Si, après avoir vu les ruines ruinées de Crozant, une envie vous prenait de voir un château moyen-âgeux en parfait état, reprenez votre tomobile, descendez, et enjambez la Creuse. La D30 vous amène à la D36. Vous tournez à gauche et traversez alors le village de l'Aubier. En tournant toujours sur votre gauche, vous atteignez le bourg de Bonnu où se trouve un magnifique château...

12

 

 

 

 

 

 

 

(cliquez sur les photos pour les agrandir, SVP)

 


Il ne se visite pas mais, du bord de la route, béat et muet, vous pourrez faire du "lèche-vitrine" et baver sur le bitume. Niché entre la monumentale forteresse de Crozant et la place forte de Château-Brun, le château de Bonnu faisait partie d'un système de défense qui longeait la Creuse. La petite (mais robuste) construction des seigneurs de Bonnu, commencée au 13ème siècle, s'achève au 14ème.

43

 

 

 

 

 

 

 

 

 


En 1613, la pieuse Françoise de Poyenne offre un bout de terrain du domaine à la paroisse de Bonnu pour que son curé y fasse construire une chapelle. C'est également au 17ème siècle que le château est "pacifié". De tous côtés, de nouvelles fenêtres sont percées et des toitures recouvrent les chemins de ronde. Les fossés sont rétrécis et le pont-levis est remplacé par un pont fixe en pierres...

76

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les hourds (sortes de palissades défensives en bois) qui équipaient le sommet du donjon sont enlevés et, soyons fous, remplacés par un toit ! Après avoir changé plusieurs fois de propriétaires au cours du 19ème siècle, l'ensemble de la châtellenie devient un domaine agricole. En 1906, alors que le château menace de tomber en ruine, la famille Serullaz l'achète et entame plusieurs décennies de rénovation.5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les fossés (qui avaient été transformés en potagers) sont recreusés et remis en eau, la tour nord est reconstruite et toutes les toitures et planchers sont refaits. Maurice, le fils des Serullaz, prend grand soin du château. En 2002, ses héritiers le mettent en vente. Un an plus tard, la famille Chappaz s'en porte acquéreur et entretient depuis les bâtiments et les jardins avec beaucoup de goût.

98

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Ce château, qui est classé monument historique, le mérite 1000 fois. A l'occasion des journées du patrimoine, les propriétaires accepteront-ils d'ouvrir leur porte au public ? Ce serait une belle idée... Allez quoi, soyez "cool" monsieur Chappaz !10

 

 

 

 

 

 

 

Egalement visible à Bonnu...