Comme nos fidèles lecteurs l'ont sans doute remarqué, Marchoucreuse a (plutôt) la fibre écologique. C'est donc avec plaisir que nous avons découvert le communiqué de presse d'Europe Ecologie Les Verts pour les élections municipales de mars 2020 (nous déplorons cependant que le journal La Montagne, qui l'a sans doute également reçu, n'en ait dit mot... du moins à notre connaissance).

002


Ce communiqué évoque (bien évidemment) le changement climatique, mais aussi la dégradation de l'environnement, les sécheresses "à répétition" et la paupérisation, tout ceci affectant le quotidien des Creusois. Europe Ecologie affirme que "tout est lié" et il propose d'aller vers "une société sobre, anti-productiviste et respectueuse du vivant" (ben faut pas trainer alors !).

003


Les écolos rappellent que les communes sont "au plus près des citoyen-nes" et que les jeunes, les moins jeunes et "toutes les forces vives" (qui ont "un projet sincère") peuvent se rapprocher d'Europe Ecologie Les Verts pour construire "des alternatives crédibles" (et éventuellement ajouter leurs noms à leurs listes). Et même que c'est urgent (disent-ils) "pour nos enfants" !

004


Dans ce message, ils informent aussi les Creusois qu'à Guéret, des écologistes (des adhérents d'Europe Ecologie et aussi des citoyens motivés par l'urgence écologique) travaillent ensemble depuis des mois. Tous se sont fixé des objectifs pour la "préservation de l'environnement, la réduction de toutes les inégalités et le respect de la démocratie" (ça ressemble bigrement à un programme ça, non ?).

005


Europe Ecologie Les Verts annonce que, quoi qu'il advienne, il oeuvrera à élargir ce groupe pour qu'il soutienne (après les élections) "les idées collectées" et fasse pression pour que les promesses électorales soient tenues ! Toutefois, Europe Ecologie refuse fermement d'être "l'otage de calculs politiciens ou de querelles de personnes" (voilà qui a le mérite d'être clair !).

006


Le communiqué se termine par ce scoop : Europe Ecologie veut que l'écologie soit au coeur d'un "programme ambitieux" qui permettra à Guéret d'affronter les dérèglements climatiques en préservant les plus vulnérables (d'en faire le "laboratoire d'une économie nouvelle"  qui amènera en Creuse des jeunes attirés par un département où le "bon vivre" sera, encore et toujours, d'actualite).

007


Pour les lectrices et les lecteurs de Marchoucreuse qui souhaiteraient contacter les écologistes creusois... eelv.creuse@gmail.fr, tel : 06 79 85 49 86 ou 06 07 30 43 45. En attendant, prenons soin de nous !

001