute la France) assaillent le géologue creusois Alphonse Naigeon qui s'applique à rectifier leurs erreurs... Naigeon leur rappelle d'abord que la découverte du minerai uranifère de Creuse date de... 1865 (nous la devons à l'ingénieur de la Société... [Lire la suite]
06 janv. 17

Des émeutes éclatent dans la Creuse... de Martin Nadaud

En 1848, les paysans se plaignent de l'absence de routes et de la pauvreté des sols de la Creuse. Les procédés de culture sont les mêmes qu'il y a 60 ans et les récoltes restent mauvaises. Entre 1848 et 1856, la population paysanne baisse fortement : les pouvoirs publics décident alors d'améliorer l'enseignement agricole mais... les paysans ne savent pas lire. Côté industrie, il n'existe que les manufactures de tapisserie d'Aubusson et de Felletin. Or, en 1848, leurs patrons se lamentent de l'absence de clients et Aubusson... [Lire la suite]