Dés janvier 2018, Evolis 23 va pratiquer une "tarification incitative" pour l'enlèvement de nos déchets. La TEOMi (Taxe d'Enlévement des Ordures Ménagères incitative) sera généralisée en 2019 (plus vite que l'ADSL pour internet !).

A partir de cette date, nous payerons donc 2 impôts ordures...

917


Le 1er est la "part fixe" (que nous payons actuellement). Le 2nd, la "part variable", sera annuellement calculé à partir du volume d'ordures ménagères que nous produirons. Si l'objectif d'Evolis 23 et de Didier Bardet (son président) est de nous faire plus trier les "recyclables", nous craignons qu'il ne cache quelque autre fourberie...

952


En effet, Guy Dumignard (vice président d'Evolis 23) parle (dans la lettre Infodéchets de juillet 2017) d'amener "l'usager à contribuer au service public" (mais prend comme modèle la distribution de l'électricité - en voie de privatisation - et celle de l'eau... déjà trés fortement privatisée)Didier Bardet, lui, craint que des "acteurs privés ou publics" n'imposent "leurs exigences".

580


Pour diminuer de 10% nos déchets ménagers, Evolis 23 va-il jeter à la poubelle nos milliers de bacs à ordures pour les remplacer par des "bacs pucés" (dont une benne informatisée comptabilisera ensuite le nombre de fois dans l'année où nous aurons vidé notre poubelle) ? Par contre, les pots à yaourts et les blisters plastiques ne seront recyclables qu'à partir de... 2021 (amusant non ?).

951


Bon, il est vrai que 14% des déchets de nos poubelles sont des végétaux qui auraient dû d'aller dans un composteur (individuel ou collectif). Pourtant, nos lecteurs savent que leurs épluchures, jetées au composteur, se dégradent au fil du temps et se transforment tout seul, sans rien faire, en un excellent terreau... gratuit.

945


Evolis 23 affirme aussi que nos poubelles contiennent 6% de nourriture. Pourtant, les lecteurs de Marchoucreuse congèlent une partie de ce qu'ils cuisinent (ou la mettent au réfrigérateur, dans une boite hermétique, pour la manger le lendemain) et ont tous un autocollant STOP PUB sur leur boite à lettres (pour ne pas être inondé de ces tonnes de prospectus qui les incitent à acheter plus).

918


Notre beau département possède plusieurs "ressourceries" et autant d'associations (Secours Populaire, Secours Catholique, etc...) qui récoltent les vêtements, les meubles et toutes sortes d'objets (CD, DVD, VTT, etc...) pour les remettre en état, les bichonner et leur donner une seconde vie (relisez nos billets sur Recyclabulle et sur le Secours Populaire en cliquant sur les tags, saperlipopette !)

950


POUR EN SAVOIR PLUS : Ligne Info Déchets, tel 05 55 89 86 06  -  www.evolis23.fr  -  www.ecoemballages.fr  -  www.ademe.fr

DECHETERIES EVOLIS 23: Guéret, Saint-Vaury, Dun-le-Palestel, Noth, Benevent-l'Abbaye, La Souterraine, Sardent, Genouillac, Nouziers.