A l'aube du 17ème siècle, les 1ères manufactures génèrent les 1ères nuisances et les 1ères protestations des populations voisines. Par la suite, les pionniers de l'industrie se mettent à "recycler" : la pollution grandissante n'est vraiment pas leur "tasse de thé" (no, my dear !) mais les déchets ne sont, pour eux, qu'un gaspillage de matière première (donc une perte de profits) !

001


Plusieurs siècles plus tard, alors que le plastique envahit insidieusement le monde (occidental), ce dernier découvre (avec une grande joie !) le recyclage généralisé : nous sommes désormais invités à trier ce que l'industrie nous vend. Puis, le 4 juillet 2017, notre 1er ministre nous déclare que la promesse électorale d'Emmanuel Macron, notre président, sera tenue...

002

 


La promesse présidentielle en question nous affirme qu'en 2025 la France recyclera 100% de ses déchets plastiques !  Ça veut dire... TOUS LES PLASTIQUES ! Bon... d'accord ! Donc, concernant la Creuse, le syndicat mixte Evolis 23 (par exemple) va devoir assurer, lui qui ne recycle (à ce jour) que 3 sortes de plastique (les PET, les HDPE et les PP, comme vous le savez !).

003


En gros, Evolis 23 et ses confrères Creusois ne recyclent que nos bouteilles, certains pots et barquettes alimentaires, les vêtements en fibre polaire, divers jouets, meubles de jardin, bouchons de bouteilles, les "fameuses" pailles et... les couches usagées (oh, shoking !). Soit plus ou moins 44% du plastique provenant des foyers (et des entreprises) de Creuse

004


Evolis 23 et ses confrères  vont donc devoir apprendre, d'ici à 2025, comment revaloriser les 56% d'objets en plastique qui ne le sont pas encore (tissus en nylon, conteneurs, CD, DVD, biberons, gobelets, pots à yaourt, cintres, boites à oeufs en polystyrène, gaines de cables électriques, films d'emballages avec ou sans bulles, faux cuirs, gouttières et fenêtres PVC, cartes bancaires périmées, etc...).

005


Sinon, nous pouvons peut-être commencer à remplacer le plastique par des matières organiques ? Parce que, si notre "civilisation" a (mondialement) produit plus de 6 milliards de tonnes de déchets plastiques (entre 1950 et 2019), elle n'en a recyclé que... 9% ! Entre 2019 et 2025 (ans), elle va en produire 10 milliards de tonnes supplémentaires et en recycler (au mieux)... 20% !

006


Nous terminerons par un "scoop" en vous révèlant que l'équipe de Marchoucreuse 23 (à l'occasion de son séminaire de 2018) avait choisi de s'offrir un séjour sur la lune. Rassurez-vous (chères lectrices et lecteurs), notre vaisseau n'a pas été frappé par un de ces milliards de micros-déchets qui flottent (à basse altitude) autour de la terre, et nous sommes donc revenus sains et saufs !

007


Avant notre retour sur cette belle planète bleue qu'est la Terre, nous avons vu passer devant notre astronef le plus gros déchet laissé par les humains dans l'espace et, à cette occasion, nous avons découvert que ce satellite abandonné est un déchet français (c'est authentique!)... nous pouvons toutefois certifier aux Creusois qu'il ne vient absolument pas de la Creuse.

008