En ce doux samedi de juin, les aiguilles de la Tour de l'horloge nous emmènent vers l'heure du départ de la "1ère course de brouettes du Limousin". Les organisateurs n'en reviennent pas : des équipages et de nouvelles brouettes arrivent sans cesse vers la ligne de départ... Il faudra donc faire 2 manches, et seuls les meilleurs d'entre eux disputeront la finale, ce soir, à 20h30 !

DEPART


Les champions (dans leurs chatoyantes tenues) et leurs puissantes brouettes de course sont mitraillés par les innombrables photographes, adulés par les amateurs de sports extrêmes et bichonnés par des fans confiants en la victoire de leurs héros. Puis, les compétiteurs partent à pied pour reconnaître le parcours (qui fait plusieurs km.) avant de revenir retrouver leurs rutilants bolides.

BROUETTES


Dans le public, une admiratrice des perruques de l'équipe Les copains d'ta mère a teint ses cheveux en mauve, un quinquagénaire exhibe t-shirt et ventre dodu au profit d'un bar à bières des environs, 2 enfants virevoltent derrière leurs "totottes" baveuses et un élégant dandy à veste pêche et cheveux argentés pose inconsciemment devant la vitrine d'une boutique de mariage.

LA FOULE


Au micro, l'animateur (qui nous a confié être à quelques jours de sa retraite de cadre de France 3 Limousin) multiplie bourdes et rectificatifs, tout en essayant de convaincre les pilotes de se rendre sur la ligne de départ. Pour faire patienter la foule, la sage banda Les Echos de Jarnages effectue un tour de piste et fait résonner les façades au son de ses tambours, saxos et trompettes.

LES ECHOS DE JARNAGES-2


Sur la ligne de départ, les brouettes vibrent sous le soleil et les pilotes commencent à rugir... C'est parti ! La brouette des Ecossais, celle du Collectif Anti-mine d'or et celle des Serpents franchissent en tête le virage de la place de la fontaine. Derrière, l'équipe de Laurel et Hardy  prend du retard : la cravate de Laurel s'est prise dans la roue et a failli l'étrangler !

LAUREL ET HARDY


Nous avons échappé de peu au drame ! La puissante Brouette-école prend à son tour le virage et attaque alors la longue ligne droite en faux-plat. Judo Club attendent patiemment le départ de la course des enfants, laquelle commencera vers 17h. Sur la piste, la sécurité est assurée par de nonchalantes et rigolardes jeunes femmes...

BROUETTE ECOLE


Une robuste gaillarde pousse une brouette dans laquelle est avachi un jeune et joyeux (faux) curé, sous les regards perplexes de 4 (vrais) jeunes gendarmes. L'équipage des Serpents passe en trombe. Les jeunes femmes de la sécurité se prennent mutuellement en photos (tandis que le public, dans leur dos, empiète sur la rue). La brouette en inox de l'équipe Briconaute brille sous le soleil.

LE CURE


Une frêle et souriante "Anglaise" en promène une autre, déguisée en vache. Elles sont suivies par une angelette blanche (peu sportive) qui pousse avec peine une démoniaque créature... plutôt crispée (elle réalise qu'être en mini-jupe dans une brouette n'est pas forcément une situation agréable). Le public s'amuse d'un rien ! Un membre de l'équipe des Serpents redescend à pied en courant (?).

ANGE ET DEMON


Epuisé, Hardy s'arrête pour souffler. Laurel continue tout seul avec la brouette, Hardy proteste (à peine). Une des jeunes femmes de la sécurité appelle ses copines en riant, un bénévole arrive à contresens avec une brouette-urne (pour l'élection de la plus belle brouette). La frêle et souriante "Anglaise" continue sans faiblir (mais le costume de vache de sa passagère a disparu).

EN COURSE


D'autres équipes entrent en lice : les sérieux et Indestructibles Djembés sont roue contre roue avec la brouette du Gros Baigneur. Celle de la Princesse en collants roses provoque la sortie de rue d'un autre concurrent (pas de dégats, rassurez-vous). Le Gros Baigneur fait sauvagement retentir sa corne de brume. Les Copains d'ta mère sont aux prises avec Motoman et ses copines.

LA PRINCESSE EN COLLANTS ROSES


L'Arroseuse (une très jeune et facécieuse concurrente) pulvérise sur son passage de l'eau sur le public. Des pétards retentissent du côté de la ligne de départ. Motoman et ses copines sont déjà de retour. Les très sportifs Rugbymen, faisant preuve d'un remarquable esprit d'équipe, se relayent régulièrement (de la graine de gagneur ça !). Les jeunes femmes de la sécurité boivent des bières.

MOTOMAN


L'animateur rappelle à plusieurs reprises que le public ne doit pas traverser le parcours mais peu semble l'entendre : la journée s'écoule dans un gentil désordre. Rasta Brouette semble bien tenir la cadence, tout comme Saint-Marc-machin. Les jeunes femmes de la sécurité sont parties, leur verre de bière à la main. Une des Indescriptibles Djembés, seule, redescend en courant (?).

RASTA BROUETTE


Voilà, la course est terminée ! Les jeunes femmes de la sécurité reviennent. L'animateur énumère le nom des équipes qui sont en finale. Près de nous, l'un de ces heureux gagnants lâche : "Oh, non ! On va devoir recommencer !". Sur la scène, les techniciens préparent l'arrivée de Laurette et Jacques Taddei pour l'apéro musical tandis que les fans réalisent des photos souvenirs.

GROS BAIGNEUR-2


La journée est loin d'être terminée : il y aura encore le "repas de la course", la finale, la remise des prix et, à partir de 22h00, le concert de cloture avec Plotwist ! Mais (que les aubussonnaises et les aubussonnais nous pardonnent), il nous faut déjà repartir car, voyez-vous, nous n'habitons pas la porte à côté ! Et, en plus, notre voiture est plutôt du genre... brouette !

LES COPAINS DTA MERE-3


TOUTES LES PHOTOS DE LA COURSE SONT VISIBLES ICI

(cliquez donc, crénom d'crénom !).

LE PLAN