24 avr. 16

Gravats radioactifs à Anzème : 2 ou 3 choses qu'il faut savoir

Nous allons, ci-dessous, tenter de vous exposer chronologiquement pourquoi et comment AREVA (cliquez ici pour voir notre document de 2010)  va regrouper des gravats radioactifs sur le site de l'ancienne mine d'uranium du Vignaud, sur le territoire de la commune d'Anzème. L'histoire commence en 1956 : la Compagnie Française Mokta (CFM) exploite cette mine jusqu'en 1962... La CFM en retire 19 tonnes d'uranium, cachées au milieu de 18.000 t. de granite. Les "stériles" (peu radioactives) sont dispersées aux alentours par des... [Lire la suite]

05 févr. 10

LES CREUSOIS ONT-ILS MAUVAISES MINES ?

En Novembre 2009, FRANCE 3 Limousin nous annonçait une nouvelle amusante : un hélicoptère, équipé d'un détecteur de radioactivité, devait survoler la Creuse pour retrouver les endroits (chemins, routes,  fermes, voire -peut-être- écoles) où avaient été enfouis des "stériles minières", contenant des résidus d'uranium... Les résultats de ces recherches devant être ultérieurement communiqués aux élus. Pour le nord du département, Bonnat, Anzème, Champsanglard, Noth, Domeyrot, Ladapeyre, Gouzon et Vareilles sont certains... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,