Constatant (entre autres) l'intéret croissant du public pour le chemin qui fait le tour de l'Etang de Landes, le Conseil Général de la Creuse décide, en 2010, de démarrer un projet de Maison de la Réserve. Après 2 ans d'études, les travaux commencent par la réalisation des voies d'accès et la construction d'un (grand) parking, en aval de l'étang... pour concourir à préserver le site.

1


L'ancien petit pavillon est agrandit dans la foulée et il naît, du travail des différents corps de métier du bâtiment, un beau bébé de près de 300 m2, avec préau "muséographique", point accueil-information et locaux pour l'équipe de l'étang. En 2014, divers artistes et rédacteurs interviennent et lui donnent la touche pédagogique finale. Félicitons donc les heureux parents !

2


Sachez que le poupon aura (tout de même) coûté 1.020.000€ à ses parents (408.000€ à Mme Creuse, 102.000€ à Mr Limousin, 102.000€ à Mme France et 408.000€ à Mme Europe). Les haies et massifs qui entourent le Pavillon et le parking ont été plantés (conjointement) par des agents de la réserve, des habitants des environs et des bénévoles creusois (au cours de l'hiver 2013-2014).

3


La mission de l'équipe de la réserve est, elle aussi, conséquente : protéger 240 sortes d'oiseaux (soit la moitié des espèces présentes en France), 300 types différents de coléoptères, plus de 40 belles et cruelles libellules, plus de 10 espèces d'amphibiens, plus de 40 mammifères, plus de 110 types d'araignées et environ 60 différentes sortes de papillons (diurnes et bigarrés).

4


Cette extraordinaire densité est cependant terrrriblement menaçée ! Déjà (il y a quelques décennies) 2 espèces ont disparues de l'Etang de Landes : le Butor étoilé et le Blongios nain. Et, malgré l'ardeur des agents de la réserve à préserver son habitat, le Héron pourpré risque désormais, lui aussi, de disparaître des roselières de l'étang.

5


La réserve de l'Etang de Landes (comme vous le savez) est également une halte importante pour les oiseaux migrateurs. C'est donc, en réalité, pas moins de 1000 espèces d'animaux qui vivent dans et autour de l'Etang de Landes ! C'est sans doute aussi pour cela qu'un nombre croissant de creusois s'inquiète d'un projet de mine industrielle (prévue aux portes de la réserve).

8


Le Butor étoilé était un oiseau au plumage tacheté de blanc. Son chant était un long mugissement triste. Il aimait résider dans les roseaux, sur les berges de l'Etang de Landes. Le Blongios nain était le plus petit des hérons d'Europe. C'était un migrateur (de la célèbre famille des Ardéidés) qui aimait, au passage, nicher quelques temps à l'hotel*** Etang de Landes.

7


Comme nous vous l'avons dit précédemment, les Hérons pourprés risquent également de ne plus être présents dans la réserve de l'Etang de Landes. Par ailleurs, il ne reste plus que 2000 couples pour "peupler" l'ensemble de la France (ils sont désormais essentiellement installés dans le sud).

6


Tous ces mammifères, oiseaux ou insectes sont maintenant les témoins involontaires de la bonne (ou mauvaise) santé de la réserve de l'Etang de Landes. Préserver la nature, les insectes, les oiseaux ou les mammifères, ici comme ailleurs, est désormais devenu (pour nous, l'espèce humaine) un devoir prioritaire... car il consiste, ni plus ni moins, à nous protéger nous-même. Si, si : nous en sommes là !

STATION METEO SOLAIRE

(station météorologique solaire)