A l'appel de la radio France Bleu Creuse et du journal La Montagne, un nombre incalculable de personnes (selon la police),voire plus (selon les organisateurs), s'est rassemblé à Guéret le jeudi 8 janvier 2015 pour rendre hommage aux victimes de l'attentat de la veille contre le journal satyrique Charlie Hebdo.

balles tragiques


Le lieu que cette radio et ce journal creusois ont choisi pour honorer les journalistes, dessinateurs et policiers qui ont été abattu la veille est la place Nelson Mandela dont le nom restera pour longtemps un symbole de la lutte contre le racisme et pour la liberté.

ils sont 1000 plumes


Une bonne trentaine de minutes avant l'heure prévue, des dizaines de courageux attendent déjà, stoïquement plantés dans les courants d'air glacés (symboliques, eux aussi) qui agitent cette place. Puis le parvis de La Fabrique se remplit d'un très dense mélange d'adultes, de lycéens, d'hommes et de femmes paisibles dont beaucoup se disent être Charlie Hebdo.

drapeaux en berne


Les représentants de La Montagne et de France Bleu Creuse lisent ensuite un très bref communiqué avant d'inviter la foule creusoise à se recueillir dans une minute de silence. Une marée de crayons et de stylos sont brandis, à l'image des armes qu'utilisaient les caricaturistes et les journalistes massacrés à Paris le 7 janvier.

ils sont Charlie


Partout en France, des centaines de gros et petits rassemblements, tout aussi pacifiques, ont également eu lieu. Tous ont pour but d'exprimer le rejet des français devant l'immonde horreur barbare qui vient d'être commise... devant toutes les horreurs barbares, de qui et d'où qu'elles proviennent !

aux chiottes toutes les religions

 


Marchoucreuse se refuse d'employer le qualificatif de terroristes concernant les meurtriers de Cabu, Charb, Tignous, Wolinski et les autres... Dans les années 1940, les nazis l'employaient pour désigner les résistants français : or, aujourd'hui, ces assasssins se comportent comme des nazis du 21ème siècle !

liberte d expression


La porte de la toute proche Bibliothèque Multimédia Intercommunale a été professionnellement décorée de dessins qui honorent ceux qui ont jalonné l'histoire récente de Charlie Hebdo. Voilà, la foule commence à se disperser... Près de nous, un lycéen lache un "Merde, y'a mon père !" qui nous arrache un sourire d'espoir en l'avenir !

nous ne vous oublierons pas


Contrairement à ce que pensaient les hommes en noirs armés de pistolets-mitrailleurs, le prochain numéro de Charlie Hebdo verra le jour ! Ils n'ont rien tué du tout ! Ce numéro sera même imprimé à 1 million d'exemplaires. Alors, mercredi, faites leur un bras d'honneur façon Charb : achetez-les tous !

hommage funebre


Depuis des décennies le grand Duduche fait râler les militaires, les policiers, les politiciens français, les patrons, les rabbins, les imams et les curés. Et aucun de ceux-là ne l'a fait taire. Et voilà que, tout d'un coup, patatras... Vous trouvez ça normal vous ?

le grand Duduche est mort


Le soir, devant la mairie de Guéret, un second rassemblement regroupe encore plus de monde. Un jeune homme nous invite à faire une minute de silence. La foule se tait. Devant nous, sur le fronton de l'édifice, nous pouvons lire ces 3 mots : Liberté, Egalité, Fraternité (z'en vouliez du symbole, les gars en noir ? Z'êtes servis !).

hommage nocturne