La Creuse a élu Jean-Baptiste Moreau (de La République en Marche) comme député. Le gouvernement (soudain attentif au bien-être des Creusois) va faire un chèque de 77,33 millions à notre département : 20 serviront à faire des travaux sur la N145, 10 autres à "revitaliser" les centre-villes et 6 à construire un "centre aqualudique"

(avec ces 3 projets, la moitié de la somme est déjà quasiment dépensée !).

Jean-Baptiste Moreau


En juillet, pendant que les enfants s'amusent à éclabousser les poissons de l'étang de Courtille et que les noctambules bullent sur la plage Bonnyaud, les gens sérieux se réunissent pour éviter la vacance (électorale) à Guéret. Des alliances se dessinent mais rien (ou presque) ne filtre. Méticuleusement entretenues par le flou de certains, des rumeurs flottent dans l'air desséché...

panneaux electoraux


Eric Correia (président socialiste du Grand Guéret) annonce ainsi sur France Bleu sa candidature. Il y fait les yeux doux aux écologistes, y confirme son appartenance au Parti Socialiste et répète à l'envie qu'il est de gauche, tout en se disant prêt à ouvrir sa liste aux bonnes volontés, à En Marche et à la droite (cliquer ici pour écouter l'interview - durée 5 minutes).

00425


Citons également le sénateur Eric Jeansannetas (maire adjoint de Guéret jusqu'en 2014 et également socialiste, bien qu'il ait démissionné du groupe socialiste au Sénat) qui déclare au journal La Montagne (cliquez ici pour lire l'article) qu'il n'exclut ni de "travailler avec les marcheurs" ni avec Guéret Terre de Gauche (et qu'il envisage de faire figurer le nom de Michel Vergnier sur sa liste... ou d'avoir son soutien).

20965


Pendant ce temps là, des "bénévoles volontaires" de l'association La Bascule (basée en Bretagne) débarquent à Guéret et cherchent les hésitants pour aimablement les amener à être candidats aux municipales sur des listes "citoyennes"... Ni de droite ni de gauche, juste "citoyennes". Mais... qu'elle est donc cette mystérieuse association qui surgit soudain en Creuse ?

Nicolas Hulot


L'association nationale La Bascule est parrainée par le millionnaire Nicolas Hulot (ancien ministre de la transition écologique d'Emmanuel Macron) et par l'association Colibris (co-dirigée par Pierre Rabhi et Cyril Dion). Maxime de Rostolan (le dirigeant de La Bascule) est quant à lui catalogué comme l'un des patrons du "capitalisme vert" (pour d'autres comme le gourou d'une secte).

Cyril dion


Maxime de Rostolan est lié à Jean-Marc Borello (patron de Groupe SOS 1 milliard de chiffre d'affaires - 18.000 salariés) qui est ami avec... Emmanuel Macron. Créée pour durer 6 mois, l'association La Bascule a recruté dans les grandes écoles une centaine d'étudiants qui ont pour mission de former à travers la France un maximum de listes électorales "citoyennes" aux municipales.

Manif climat


Marchoucreuse a rencontré quelques-uns de ces mystérieux étudiants-mercenaires de La Bascule et les a poliment écoutés... Nous nous devons de les informer que nous n'avons pratiquement rien compris à leur phraséologie absconne et nous en sommes désolés ! Nous espérons toutefois qu'ils passeront de bonnes vacances dans notre belle Creuse !

Make Our Planet Great Again


Nos sources... 

www.lamontagne.fr 

www.journal-ipns.org

https://lundi.am 

(cliquez ici pour lire l'article concernant La Bascule)

00362