Une tradition anglaise veut que, une fois par an, des particuliers (comme vous et nous) laissent entrer le public dans leur jardin pour qu'il le visite et l'admire (parce qu'il le vaut bien ). En 2013, un petit groupe de fidèles de la bibliothèque britannique de La Souterraine tente d'acclimater ce concept à la Creuse et 4 d'entre eux ouvrent leurs jardins à la visite... succès encourageant.

001


Nos britanniques jardiniers décident donc, en janvier 2014, de se constituer en association et la nomme judicieusement Open Gardens... Jardins Ouverts s'organise alors rapidement, se structure, recrute des membres et, 5 mois plus tard, vous propose de visiter plus de 30 jardins le samedi 28 et le dimanche 29 juin 2014, de 10h à 19h !

002


En organisant ce grand Weekend Open Gardens, cette association poursuit plusieurs buts. Le premier est de faire se rencontrer des personnes, anglais et français confondus, qui nourrissent la même passion pour le jardinage. Le second sera de reverser intégralement les 5€ que vous aurez donné à l'association française A chacun son Everest...

003


L'association A chacun son Everest (comme vous l'avez certainement lu après avoir cliqué sur le lien ci-contre) a été fondée en 1994 par le docteur Christine Janin (première française à escalader l'Everest) et le professeur André Baruchel (chef de service en hématologie pédiatrique à Paris). En 20 ans, elle a permis à 3100 enfants (atteints de leucémies ou de cancers) de partir en stages thérapeutiques.

004


Grâce à l'association A chacun son Everest, ils ont donc pu séjourner à Chamonix où ils ont été aidés à atteindre, eux aussi, leur sommet : celui de la guérisson contre la maladie ! Voilà, vous savez désormais pourquoi (et pour qui) vous allez donner 5€ le samedi 28 ou le dimanche 29 juin 2014. Revenons maintenant, si vous le voulez bien, à notre Open Gardens Weekend...

005


Précisons toutefois (chers amis mangeurs d'escargots et chers amis buveurs de thé au lait) que vous ne donnerez 5€ qu'au premier jardin visité : votre billet (à conserver précieusement) est valable pour les 29 autres, lesquels se trouvent dans le nord de la Creuse et la Haute-Vienne. Certains propriétaires vous proposeront même un rafraîchissement (sans alcool, of course !).

006


Les propriétés que nous avons (ci-dessous) selectionné se trouvent toutes en Creuse et certaines d'entre elles sont exceptionnelles. Ces jardins privés appartiennent à des anglais et à des français. Ils sont petits ou grands, récents ou beaucoup plus anciens, ont ou pas une pièce d'eau... Bref, ils vous permettront d'enrichir votre propre expérience !

007


Citons d'abord Arbotanic, à Saint-Agnant-de-Versillat (au nord de La Souterraine). En le visitant, vous aurez du mal à croire que cet immense jardin n'a que 6 ans... bon, il est vrai que son propriétaire est paysagiste diplômé de l'Ecole Lenotre ! Le ruisseau Le Chaudron, dont les berges abritent de splendides massifs, le traverse de part en part et alimente 2 pièces d'eau...

008


Le jardin de Lesley, au 12 Le Pescher, à Crozant, a 4 ans. Son grand potager produit plus de 25 sortes de légumes et son jardin d'agrément a hérité des boutures de rosiers anciens de Solange (la voisine) dont le jardin a 40 ans (grâce à elle, Lesley possède déjà plus de 90 rosiers). A Bussière-Dunoise18 village de Rissat, vous verrez une grange aménagée...

009


Les propriétaires du terrain sur lequel elle est bâtie aménagent des parterres de fleurs depuis 8 ans. Le ruisseau qui parcoure ce jardin est régulièrement visité par des hérons, des ragondins et un martin-pêcheur. Au 49 de la rue François-Durand, à La Souterraine, vous découvrirez un jardin de 2000m2 couvert de massifs de fleurs et de beaux arbres...

010


Au Moulin de Mandrezat, à Azerables, Bernard et Monique vous montreront leur propriété où de nombreuses pièces d'eau sont alimentées par un frais ruisseau. Ghislaine et Jean-Claude, 1 chemin du Moulin Routhet, à Grand-Bourg, ont transformé, en 3 ans, un terrain couvert de ronces, d'orties et de broussailles en un véritable parc arboré et fleuri...

011


A Villeaubert, commune de Saint-Priest-la-Feuille, les propriétaires ont fait un potager, creusés un étang, plantés des arbres et des arbustes et commencent maintenant une belle collection d'iris et d'hémerocales. A Saint-Agnant-de-Versillat, 9 Beautribeau, Judy et Martin ont transformé un roncier sur un étang en un splendide jardin avec 3 serres...

012


Gil et Trevor ont repris un jardin au 19 rue de l'ancienne gare, à Saint-Sulpice-le-Dunois. Depuis plusieurs années, la commune leur décerne un prix de beauté pour leur jardin. A Chéniers, les 2 hectares de l'ancien hôtel Le Montinazeau sont maintenant recouvert par 2 vergers, un bois et 3 prairies que traversent des chemins (et où batifolent des poulets et 2 cochons)...

013


Nous terminerons par Pat et Peter qui améliore depuis 10 ans un jardin au 17 Le Monneger, à Bussière-Dunoise. Ils viennent d'ajouter une rocaille et une tonnelle sur un terrain où régnent partout les arbres, les arbustes et les arbres fruitiers anciens, hormis sur la prairie, réservée aux fleurs sauvages... 

014


Voilà gentils petits franco-britanniques ! Sachez enfin que la totalité des jardins participants, ainsi que des descriptifs moins succincts, sont sur www. opengardens.eu. Il ne vous reste plus qu'à dépoussièrer vos cartes et vos GPS pour le 28 et le 29 juin !