12 oct. 19

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE VISITE ENFIN LA CREUSE !

Arrivant de Limoges, le président de la République entame sa visite-marathon de la Creuse par la petite ville de Bourganeuf. A l'entrée, le président y est chaleureusement accueilli par une foule qui clame "Vive le président !". Hippolyte Berger, maire de Bourganeuf, souhaite alors la bienvenue au président et à son épouse avant d'entamer son discours... Le maire termine sa prise de parole en les remerciant de leur visite. Raymond Poincaré remercie à son tour, avant de rappeler que Bourganeuf est un lieu qui a pour... [Lire la suite]

04 sept. 19

La Creuse vit-elle d'amour, d'eau fraîche et d'électricité renouvelable ?

Parmi ceux qui connaissent un peu, beaucoup ou passionnément la Creuse, un beau nombre croit dur comme fer que l'eau coule en abondance sur l'ensemble de ce merveilleux département. Certains vont même jusqu'à affirmer qu'il pleut souvent sur ses verts paysages... Et bien, chères lectrices et chers lecteurs, sachez que tout ceci n'est qu'en partie vrai ! S'il est exact que des précipitations arrosent généreusement (de quelques 1400 à 1500 mm. par an) les prairies, les tourbières et les bois du plateau de Millevaches, de Bourganeuf... [Lire la suite]
12 août 19

ELECTION LEGISLATIVE A BOURGANEUF : DANS 3 MOIS, CE SERA LA GUERRE (MONDIALE) !

"Mon cher concitoyen, la supériorité numérique de l'armée allemande a imposé à tous les français un grand devoir : celui de mettre la France en état, le cas échéant, de repousser une agression que, je l'espère, la sagesse de l'Europe et notre force nationale écarteront toujours. L'augmentation de la durée du service militaire à 3 ans a été votée"... "Je ne me suis pas associé à ce vote, et pensant tout de même qu'une augmentation était nécessaire, avec plus de 240 républicains j'ai voté le service de 30 mois. La loi de 3 ans a... [Lire la suite]
31 mars 19

LES RÉVOLUTIONNAIRES CREUSOIS ONT ÉTÉ UN PEU NULS (TOUT DE MÊME) !

Entre Bourganeuf et Eymoutiers (en contrebas de ce qui deviendra plus tard le lac de Vassivière) se trouve le castrum romain de Pairaco. Au début des années 600, ce domaine est récupéré par le mérovingien Brodulf (oncle du roi Caribert II). En 631, plutôt que de mettre sa culotte à l'envers, le roi Dagobert préfère s'emparer du duché d'Aquitaine (dont fait partie le Limousin)... Dagobert se débarrasse alors de Brodulf et, en 636, offre le château et ses terres aux moines de l'abbaye de... [Lire la suite]
12 sept. 18

PENDANT CE TEMPS-LA, STÉPHANE BERN FAIT UN LOTO !

Aujourd'hui, nous laissons le hasard nous guider (oui, celà nous arrive quelquefois !) .  Et nous avons biiiigrement bien fait car il nous a directement conduit à Saint-Martin-Sainte-Catherine, une commune qui possède un faaaabuleux trésor patrimonial (pour l'instant du moins !). Sans plus vous faire languir, sachez qu'il s'agit de suuuuperbes fresques anciennes !  Cette petite commune de quelques 350 habitants (ils étaient encore 1400 il y a un siècle) se trouvent sur la D5, non loin de Chatelus-le-Marcheix. Elle... [Lire la suite]
23 juil. 18

BALADE AU PUY LAUTARD... SUR LES TRACES DU DIEU APOLLON

Au sud-est de Bourganeuf se trouve le petit bourg de Saint-Pierre-Bellevue où, caché sur les hauteurs (à 755  mètres d'altitude tout de même !), se trouvent les vestiges d'un sanctuaire vieux de 20 siècles  (unique en Creuse !). Le mieux est de laisser votre véhicule à Saint-Pierre-Bellevue pour faire l'ascension à pied (ou de faire Bourganeuf-Puy Lautard en vélo)... En effet, après Saint-Pierre-Bellevue, la piste qui mène aux ruines a été fortement raviné (faisant de ce sanctuaire un... "sanctuaire inaccessible... [Lire la suite]

02 juin 18

BOURGANEUF, PREMIER FOURNISSEUR DE POUDRE A CANON DE LA CREUSE !

Le Directoire de la Creuse ordonne la récupération de toutes les cendres des fours des tuileries et le ramassage du bois mort pour en faire du charbon car, en cette année 1793, la France est attaquée de toutes parts et l'objectif de cet ordre est d'obtenir (à partir des cendres et du charbon de bois) un maximum de salpêtre pour fabriquer... de la poudre à canon ! En mars 1794, le décret est étendu aux cendres des fours de boulangeries et des jeunes garçons de 10 à 14 ans, encadrés par des gardes nationaux, sont réquisitionnés... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 21:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 mai 18

PETITE TOURNÉE DES PLAGES (LIMOUSINO-CREUSOISES) AVEC MARCHOUCREUSE...

Beaucoup de français l'ignorent mais le Limousin regorge de plages (une ignorance qui, en attendant, fait le bonheur des "locaux"). Une bonne partie de ces vastes étendues de sable blond (douillet et chaud entre les orteils) offrent aux vacanciers, aux baigneurs et autres amateurs de bronzette de quoi s'étaler confortablement (sans surpopulation, paisiblement et loin du "cleub miquet").  Notre 1er "coin secret" se trouve à Bussière Dunoise  (c'est au nord de la voie rapide N145 et de Saint-Vaury),... [Lire la suite]
26 févr. 18

L’ARMÉE ROYALE DÉCORTIQUE MÉTICULEUSEMENT LA VIE DES CREUSOIS

Des officiers royaux sont envoyés en Creuse en 1841 pour y réaliser des cartes d'état-major, enrichies de notes statistiques, militaires, géographiques, économiques et sociales. Les soldats constatent d'abord que la pauvreté des sols et le manque de population nuisent à l'essor de l'agriculture (70% des terres cultivables sont en jachère). Le paysan creusois n'amende pas plus qu'il n'irrigue des champs dont le rendement est dérisoire. Il préfère ses pâtures, dans lesquelles paissent les bovins qui font la renommée de la... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 févr. 18

LE PLUS VIEUX COLLÈGE DE CREUSE S'EN SORT PLUTÔT BIEN !

Le collège religieux des Barnabites (créé au 17ème siècle grâce à un don de l'historien creusois Antoine Varillas) subit en 1789 les foudres des révolutionnaires : les religieux qui y enseignent sont tous sèchement mis à la porte. Guéret et la Creuse  (comme tout le reste de la France) se retrouvent alors sans aucun établissement d'enseignement secondaire... Par la suite, en 1809, Guéret, Evaux-les-Bains, Felletin et Bourganeuf font de leur mieux pour éduquer les enfants de ce qui est désormais la "nouvelle... [Lire la suite]