Assis autour de leur godet de bière (1 pour eux 3), Cat, Marc et Jil s'épanchent sur les malheurs démographiques de la Creuse... Cat affirme que la Commune de Paris (en 1871) a fait perdre à la Creuse un bon nombre des maçons qui s'y étaient impliqués et qui y ont été tués (ou ont été déportés en Nouvelle Calédonie)... une 1ère petite saignée (pour calmer les rebelles) !

1871-Commune de Paris


Marc l'interrompt et annonce que le pire, pour la Creuse, a été la 1ère guerre mondiale ! C'est (dit-il) notre département qui a (proportionnellement) payé le plus lourd tribu à cette hécatombe (Jil ramène alors sa science et lance que si les 1.500.000 soldats français morts entre 1914 et 1918 défilaient sur les Champs-Elysées, cela durerait 11 jours et 11 nuits... silence perplexe des 2 autres) !

1916-tranchee dans la Somme


Marchoucreuse vous propose maintenant d'interrompre cet échange (bien qu'il soit extrêmement passionnant) et de faire un saut de 50 ans (trés précisément au printemps 1968: à l'heure où la jeunesse estudiantine dépave furieusement les rues de Paris, la Creuse ne possède que 26% d'enfants ayant entre 0 et 19 ans... quand la moyenne nationale est supérieure à 32% !

1968-Paris-manifestation


Pourtant, les habitants de Saint-Laurent et de La Saunière ont fait un bel effort puisque 35% d'entre eux ont moins de 19 ans (suivis par ceux de Crocq, de Saint-Sylvain-Bellegarde, de Blessac et de La Courtine qui ont 33% d'enfants, et ceux de Crozant, Savennes, Ahun, Maisonnisses, Guéret, Aubusson, La Souterraine, Bourganeuf et Felletin qui obtiennent des scores de 32 à 28%)

2019-PARENTS


Mais'alors (vous demandez-vous), quelles sont donc les communes qui (en 1968) font tomber le pourcentage de jeunes Creusois en dessous de celui du reste du pays ? Entre autres, il s'agit (mais ne le répétez pas) de Saint-Pierre-Bellevue, de Saint-Eloy, de Croze, d'Ajain et de Saint-Georges-Nigremont (où vivent 13% d'enfants... dont certains d'ailleurs fument en cachette !).

BEBE 23

 


La Creuse de 1968 détient par ailleurs la médaille d'or du plus grand nombre de personnes de plus de 65 ans de toute la France (à l'exception de Guéret) ! Sur les 265 communes du département, 64 d'entre elles en ont même 2 fois plus que dans le reste du pays. Dans ces champions, nous retrouvons Saint-Pierre-Bellevue et Croze (déja cités pour leur manque de jeunes)

MEME 23


En 1968, seulement 4 communes de la Creuse peuvent se vanter d'avoir assez de jeunes et pas trop de personnes âgées. Après qu'elles soient montées sur le podium, nous remettons donc, rétroactivement, les 4 médailles de la vitalité creusoise à... Crocq, Les Forges, La Courtine et La Chaussade. Bravo ! "Bin, et Guéret ? Et Aubusson ?" demandez-vous...

2019-ENFANTS


Cette année-là, la situation de ces 2 villes est encore assez bonne (c'est surtout dans les "zones rurales" que s'amorce la "saignée" démographique... Et oui ! Déja en 1968alors que la disparition des services publiques et des commerces reste encore à venir) ! Marchoucreuse se joint cependant aux optimistes et prédit un futur radieux pour la Creuse ! Si, si : vous verrez bientôt notre charme agir !


 

1919-ST-GEORGES-NIGREMONT