A l'origine, le "château" de Vassivière n'est qu'une confortable maison bourgeoise que la famille Vassivière (grosse propriétaire des terres agricoles du pays) a fait construire au sommet d'une colline, judicieusement placée au milieu de leur immense domaine. A la suite d'un mariage, les biens de la famille fusionnent avec ceux de la famille Cotte, qui décide de "marquer son territoire"...

001


Les Cotte font agrandir la demeure cossue et (afin qu'elle ressemble vraiment à un château) y font ajouter des tours carrées, parsemées de pierres taillées dans un style qui se veut moyen-âgeux. Désormais, les Cotte-Vassivière habitent dans une demeure digne de leur puissance ! Malheureusement (?) pour eux, au début des années 1950, la fée électricité se penche sur la région...

005


Les légendaires trolls d'EDF projettent de construire un barrage sur la Maulde, vers Auchaize. Si celà se fait, les terres des Cotte seront irrémédiablement noyées sous les eaux ! De plus, entouré de toutes parts, leur château va se retrouver isolé sur une île ! Ils réagissent... et font construire une passerelle assez large pour aller en voiture jusqu'au château.

004


Cette passerelle (d'environ 500 mètres) reliera le sud de la future île à la future presqu'île de Pierrefitte, où la route mène à Beaumont (futur Beaumont-du-Lac). La mise en eau a lieu et, quelques temps plus tard, les élus locaux demandent aux propriétaires de ce qui est désormais une île d'en accorder le libre-accés au public et aux touristes : la négociation est âpre...

006


Au bout du compte, les propriétaires obtiennent (en 1977) que le Syndicat Mixte de Vassivière rachète l'île et tous ses bâtiments (comme ça, le syndicat pourra faire ce qu'il veut !). Les pièces du château sont alors converties en bureaux et, en 1989, l'état et la Région Limousin cassent leurs tirelires pour offrir à cette île un Centre International d'Art et du Paysage (CIAP).

007


Le long bâtiment du CIAP héberge des artistes en résidence (à l'étage) et un restaurant (au rez-de-chaussée). Puis, après 2004, les artistes (et le restaurant) emménagent dans le château, libérant ainsi la place dans la bâtisse contemporaine qui est transformée en Musée d'Art... Contemporain. Dans le château, les artistes vivent entre des murs totalement blancs et nus...

010


L'idée est de les amener à regarder vers l'extérieur, là où se trouve le paysage, pour mieux l'appréhender... car, dans CIAP, le P représente le mot Paysage, comme vous vous en souvenez. Or qui en Creuse peut, mieux que quiconque, exprimer un paysage ? Qui, si ce ne sont Alain Freytet et Gilles Clément (tous les 2 enseignants à l'Ecole Nationale Supérieure du Paysage) ?

009


A partir de 2008, (en dehors des ayant-droit qui y travaillent) tous les visiteurs qui veulent se rendre dans l'île doivent laisser leurs véhicules (afin de ne pas polluer) sur le grand parking qui a été aménagé par la Région Limousin (à l'entrée de la passerelle). Ils doivent ensuite marcher... ou emprunter le petit train (désormais payant) qui emmène aux boutiques, au château et au musée.

008