Aujourd'hui il pleut. Le chat reste à l'intérieur et lit des bandes dessinées. Les enfants (les vôtres/vos nièces, neveux/petits-enfants) s'ennuient ferme (il faut dire aussi que le chat a pris toutes les BD pour lui tout seul !). Passablement irrité(e), vous emmenez les bambins au Centre d'Interprétation du Patrimoine qui occupe l'ancien Hôtel Lépinat, à Crozant (Oh, quelle belle idée !).

hotel Lepinat


La D913 vous conduit à Crozant. Là, vous peinez un peu à trouver l'Hôtel Lépinat (à qui il manque une enseigne bien visible). Enfin, vous entrez (et découvrez alors une boutique d'articles de peinture et dessin... Non, non ! Vous ne vous êtes pas trompés : c'est bien là !). Vous abandonnez une poignée d'€uros pour les billets et entrez ensuite dans un couloir où se trouvent 2 petites alcôves...

materiel de peintre


La première imite un compartiment du train que 500 peintres ont emprunté dés 1830 pour venir de Paris à Saint-Sébastien. L'autre se veut être l'intérieur de la diligence à bord de laquelle les mêmes artistes allaient jusqu'à Crozant pour prendre pension à l'Hôtel Lépinat (vos enfants sont déja installés devant les écrans tactiles et y font virtuellement virevolter des cartes postales).

ecran tactile


Au bout du couloir à gauche, vous entrez dans "la salle de l'auberge". La grande cheminée est restée telle qu'elle était en 1930, quand les derniers peintres ont désertés la Creuse (vos rejetons/nièces, neveux/ petits-enfants se sont de nouveaux précipités sur les écrans tactiles... Les mêmes cartes postales sont devenues toupies entre leurs petits doigts facétieux).

ambiance festive


Vous souriez en découvrant au mur une photo qui évoque l'ambiance festive qui régnait en ces lieux. Vous parvenez ensuite à rassembler votre progéniture et à l'amener à "l'atelier du peintre" : vous y aimez l'ambiance et les 3 courtes vidéos sur les techniques de peinture (évidemment, vos enfants préfèrent se ruer sur la borne de jeux sur l'impressionnisme).

salle atelier du peintre


Il vous reste encore à découvrir l'étage, en empruntant l'historique ascenseur ThyssenKrupp*. A sa sortie, une musique vous interpelle avant que vous ne franchissiez un rideau en fil et découvriez les images projetées sur un mur d'une dizaine de mètres de large. Magique ! (vos diablotins préfèrent soulever à toute vitesse les couvercles qui cachent les reproductions de tableaux nichés à leur hauteur).

mur d images


Une voix rapporte des propos de peintres célèbres (vos chenapans ont, eux, découvert les coussins imitation galets de la Sedelle et les utilisent dans une joyeuse bataille). D'autorité, vous entraînez votre petit monde dans "la salle des peintres de la vallée" (vos enfants retrouvent leur calme, s'avachissent devant des écrans et coiffent les casques qui leur narrent l'histoire des peintres de la vallée de la Creuse).

coin des enfants


Un couloir, destiné à accueillir une exposition ponctuelle de tableaux (qui, à partir de juin 2015, sera consacrée à Armand Guillaumin), vous conduit à une salle où 8 toiles de 8 peintres différents sont accrochés. Vous les contemplez tranquillement (tandis que vos chérubins somnolent dans leurs fauteuils multicolores). Vos anges et vous redescendent ensuite...

exposition de tableaux


Dans la boutique, vous achetez des crayons de couleur pour qu'ils fassent de jolis dessins des paysages de la Creuse (ou de voitures de course, oui, oui, si tu veux !). En sortant du Centre d'Interprétation du Patrimoine, vous voyez (sur votre gauche) une patisserie-salon de thé. Vous proposez alors aux enfants d'aller y déguster des croissants au beurre (car il est l'heure du goûter).

Hotel Lepinat-Centre Interpretation du Patrimoine


 Pour connaître les horaires et les prix d'entrées...

www.hotel-lepinat.com


 

salle de l auberge*L'historique ascenseur ThyssenKrupp...

La famille Thyssen a financé (dés les années 1920) le parti d'Adolf Hitler et a ainsi permis à ce dernier de prendre le pouvoir.

En 1948, 12 des dirigeants de la société allemande Krupp ont été condamnés pour crimes de guerre et utilisation de main-d'oeuvre forcée pendant la seconde guerre mondiale.

Thyssen et Krupp fusionnent en 1997...

En 2007, la branche ascenseur de ThyssenKrupp est condamnée par la Commission européenne à une amende de 479 millions d'euros pour entente illicite.

Ces dernières années, le groupe ThyssenKrupp aurait vendu pour plusieurs milliards d'euros de sous-marins nucléaires à la déja insolvable Grèce (qui n'en avait nullement besoin). ThyssenKrupp aurait ainsi fortement participé à l'augmentation de l'endettement de ce pays.

 

 


 

quelques peintres