Nous démarrons de Marsac (proche de Bénévent-l'Abbaye). Ensemble, cheveux aux vents, nous caracolons sur la D914, en direction de Laurière. Trois km. après la voie ferrée, sur la gauche, la D48 nous fait prendre la direction d'Arrènes. Mais nous faisons un premier arrêt, 100 m. après ce carrefour, pour faire une courte (mais ravissante) promenade le long du ruisseau Ardour.

11


Après 2 km., nous arrivons à Arrènes. Vous et nous laissons brouter les voitures devant l'église et déambulons nonchalamment dans ce bourg éternel et paisible. Puis nous repartons et parcourons les 5 km. qui nous séparent de Saint-Goussaud. Nous nous asseyons confortablement sur les dalles qui supportent la lanterne des morts et sortons nos pique-niques des sacs...

22


Nous nous souhaitons un bon appétit et mangeons de bon coeur. L'un d'entre nous raconte alors que, jadis autrefois, les habitants de Saint-Goussaud déposaient de la nourriture sur les pierres (celles où nous sommes justement assis). Elle était destinée aux lépreux qui pouvaient ainsi se restaurer. Comme nous n'avons plus faim, nous levons le camp et fouettons nos chevaux-vapeur.3

3


Quittant la D48, nous galopons sur la D57 pour rallier Jabreilles-les Bordes 5 autres km.) en Haute-Vienne. En chemin, un panneau nous arrête et nous indique les ruines d'un théatre gallo-romain, accessible par un chemin qui monte au Puy de Jouër. En haut, nous constatons que le théatre antique est effectivement encore visible dans les herbes. Nous redescendons pour aller à Jabreilles.

5

5


Plus loin, un autre panneau nous interpelle : il nous affirme qu'un sentier accepte de nous conduire à d'authentiques cabanes de bergers en pierres sèches. Nous gravissons. Les cabanes sont superbes et (en bonus) un lumineux panorama sur la Haute-Vienne s'offre à nos yeux ébahis. Vous redescendez, aussi ravis que nous, et nous partons (cette fois enfin) pour Jabreilles.

6


Nous nous garons et marchons vers une superbe église, dotée d'un porche exceptionnel. Nous patientons pour le prendre en photo (une vieille dame semble, à tout prix, vouloir figurer sur notre cliché). Sous ce porche, une stèle en pierre à été posée. Elle proviendrait d'un monument funéraire gallo-romain et un des côtés représente la déesse gauloise Epona...

9


Elle tient une corne d'abondance dans ses mains. L'autre face est ornée des sculptures de 3 (probables) déesses-mères et, sur une des tranches, de celle du dieu Mars. Cette stèle tendrait à prouver que les rites religieux celtes était encore pratiqués à l'époque gallo-romaine. Malgré vos protestations, nous repartons, grâce à la D203, vers Laurière.

7


Un énième panneau routier nous ordonne d'aller au bord d'un lac tout proche. Nous suivons ses indications... et constatons que le lac est ravissant, que son minigolf et sa plage sont déserts et que sa buvette est fermée car il est déjà assez tard (dans la saison). Nous reviendrons aux beaux jours, avec les maillots ! Cela ne fait aucun doute !

10


Nous repartons par la D19 et arrivons à Saint-Etienne-de-Fursac. Histoire de nous offrir une dernière friandise, nous poussons carosse jusqu'à Chamborand (avec un D). Des ruines y écrasent la campagne environnante de leur masse imposante et cubique. Il s'agit de celles du donjon du château féodal que la puissante famille de Chamborant (avec un T) occupait depuis 1012.

11


Leur lignée donna moult épées de capitaines à la monarchie française jusqu'en 1761, date à laquelle André-Claude de Chamborant acheta le 2ème régiment (royal) de hussards et lui donna son nom. En 1914, le colonel qui commandait ce régiment lui fit faire un détour au départ du camp de La Courtine. Il tenait à ce que ses hussards voient le donjon avant de monter au front.

4


Aujourd'hui, ce régiment existe toujours et est devenu une unité de blindés légers. Quant au donjon, il menace chaque jour de s'effondrer. Situé dans une propriété privée, il est interdit à la visite ! Voilà. Il est temps maintenant que nous nous fassions la bise et que nous nous séparions jusqu'à notre prochaine aventure commune sur MARCHOUCREUSE 23.

12


 8

carte