Entre Bourganeuf et le lac de Vassivière se trouve le modeste bourg de Saint-Martin-Château (non loin de St-Junien-la-Bregère). A partir de ce bourg, une petite route mène à la cascade des Jarrauds, qui est à la fois un site splendide, un rendez-vous inattendu avec l'histoire et une promenade de 1,1 kilomètre (aller et retour compris).

067


Plongeant lentement vers la Maulde, le chemin mène d'abord à un ancien moulin à eau... Ah, la force de l'eau ! En ce lieu, elle va donner à la Creuse une superbe page de son histoire que (pendant que nous marchons ensemble) nous allons tranquillement vous raconter : en 1884Ernest Lamy (qui est ingénieur à Paris) vient faire une expérience à Bourganeuf... 

035


A l'aide d'accumulateurs électriques, il allume UNE ampoule (installée dans la mairie) et stupéfie ainsi les 4.000 habitants de la commune (qui ont du mal à en croire leurs yeux) ! Le 29 janvier 1885, il recommence sa démonstration (avec autant de succès). Michel Salmet (maire de Bourganeuf) et tout son conseil municipal mandatent aussi sec l'ingénieur Ernest Lamy...

038


Il est chargé d'installer un éclairage électrique publique dans le bourg (ainsi que chez tous les habitants qui le souhaiteront). Ernest Lamy s'associe alors avec Marcel Misme (qui possède une petite installation hydraulique sur un ruisseau). Lamy installe une dynamo et, le 9 mai 1886, Bourganeuf devient la 3ème ville de France à posséder un éclairage électrique.

040


Hélas, quand l'été arrive, le niveau du ruisseau baisse et la dynamo ne tourne plus : les 60 ampoules qui éclairaient Bourganeuf restent éteintes ! Lamy envisage alors d'installer sa dynamo sur la Maulde, vers la puissante cascade des Jarrauds, à 14 km de Bourganeuf... mais Lamy ne sait comment transporter le courant sur une telle distance !

041


Une longue série de marches nous fait maintenant descendre vers la Maulde. Désormais, de chaque côté du chemin, des barrières nous protègent de la tentation de le quitter (et de nous mettre ainsi en danger). Comme vous allez le découvrir bientôt, les installations hydrauliques du 19ème siècle sont toujours là ( merci d'avance de ne pas y toucher, SVP !)

045


Revenons au 19ème siècle... Marcel Deprez (un autre ingénieur) affirme qu'il est possible de transporter de l'électricité jusqu'à 50 km de distance. Il considère le projet sur la Maulde comme parfaitement réalisable et les travaux lui en sont confiés en juillet 1888 (le financement étant assuré par la Banque Rothschild, principal actionnaire de la Banque de France).

050


En avril 1889, les rues de Bourganeuf sont désormais éclairées toute l'année par 106 ampoules (grâce au câble électrique de 5 mm. qui relie l'usine des Jarrauds à la commune). C'est la 1ère fois (en France) que de l'électricité est transportée sur une aussi grande distance (dans la foulée, la 1ère ligne téléphonique de Creuse est également installée entre le bourg et les Jarrauds) !

052


Puis, en 1894, un canal est construit pour amener l'eau directement jusqu'à la centrale électrique, laquelle se trouve à plusieurs centaines de mètres. L'eau passe ensuite dans une conduite où elle chute brutalement en contrebas et fait ainsi tourner 3 turbines, reliées à des génératrices qui produisent donc de l'électricité...

072


Cette énergie renouvelable (ben oui) va dans un transformateur d'où elle part (dans un fil de 5 mm., donc) jusqu'aux ampoules de Bourganeuf (re-donc). L'usine des Jarrauds va alimenter la commune "en direct" jusqu'à la seconde guerre mondiale. En 1946, elle est nationalisée et fournit maintenant 1,4 million de kilowatts/heure à E(r)DF.

075


Voilà. Maintenant, vous êtes au courant (désolé, nous n'avons pas pu nous en empêcher) et vous pouvez désormais admirez paisiblement (c'est à dire en restant sagement dans le chemin, rappelons-le) la cascade, la Maulde, les énormes blocs de granite et les truites, tout en écoutant les chants mélodieux des oiseaux (si vous avez su rester discrets, of course).

055


Cet endroit touristico-historico-romantique d'une grande beauté naturelle est protégé depuis 1939. La cascade mesure (environ) 15 métres de haut (selon les manifestants et la police). Le sentier est strictement interdit aux chevaux (même accompagnés), aux 2 roues (à fortiori s'ils sont à moteur) et n'est pas accessible aux personnes à mobilité réduite.

090


 A Bourganeuf, il existe un musée de l'électricté qui a été rebaptisé "Musée de l'eau et de la lumière". Il est ouvert pendant les seuls mois de juillet et d'août (no comment) mais les groupes peuvent le visiter 12 mois sur 12, en prenant rendez-vous au 05 55 64 26 26 (si vous ne formez pas un groupe à vous seul-e, faite un petit effort, que diantre !)

080