16 févr. 17

Tremblez les "Rouges", Le Baronet arrive !

Il y a plusieurs décennies, le mouton broutait en maître dans tout le Limousin où il faisait son gras et entretenait (en même temps) les paysages. Et puis les "Rouges" ont massivement envahies les prairies (c'est ainsi que les éleveurs creusois nomment les vaches Limousines... avec leurs robes rousses). A coup de sélections génétiques (faites au Pôle de Lanaud) elles sont même devenues des stars mondiales ! En 1984, l'Union des Groupements de Producteurs Ovins du Limousin se met à sélectionner à son tour ses meilleures bêtes et... [Lire la suite]

10 févr. 17

Grand jeu-concours (débile) de Marchoucreuse 23 !

Pour fêter le 200.000ème visiteur de Marchoucreuse 23, nous voulions organiser un jeu-concours (débile, nous le confirmons) auprès de nos lectrices et lecteurs. Notre idée (machiavélique) était de vous faire photographier votre écran au moment où le compteur affichait ce nombre magique et, ainsi, de gagner (après l'avoir choisi) un agrandissement d'une des photos de Marchoucreuse 23 ! Mais nous nous sommes réveillés un beau jour et les 200.000 visiteurs avaient déjà été dépassés ! Damned (comme aurait dit Donald) ! Notre jeu est... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 févr. 17

Dun-le-Palleteau obtiendra-il son église et son curé ?

Juché sur une bosse, le castrum gaulois de Dun est traversé par une voie qui devient par la suite romaine. Bien plus tard encore, le lieu se transforme en place-forte, protégeant les paroisses de Saint-Sulpice-le-Dunois et de Bussière-Dunoise, ainsi que les villages de Dunet et Rieu. Puis il devient une puissante seigneurie, bien peuplée et commerçante, mais... n'est pas une paroisse ! Pour aller à la messe, les fidèles doivent se rendre à l'église de Sagnat (distante de 3 km). Les habitants de Dun se montrent incapables de... [Lire la suite]
01 févr. 17

Les Conseils de quartier de Guéret, c'est pas d'la tarte !

En 1997, alors que le gouvernement du 1er ministre Lionel Jospin crée les Emplois-jeunes et fait doucement glisser la durée hebdomadaire du travail vers les 35 heures, Michel Vergnier (qui vient d'être élu député de Creuse puis, en novembre 1998, Maire de Guéret) met en place des "Conseils de quartier"... Mais que cache donc ce nom vaguement bolchéviquoïde ? Le but de Michel Vergnier est de raprocher les guérétois(es) de leurs élus (et réciproquement ?) en les faisant participer aux palpitations municipales. Bien évidemment, ces... [Lire la suite]