1_coingsNe reculant devant aucun défi, MARCHOUCREUSE se propose de vous livrer 2 recettes en 1 !

"Quoi c'est ?" (vous dites-vous)... Préparer en même temps de la purée de coings ET de la liqueur de coings (répondons-nous).

"Et à quoi qu'ça sert ?" (demandez-vous derechef)...

 

 

En fait, l'idée est d'économiser du temps, de l'énergie, et de ne rien jeter de vos précieux coings-coings !2_coings_cuits

 

 


Or donc, vous remplissez un faitout suffisamment grand pour contenir 2 kilos de durs coings

(que vous avez coupé en morceaux, sans vous blesser, et dont vous avez péniblement retiré la peau et les parties noires ou malsaines).

Vous couvrez d'eau et faites cuire à feu moyen...5_louche_et_chinois

 

 

 


Quand les coings sont devenus tendres sous la fourchette, vous éteignez le feu et laissez gentiment refroidir. Puis, à l'aide d'une louche et d'un chinois

(regardez les photos et dites-nous où se situe la ressemblance avec un chinois, franchement ?),

vous recueillez tout le jus dans un second faitout (le N°2 donc).8_jus_de_coings

 


Vous vous débrouillez pour peser la chair de coings qui est restée dans le faitout N°1, y ajoutez autant de sucre et le jus de 2 citrons bio (logique !).

Vous les laissez faire connaissance pendant que vous faites cuire le jus de coing dans le faitout N°2 pendant 15 minutes à feu moyen...7_sucre_Marchoucreuse

 


Vous laissez refroidir et verser 1 litre de jus de coing dans un bocal pouvant contenir jusqu'à 3 litres

(sinon ça va déborder après !).

Vous préparez ensuite un sirop de sucre en mettant un peu d'eau et 350 g. de sucre dans une casserole posée sur un feu doux. Quand le sucre est tout fondu, vous laissez refroidir...9_jus_de_coings_et_alcool

 


Puis, vous versez dans le jus de coing du bocal ce sirop de sucre et ensuite 1 litre 1/2 d'alcool de fruit

(défense de goûtez, canaillousss !).

Vous refermez le bocal et fabriquez une étiquette où vous indiquez la date de mise en bouteille

(soit J + 40 jours... vous suivez toujours ?).10_mise_en_pot_de_la_puree_de_coings

 


Vous revenez courageusement vers le faitout N°2 et versez ce qui reste de jus de coing dans le faitout N°1

(où chair de coings, sucre et jus de citron vous attendent fébrilement).

Vous mettez tout le monde à cuire, à feu doux, et remuez doucement pour mélanger. La cuisson dure 1 heure

(certains préconisent plutôt 60 minutes mais, à notre avis, il vaut mieux compter 1 heure)...

Remuez donc au lieu de soupirer !11_la_puree_de_coings_refroidit

 


Avant la fin de cette cuisson, faites chauffer une gamelle d'eau pour ébouillanter vos pots à confiture et leurs couvercles (sans vous brûler, hein)...

Vous continuer de remuer la cuillère en bois dans faitout N°1 et cessez de gémir !

Ah ! Ca y est : c'est cuit ! Vos pots, vidés de l'eau bouillante, sont stériles. Versez-y la purée de coings brûlante et laissez refroidir les pots ouverts. Maintenant, vous pouvez souffler.13_mise_en_bouteille_de_la_liqueur_de_coings

 


Normalement, votre délicieuse purée de coing se garde correctement dans le temps.

Cependant, si vous êtes du genre "ceinture ET bretelles", vous pouvez faire fondre et couler de la parafine alimentaire sur la purée de coing pour l'isoler du contact avec l'air et, ainsi, la protéger encore plus d'éventuelles altérations.

14_les_bouteilles_de_liqueur_de_coings

 


Ne partez pas ! Vous n'avez pas fini...

Mine de rien, le temps passe et 40 jours se sont écoulés : vous devez filtrer le liquide jaunâtre

(il sent si bon le coing)

dans ce bocal, par vous jadis préparé, et le mettre dans des bouteilles

(bien propres)

avant de les reboucher soigneusement.

Ensuite, fièrement, vous y aposer de belles étiquettes "Liqueur de coing"

(que vous consommerez avec modération, évidemment).

 

Voilà, vous avez tout fini vos 2 recettes !

Bravo !

15_coing