Il y a plusieurs décennies, le mouton broutait en maître dans tout le Limousin où il faisait son gras et entretenait (en même temps) les paysages. Et puis les "Rouges" ont massivement envahies les prairies (c'est ainsi que les éleveurs creusois nomment les vaches Limousines... avec leurs robes rousses). A coup de sélections génétiques (faites au Pôle de Lanaud) elles sont même devenues des stars mondiales !

001


En 1984, l'Union des Groupements de Producteurs Ovins du Limousin se met à sélectionner à son tour ses meilleures bêtes et crée la marque Le Baronet. Puis, en 1988, les éleveurs de moutons et d'agneaux se rassemblent en un Groupement d'Intérêt Économique Ovin du Limousin qui obtient en 1994 un label régional "Critère Qualité Certifié" (merci mignons z'agneaux) !

002


En 10 ans, les éleveurs de moutons de Haute-Vienne, de Corrèze et de Creuse hissent la marque Le Baronet parmi les viandes ovines les plus appréciées des consommateurs. Chacun de ces éleveurs doit cependant respecter le cahier des charges du Groupement : par exemple, il doit laisser ses agneaux têter leurs mères jusqu'à la fin du sevrage (merci grasses brebis !).

003


Ensuite, il leur donne un mélange de plantes fourragères déshydratées et de céréales (pour les activateurs de croissance ou les farines animales, il lui est rigoureusement interdit d'oser même y penser, ne serait-ce qu'un milliardième de nanoseconde !). La dose du mélange ci-dessus décrit (par nous-même avec un brio extraordinaire) est de 400 grammes. Mais le bonheur est dans le pré...

006


Pour obtenir l'appelation Agneau du Limousin, notre éleveur doit y garder ses bêêêtes bouclées pendant au moins 10 mois, pour qu'elles y gambadent, en dévorent l'herbe et parviennent ainsi à un poids de 18kg. Pour atteindre cet objectif, le Groupement l'autorise à utiliser un apport en vitamines AD3E et à pratiquer un traitement contre les parasites internes (et c'est tout !).

004


Sachez, pour finir, que les Championnats du monde de tonte de moutons auront lieu à Le Dorat (en Haute-Vienne) du 1er au 7 juillet 2019... 5000 brebis seront tondues (le plus vite possible) devant quelques 30.000 spectateurs !

En attendant, si vous souhaitez goûter à l'agneau du Limousin, CLIQUEZ-ICI !

005