Wouahou ! Un prospectus annonce la tenue d'une conférence de Gilles Clément à Guéret le 4 avril 2019. Au verso, nous trouvons la biographie de ce jardinier-paysagiste-écologiste et, tout en bas du recto (en petits caractères), nous lisons "conférence organisée par le collectif SOS Eole 23". Ça sent l'entourloupe mais nous décidons cependant d'y aller...

002


La foule remplit la salle de la mairie (on manque même de chaises !). Évidemment, la très grande majorité des Creusoises et des Creusois présents est massivement venues pour écouter Gilles Clément. Ce dernier parle quelques brèves minutes, projette des photos de son jardin, affirme sa volonté de ne pas être raccordé au réseau d'électricité et... cède le micro !

003


L'orateur qui le remplace nous explique alors, en long, en large et de travers, que le département va être inondé d'éoliennes. Photos à l'appui, il entend prouver à la foule que les aérogénérateurs électriques vont dégrader les verdoyantes campagnes du nord de la Creuse, recevoir la foudre, prendre feu ou s'écrouler de toutes leurs longueurs dans nos jardins !

004


Il poursuit en parlant des gigantesques pales qui se décrochent et du bruit incessant des éoliennes, lequel bruit rend fou les riverains (alors qu'auparavant, il nous a expliqué que ces engins ne tournent en moyenne que 25% du temps... le tableau qu'il nous dresse est si noir que s'il nous avait dit que les éoliennes donnent le cancer de la prostate aux petites filles, nous n'aurions pas vraiment été surpris !).

005


Puis, l'animatrice de SOS Eole 23 amorce un "débat" (étrangement, elle connait les prénoms de la plupart des intervenants). Ceux qui prennent le micro sont évidemment tous hostiles aux grands démons... pardon, aux éoliennes ! Gilles Clément cloture ensuite la soirée en rappelant qu'il est contre le raccordement, contre les éoliennes et qu'il va dédicacer ses livres. 

007


Bien. Tentons maintenant de faire un peu le tri entre le négatif ET le positif... L'apparition de ces modernes moulins ne date par d'hier : depuis plusieurs décennies, l'Europe fait pousser ici et là des ribambelles d'éoliennes. Sur ces milliers d'appareils, les cas de chutes de pales, de chutes d'éoliennes ou d'incendies existent mais restent rarissimes !

001


Le gros problème avec les aérogénérateurs INDUSTRIELS vient des dizaines de milliards de subventions (notre argent donc) qu'empochent de rudes financiers, lesquels ne se soucient nullement du reste. Pour en fourguer plus, ils viennent même d'obtenir le raccourcissement de la distance entre une habitation et une éolienne (500 m. au lieu de 1500)

009


Les 4 éoliennes, plantées du côté de La Souterraine, devraient prochainement avoir des copines (de 200 m. de haut) du côté de Saint-Fiel, Anzème, Jouillat et Glenic. Et si les propriétaires qui ont signé un bail pour héberger une de ces géantes ailées sur leur terrain pensent qu'ils ont fait une bonne affaire, ils vont doublement déchanter...

006


Les commerciaux qui les ont démarchés leur ont fait miroiter des loyers qui, en réalité, se révèleront 5 fois moins élevés. La 2ème couche arrivera quelques paires d'années plus tard quand l'éolienne sera en fin de vie : le "bailleur" en deviendra automatiquement propriétaire et il sera alors mis en demeure d'en assumer entièrement le démontage !

008


Certes, tout n'est pas rose dans l'éolien mais... il y a pire : les Creusois vont crever de chaud et de soif en 2040 (l'année de référence pour la ville de Guéret). Tout ça parce que nos dirigeants, qui taxent l'essence de nos voitures à 75%, refusent d'appliquer les mêmes taxes sur le kérozène des avions (et des jets privés) et sur le fioul des bateaux (et des yachts privés) ! Arghhh !

010


 Comme vous avez été sages, rien que pour vous, voici la biographie de Gilles Clément (le recto du tract de SOS Eole 23 donc)...

Gilles Clement