Vous connaissez les limousines ? (là, vous avez 2 réponses possibles : "Oui, bien sûr, les grosses voitures ! La classe à donf !" ou "Oui, les vaches du Limousin ! Qu'elles sont tellement bonnes que j'en bave d'avance partout !")...

Avant la naissance de Limousine Park, les boeufs du Limousin ont déjà (dés le 17ème siècle) la réputation d'être des costauds qui tirent les charrettes et les charrues des paysans.

634


A 10 ans, ils sont emmenés à pied (et à pattes) à Paris, Lyon ou Bordeaux(aprés un voyage de 2 semaines) ils sont découpés et mangés (ben oui). Vers 1850, des éleveurs du Limousin décident d'améliorer la race (en pratiquant des croisements et en les nourrissant comme des rois, des rois végétariens bien sûr). La Limousine devient alors une star, à Bordeaux, au concours de 1854.

669


Le 18 novembre 1886, le livre généalogique "Herd Book Limousin" est créé et, en 1888, il recense 177 taureaux et 497 vaches aux qualités exceptionnelles. Laissé de côté pendant la boucherie de 1914-1918, le Herd Book reprend du "poil de la bête" en 1920 et incite les éleveurs à produire "plus lourd" ! Le tatouage d'identification à l'oreille fait alors son apparition.

684


En 1959, les éleveurs créent un Syndicat Limousin pour contrôler la qualité de leurs bovins. Puis, en 1968, c'est la révolution : pour la 1ère fois, le sperme de 20 taureaux Limousins de 400 Kg sert à inséminer artificiellement des vaches Limousines ! Malgré celà, la race Limousine est en train de disparaitre. Mais Louis de Neuville va la sauver le 14 septembre 1973...

724


Un Conseil International Limousin est mis en place ce jour là et les 18 pays qui élèvent des Limousines s'engagent à développer la race partout dans le monde... Et là, vous vous demandez "Quand c'est qu'y vont parler de Limousine Park ?"... En 1984, Louis de Neuville fonde le Pôle de Lanaud (où, plus tard, s'ouvrira Limousine Park... Voilà, vous voyez : nous y arrivons !).

653


L'association France Limousin Selection voit le jour en 1986 et rassemble tous les acteurs de la filière. Elle met en place ses propres objectifs de selection puis, en 1989, les éleveurs s'unissent et fondent la Fédération Européenne des Herd Books Limousins et (youpi yopla) il en nait le Label Rouge "Blason Prestige" qui désigne les viandes Limousines de haut de gamme.

625


Dans les années 1990, les éleveurs des pays anglo-saxons veulent des Limousines sans cornes... Après quelques croisements avec d'autres races, la France parvient à proposer des reproducteurs "sans corne" (elle est pas belle la vie ?). En 1992, une première vente aux enchères de taureaux Limousins a lieu (dans l'amphithéatre conçu par l'architecte Jean Nouvel) au Pôle de Lanaud.

632


Une seconde révolution survient en 2010 : la société IngenomX est la 1ère en France à faire des recherches sur le génome de la race Limousine, histoire de proposer une "gamme de produits sur mesure" (elle prélève des poils à la bête et en extrait son ADN, géant non ?). Les 3 plus grosses coopératives d'insémination se regroupent en 2015, et deviennent CREALIM...

729


CREALIM produit alors chaque année quelques 500.000 doses de sperme (dont la moitié est destinée à l'exportation). Et, en cette même année 2015 (ta-da-ta-da !) les associations de la filière décide d'ouvrir un parc agro-touristique nommé Limousine Park sur le site du Pôle de Lanaud... Il va ainsi devenir la vitrine de la filière pour le grand public (qu'elle souhaite "consommateur de viandes bovines").

584


L'unité de méthanisation qui est construite à Limousine Park transforme plusieurs milliers de bouses et de pipi de vaches en milliers de m3 de gaz méthane. Ce gaz alimente un moteur qui fabrique quelques 850.000 kWh d'électricité par an. Ils permettent à Limousine Park de couvrir tous ses besoins en électricité mais aussi d'en vendre un bon paquet aux fournisseurs de courant.

648


En 2016, à Limousine Park, les professionnels de l'élevage de Limousines choisissent l'étoile montante Anne Alassane comme chef de la cuisine du restaurant Le Lanaud (dont la spécialité est la promotion des produits du Limousin). Le menu du jour (entrée + plat + dessert) est à 17€ et (toujours sur la carte de 2016) la côte de boeuf est à 42€ (bon, d'accord, c'est du haut de gamme mais... Bon).

659


Limousine Park (qui se trouve donc sur le Pôle de Lanaud) est très facile à trouver : lorsque vous êtes sur la A20, vous prenez la sortie N°38 et suivez les panneaux indicateurs pendant le petit kilomètre qu'il vous reste à parcourir. Le parc est ouvert 7 jours sur 7, de 10H30 à 18H30 (pour 2016, l'entrée adulte est à 10€ et celle des enfants de - de 12 ans à 6,50€). Tel : 05 55 06 46 10. Voili voilà !

676