Il est un temps (belle jeunesse) où les creusois ont pour habitude de dédier un terrain communal (de préférence placé au milieu des habitations, des potagers et, si possible, également accessible aux animaux d'élevage) pour y creuser un puits, qu'ils couplent parfois à un abreuvoir. L'eau de ce puits devient alors un bien commun et elle est mise à la disposition de tous les villageois.

001


En ces temps bien obscurs, les femmes sont chargées de la corvée d'eau. Elles se rendent donc plusieurs fois par jour au puits communal qui devient un lieu de rencontre entre voisines et les enfants les remplacent lorsque leur journée d'école est terminée. Puis (en 1798), les élus creusois découvrent que la santé des citoyens est liée à la qualité de l'eau qu'ils utilisent...

002


Vers 1809, au nom de l'hygiène, les autorités prennent le contrôle de l'eau et commencent à vouloir en réglementer l'utilisation. L'eau (garantie saine et potable) arrive alors dans des tuyaux (en plomb) directement dans des maisons. La demande grandit rapidement (Ouais ! Finie la corvée d'eau !) et il faut, tout aussi rapidement, trouver de nouveaux "gisements"... 

003


A Guéret, plusieurs captages de sources ont lieu en 1886. D'autres sont encore effectués en 1900 et le réseau de distribution d'eau de la ville comprend déjà quelques 10 km de tuyaux, lesquels permettent aux habitants d'avoir l'eau chez eux, en tournant simplement un robinet (et, à partir de 1908, d'accéder aux bains-douches municipaux).

004


Aux alentours de 1910, quelques égouts peu étanches évacuent les eaux usées de la ville dans des conditions sanitaires plutôt douteuses. L'importante augmentation de la consommation d'eau fait bondir d'autant les rejets en eaux usées, ce qui amène en 1913 le conseil municipal à envisager la construction d'un réseau d'égouts digne de ce nom...

005


Une étude financière est réalisée et, en 1914, les élus de Guéret constatent que la ville n'a pas les moyens de s'offrir ces indispensables égouts (qui d'autres, en Creuse, va donc pouvoir se les offrir ?). Le conseil municipal demande alors au gouvernement de lui accorder une subvention... mais la France entre en guerre contre l'Allemagne et le dossier est rejeté !

006


Rassurons vite les lecteurs non-creusois ! Aujourd'hui, la situation s'est arrangé... Guéret et nombre d'autres communes de la Creuse possèdent leurs réseaux d'égouts. Par contre, il est regrettable que beaucoup d'entre elles aient déléguées la gestion de l'eau "au privé" et aient oublié que... l'eau est le bien le plus précieux qui existe sur la planète Terre !

007