Le 29 juin 1985, la nouvelle ne pas fait la une des télés. Déjà que peu de français savent où se trouve la Creuse, alors imaginez le nombre de ceux qui connaissent Saint-Loup (une bourgade de moins de 200 habitants) ? Et devinez combien d'entre eux s'intéressent au fait que les élèves de son école primaire partent en vacances ? Mais...  et vous là, vous savez où est Saint-Loup ?

1985_ecole_de_Saint_Loup2013_ecoles_region_Montaigut

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Regardez-donc à 10 km à l'est de Chénérailles et à 7 au sud de Gouzon, sur la D40... C'est bon, vous avez trouvé ? Et bien là, dans cette campagne retirée, en cette fin juin 1985 donc, les chers élèves de Mlle Bonnet entendent la cloche des vacances! L'institutrice sait (depuis quelques semaines seulement) que cette cloche sonne vraiment pour la dernière fois.

clocheenfants_tapisserie_chateau_Villemonteix

 

 

 

 

 

 

 


Elle efface le tableau noir puis range son bureau. Elle se dirige ensuite vers la porte de la classe qu'elle referme derrière elle. L'école est finie et les vacances commencent... Oui mais, voilà, en septembre, l'école de Saint-Loup ne rouvrira pas : moins de 5 élèves = fermeture définitive ! Les bancs vont rejoindre au grenier ceux de l'autre classe, celle qui a été fermée dans les années 1970 !

2012_classe__Fresselinesportes_closes

 

 

 

 

 

 

 

 


Mlle Bonnet enseignait à Saint-Loup depuis 10 ans. Sa classe englobait la maternelle, le cours préparatoire, le cours élémentaire 1 et 2 et le cours moyen 1 et 2. Chaque soir, elle consacrait plusieurs heures à préparer la journée suivante. Mais maintenant, après Chavagnat, Gouzougnat, Ceyroux et Sainte-Feyre-la-Montagne, c'est au tour de Saint-Loup de fermer son école !

2012_couloir_ecoleane_sans_bonnet

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Saint-Julien-le-Châtel et Saint-Loup ont tenté un regroupement pédagogique. Il n'a pas pu se faire. Trois des 7 élèves partent pour le collège de Chambon-sur-Voueize. 7-3=4... On ferme ! L'institutrice pense que la commune n'a peut-être pas tout fait pour garder son école. Ce qui est sûr, c'est que Saint-Loup n'aura plus à débourser les 200 francs (annuels) de fournitures scolaires !

homme_sans_teteferme_pour_ouverture

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Mais pour l'heure, Cindy, Maryline, Sonia, Stéphanie, Delphine, Karine et David salue Mlle Bonnet avant de quitter définitivement l'école de Saint-Loup...

2010_2011_La_Celle_D_St_Sulpice_D


Une petite trentaine d'années plus tard, la Creuse vit au temps des communautés de communes et, dans les campagnes, chaque matin et chaque soir, les élèves du primaire prennent un car pour aller et revenir de l'école.

2012_groupe_scolaire_La_Souterraine2013_groupe_scolaire_St_Victor_en_Marche

 

 

 

 

 

 

 

 

 


En 2025, les creusoises et les creusois poursuivront probablement cette logique en envoyant leurs jeunes enfants prendre un car le lundi, avec les grands du collège. Ils les "récupéreront" le vendredi soir, pour le Week-end...

2013_lycee_Jean_Favard_Gueretsculpture_LMB_Felletin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


quoi_qu_il_arrive