Imaginez... Aller, imaginez quoi, histoire de se détendre un peu... Votre vaisseau spatial va bientôt s'écraser sur une planète inconnue et vous allez perdre connaissance juste avant l'impact...

12

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Quand vous reprendrez vos esprits, vous jeterez un oeil par le hublot et découvrirez un vague marécage boueux et pétrifié, de vertes prairies saturées d'eau, et des bras de rivières dorées et sinueuses qui viennent se noyer dans une vaste étendue d'eau bleue.

34

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Un étrange sentier plat et blanc longera ce plan d'eau pour en délimiter le pourtour. Un ponton en bois gris ondulera mollement au dessus de la surface, tel une couleuvre que le soleil caresse. Il permettra de rester au sec là où la terre et l'herbe se couvre d'un peu (ou plus) de ce liquide de vie que les humains nomment eau.

56

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Courageusement, vous avancerez. Vous retrouverez le chemin et découvrirez un abri et des bancs de bois. Comme vous vous serez assis, vous repartirez frais et dispos à l'aventure. Le sentier s'écartera soudain de la rive et contournera un dédale de canaux (certainement) vaseux avant de revenir au bord.

910

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Un nouveau ponton (la couleuvre, le soleil, etc..., vous connaissez déjà) franchira une rivière dont les eaux seront d'un jaune si doré qu'il est impossible qu'elles n'en contiennent pas. Vous vous ferez la promesse de revenir vérifier plus tard. Votre second serpent de bois gris, après avoir traversé une prairie humide, redeviendra un blanc chemin...

78

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Celui-ci vous amènera jusqu'à un groupe d'arbres étonnament immaculés. Il continuera en serpentant sous des arbres qui borderont la vaste pièce d'eau. Au loin, des maisons individuelles apparaitront. Là-bas, léchant la rive, une étendue de sable dessinera les contours de ce qui pourrait être une plage...

1112

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Effectivement, il s'agit bien d'une plage, et vous vous trouvez à l'étang de Courtilles. Les maisons que vous voyez, au bout de l'étang, sont celles de Guéret (vous connaissez ?). La petite Zoé y batifole au milieu des autres enfants. Elle a retiré ses chaussures et ses chaussettes pour aller jouer dans le sable frais. Ce soir, Zoé, heureuse, rentrera à la maison avec une seule chaussette et aura le nez qui coule.

13

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14