17 mai 14

Une mystérieuse épidémie terrorise le Limousin...

Le mal, qui frappe autant les braves cultivateurs des campagnes que les paisibles bourgeois de Limoges, apparait après les moissons de l'an de grâce 994. Ses victimes ressentent d'insupportables brûlures abdominales, des spasmes, des convulsions, des nausées et des diarrhées. Ensuite, ils ont des hallucinations, des nécroses aux mains et aux pieds puis... elles meurent. Cette épidémie est vite perçue par tous comme un châtiment divin et les malades s'empressent donc d'envahir les églises où ils implorent le pardon de Dieu.... [Lire la suite]