26 déc. 17

MARCHOUCREUSE SALUE CLAUDE MONET, MAURICE ROLLINAT ET DIDIER SIMARD

Mon cher Monet, J'ai à vous remercier du réconfort moral et intellectuel que m'ont donné vos exhortations et votre exemple ! Grâce à vous, j'ai pris l'habitude de me coucher de bonne heure et je m'en trouve très bien à tous points de vue. Depuis que vous en avez fait ressortir les avantages, j'apprécie mieux mon séjour en pleine campagne... Et vraiment, à tout bien considérer, je me trouve plus heureux que le commun des mortels puisque j'ai la liberté du travail et de la paresse; je me fais l'effet à moi-même d'être le roi de la... [Lire la suite]

21 déc. 17

Le réseau des trains creusois est condamné à mort en 1952 !

Par décret du 19 juin 1857, la (future) ligne de "chemin de fer" Montluçon-Limoges est attribuée à la Compagnie Paris-Orléans (qui fait déja rouler les trains entre Paris et Toulouse). Cette voie ferrée sera la 1ère à voir le jour en Creuse. Elle transportera des voyageurs (mais permettra aussi d'acheminer la houille de la Creuse vers les industries de Limoges et de Poitiers). Plusieurs tracés sont étudiés et la Compagnie Paris-Orléans choisit celui qui passe par Lavaufranche et Guéret avant de rejoindre... [Lire la suite]
18 déc. 17

Purée de potiron façon Auguste Escoffier

L'année passée, vous avez mis vos épluchures de potiron dans votre compost et (ô, surprise) les pépins magiques se sont transformés en beaux légumes dodus. La nature étant faite de cycles, vous voilà de nouveau en train d'en éplucher un et de le couper en petits cubes réguliers que vous mettez dans un faitout et couvrez d'eau (sans plus)... Si vous n'avez pas de compost (ou si aucun potiron n'y a poussé), vous pouvez malgré tout vous en procurez-un (pas trop gros, de préférence)... Au fait : avez-vous allumé le feu sous votre... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 11:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 déc. 17

LE PRÉFET DE L'EMPIRE CONTRE-ATTAQUE A GUERET ET A AUBUSSON !

C'est en Haute-Vienne que commence cette étrange page de l'histoire de la Creuse : en 1851, les époux Barnaud dirigent une école libre de la Société Évangélique à Arnac. En 1852, le Conseil académique décide sa fermeture et le couple Barnaud (qui refuse d'arrêter d'enseigner) est donc condamné à une amende pour exercice illégal du culte... Craignant le retour d'une forte opposition politique, le gouvernement impérial met en alerte ses préfets et celui de la Creuse reçoit en 1857 un surprenant courrier du... [Lire la suite]