02 juin 18

BOURGANEUF, PREMIER FOURNISSEUR DE POUDRE A CANON DE LA CREUSE !

Le Directoire de la Creuse ordonne la récupération de toutes les cendres des fours des tuileries et le ramassage du bois mort pour en faire du charbon car, en cette année 1793, la France est attaquée de toutes parts et l'objectif de cet ordre est d'obtenir (à partir des cendres et du charbon de bois) un maximum de salpêtre pour fabriquer... de la poudre à canon ! En mars 1794, le décret est étendu aux cendres des fours de boulangeries et des jeunes garçons de 10 à 14 ans, encadrés par des gardes nationaux, sont réquisitionnés... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 21:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 avr. 18

LA LÉGION DES TATARS DE LA VOLGA NETTOIE LE SUD DE PONTARION

Au sud de Pontarion, la petite D13  conduit les automobilistes à La Martinèche, puis à Soubrebost, à Morterolles et, enfin, à Saint-Pardoux-Morterolles. Arrivés là, nos automobilistes se demandent soudain pourquoi Marchoucreuse les a amenés dans ce coin perdu... Parce que, belle jeunesse, c'est un lieu marqué par l'Histoire avec un grand H ! Le 27 juin 1944, des containers pleins d'armes et de munitions sont parachutés à cet endroit. Une autre "livraison" est faite le 1er juillet, suivi d'un... [Lire la suite]
19 avr. 18

QUI A TAPISSé LE PREMIER ?

Une querelle marcho-creusoise a (parail-il) jadis opposé Felletin et Aubusson, chacune de ces 2 villes prétendant être le berceau limousinant dans lequel la toute 1ère tapisserie a été conçue. Brûlant d'impatience, vous vous demandez si cette énigme fondamentale est aujourd'hui résolue et si Marchoucreuse peut (même modestement) vous éclairer... En 1456, le sieur Jacques Bonnyn exerce les métiers de cubertier (fabricant de couvertures) et de tapissier à... Felletin. En 1473, les consuls de Riom propose à Jean Beraigne,... [Lire la suite]
07 avr. 18

LES SOSTRANIENS BASTONNENT LES SOLDATS VOYOUS DU VICOMTE DE BRIDIERS

A quelques kilomètres de La Souterraine, la forteresse de Bridiers marque un carrefour stratégique entre le Massif Central et le Poitou mais également entre Lyon et Limoges, ainsi qu'un lieu de passage sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. C'est en grande partie à cause de celà aussi qu'elle va subir 2 sièges, méchants et destructeurs... Henri II (qui est roi d'Angleterre) est en guerre contre Aldebert IV de Montgommery  (qui est comte de la Marche) et, en 1177, les troupes d'Henry II s'empare de Bridiers. La... [Lire la suite]
01 avr. 18

LA CREUSE EST-ELLE LE PLUS GROS PRODUCTEUR DE CANNABIS DE FRANCE ?

D'aucuns vont s'écrier "Ah non ! Voilà que Marchoucreuse 23 nous refait le coup du Poisson d'avril cette année !". Pourtant, tout ce que vous allez lire ci-dessous est rigoureusement authentique et a même été encouragé pendant longtemps par différents préfets de la Creuse (dans le plus strict respect des lois de la République française, bien évidemment)... Dans pratiquement tous les jardins creusois, l'endroit le mieux ensoleillé est réservé à la culture du Cannabis Sativa... et ce jusqu'à la fin du 19ème siècle. Il fournit... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 mars 18

LES FONCTIONNAIRES (ROYAUX) S'AUTOPROCLAMENT SEIGNEURS DE DROIT DIVIN

Jusqu'en 840  (environ), le pays des Lemovices est intégré dans le royaume Wisigoth qui a Toulouse pour capitale. Puis, à la fin du 9ème siècle, le Limousin intègre le grand duché d'Aquitaine  (que Charlemagne, comme le reste de l'empire, a décidé de diviser en duchés, eux-mêmes subdivisés en comtés et vicomtés). Le Limousin féodal est donc découpé en 8 grandes seigneuries...  Ces 8 seigneuries sont la vicomté de Limoges (qui s'étend du Poitou jusqu'à Bénévent), la vicomté de Turenne (qui,... [Lire la suite]

07 mars 18

L'ARMÉE HOLLANDAISE ET L’ARMÉE FRANÇAISE VIENNENT AU SECOURS D'AUBUSSON

Les 3 et 4  octobre 1960, un incroyable déluge de pluie s'abat sur la France et, à Aubusson, la configuration en cuvette de la ville y provoque d'effroyables évènements... à 17H30, les pompiers interviennent rue Jules Sandeau où le ruisseau Busserette s'est transformé en rivière et a dévasté le canal souterrain qui le contient habituellement...  A 20H00, cette "rivière" inonde désormais la Grand'Rue sous 20 cm d'eau et, la pente augmentant la vitesse du courant, plusieurs voitures ont été projetées sur des maisons. Vers... [Lire la suite]
26 févr. 18

L’ARMÉE ROYALE DÉCORTIQUE MÉTICULEUSEMENT LA VIE DES CREUSOIS

Des officiers royaux sont envoyés en Creuse en 1841 pour y réaliser des cartes d'état-major, enrichies de notes statistiques, militaires, géographiques, économiques et sociales. Les soldats constatent d'abord que la pauvreté des sols et le manque de population nuisent à l'essor de l'agriculture (70% des terres cultivables sont en jachère). Le paysan creusois n'amende pas plus qu'il n'irrigue des champs dont le rendement est dérisoire. Il préfère ses pâtures, dans lesquelles paissent les bovins qui font la renommée de la... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 févr. 18

LE PLUS VIEUX COLLÈGE DE CREUSE S'EN SORT PLUTÔT BIEN !

Le collège religieux des Barnabites (créé au 17ème siècle grâce à un don de l'historien creusois Antoine Varillas) subit en 1789 les foudres des révolutionnaires : les religieux qui y enseignent sont tous sèchement mis à la porte. Guéret et la Creuse  (comme tout le reste de la France) se retrouvent alors sans aucun établissement d'enseignement secondaire... Par la suite, en 1809, Guéret, Evaux-les-Bains, Felletin et Bourganeuf font de leur mieux pour éduquer les enfants de ce qui est désormais la "nouvelle... [Lire la suite]
09 févr. 18

LA GARE DE MONTLUÇON BLOQUÉE PAR 3000 PATRIOTES

Le 6 janvier 1943, environ 3000 jeunes et moins jeunes se rassemblent devant la gare de Montluçon. Certains d'entre eux courent ensuite sur la voie, à l'avant d'un train en instance de départ. Là, au péril de leur vie, ils empêchent de partir pour l'Allemagne ce convoi où s'entassent des français astreints au Service du Travail Obligatoire (STO)...  Le Service du Travail Obligatoire  (jeune lecteur avide de le savoir) consiste à envoyer en Allemagne des français pour qu'ils fabriquent des bombes à la place des... [Lire la suite]