11 mai 14

Florence a construit sa maison avec ses petits bras musclés

Florence arrive seule en Creuse en 2008. Elle achète une "ferme" à des anglais qui y élevaient des moutons (dans l'extrème nord du département, sur la commune de La Cellette pour être précis). En réalité, elle acquiert un ensemble de hangars métalliques (sous lesquels étaient parqués les moutons), un hangar à charpente bois, une maisonnette (en ruine) et 8600 m2 de terrain. Elle retrousse ses manches et (avec l'aide précieuse de son frère et d'amis) s'aménage une cabane provisoire dans un coin des hangars en métal. Elle... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 janv. 13

Acheteur de cheveux, un métier au poil !

Jusqu'à la révolution française de 1789, lorsque vous faisiez partie de la noblesse, le dernier chic pour être à la mode était, entre rubans, corset, jabot et tissus précieux, de porter une perruque. Les nobles de province comme les nobles de la cour du roi, tous, femmes ou hommes, arboraient de magnifiques chevelures. Les perruquiers y trouvaient leur compte et ne manquaient pas d'ouvrage. Mais d'où venaient donc ces quantités considérables de cheveux ? Entre autres lieux, de Creuse ! Dans les foires (de préférence à l'entrée,... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mars 12

Le bon goût du SEL de Creuse (Système d'Echange Local)

Il y a quelques années, en ces temps ou MARCHOUCREUSE 23 n'existait pas encore, un film surprenant occupa peut-être votre soirée... Nature contre nature (de Lucas Belvaux). Ce téléfilm, qui fut diffusé en juin 2006 sur France 3, raconte l'histoire d'un psychanalyste qui installe son cabinet à Royère-de-Vassivière, en Creuse. Au début, tout va bien. Les premiers clients affluent, mais...                 Ils veulent tous le payer en nature : poules, oeufs, cours de violon,... [Lire la suite]