Si le moulin de Piot, à Chéniers, est la pièce maitresse de l'œuvre de Charles Chareille (et de ses amis de l'association des Moulins), elle n'est cependant que le début d'une longue et belle saga. En effet, le combat pacifique (et pacifiste), commencé en 1952, se poursuivra pendant 14 ans pour donner le jour à d'autres Moulins. Et à chaque fois, le même but :

participer à la construction d'un monde plus fraternel !


charl











A
pprenez
, belle jeunesse d'aujourd'hui, qu'en 1953, Piot réuni 52 participants de 7 pays d'Europe. L'année suivante, André Vialte rejoint la cause de Charles Chareille, alias "Tonton", avec 144 jeunes. 1955 est le début des échanges internationaux : Vega de Retordillo (Espagne)l'Ile de Wight, si, si (Grande-Bretagne) et Nieuwerkerk (Pays-Bas) qui, détruit par la mer, est reconstruit.


charlcharl

 

 

 

 

 

 

En 1956, le moulin de Ténèze, voisin de Piot, commence à revivre. Puis arrive le 3ième moulin, en 57 : Moulin Joly. C'est un cadeau de l'éditeur Magnard. 18 "blousons noirs" parisiens participent à sa rénovation.

Près de Niort, dans le Marais Poitevin, Yves Derval enfante le 4ième, en 1958. Mais revenons en Creuse, s'il vous plait, pour le cinquième : Malval. L' Association Nothelfergemeinschaft der Fraude y commence un chalet en poteaux électriques déclassés et refait la roue du moulin, avec l'aide de jeunes objecteurs de conscience du Service Civil International (créé en 1920, à Verdun, par le suisse Pierre Cérésole), de membres du Mouvement Chrétien pour la Paix, ainsi que de diverses associations espérantistes, de gauche comme de droite... "Tra la mondo blovas nova vento" (A travers le monde souffle un vent nouveau).


 Les lecteurs de MARCHOUCREUSE sont invités, pour mieux l'apprécier, à replacer cet article dans le contexte des années 1950 à... 68, imprégnées de morale, de paternalisme (patronal et d'état), de guerre froide Est-Ouest, de l'arrivée du "progrès" dans les campagnes (l'électricité par exemple), ainsi que de luttes syndicales pour l'obtention de la semaine de 40 heures et l'instauration d'un Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti.


charlcharl

 

 

 

 

 

 

 

 

Le N°6 démarre en 59 avec le Foyer Éducation Amitié, à Chambon-sur-Cisse (Loir et Cher). Ensuite, arrive le drame d'octobre 1960 ! Une très forte crue de la Petite Creuse inonde et dévaste le moulin de Piot. Une soirée de solidarité est organisée à Paris, sous le patronage de Jean Cocteau, tandis que, vaillamment, débute le chantier du N°7, à Arrayou (Pyrénées), près de Lourdes. A 1500 m. d'altitude, en 61, "Neiges et Merveilles" est le 8ième, sis à Tende (Alpes Maritimes), dans un ancien bâtiment des minières de Valauria... 48 pièces !


charl

Et nous voici rendu au 1er Février 1962 ! C'est l'anniversaire des 10 ans du moulin de Piot ! Pour l'occasion, ses amis de l'Association des Moulins offre à Charles Chareille une splendide tapisserie d'Aubusson ! Le total est désormais de 9 Moulins mis en route (Ah ?), avec 11 amicales en France et des dizaines de milliers de bénévoles de 33 pays. Ajoutons aussi que l'association du moulin de Piot est membre du comité de l'UNESCO des chantiers internationaux de volontaires.


Le 10ième moulin, dans la France de 62 (et du Général De Gaulle) voit le jour en Afrique. Tel un brave Tintin (au Congo), "Tonton" Chareille veut alors "faire sortir les africains de l'espèce de léthargie qui les paralyse" et "leur faire perdre leur mentalité d'assistés"... p. 118 de "Il a suffi d'un moulin"(H. Frossard)*.

En 1964, le château d'Archys, dans son parc, près de Châteauroux (Indre) sera modestement le onzième.

 


charlcharl

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'année 1965 est fertile : N°12... Une ruine renait, grâce à un ancien de Ténèze, au moulin de Boël, Bruz (Ille et Vilaine), N°13... Une vieille ferme, grâce aux élèves du lycée de Montgeron (Essonne), N°14... Glane, près d' Osnabruck (Allemagne), N°15... Un ancien de Piot qui a connu son épouse à Malval accueille des apprentis en difficultés à Strasbourg (Bas-Rhin), N°16... Lodève (Hérault), N°17... Montfaucon (Meuse), à proximité de Verdun. Les N°18, 19, 20 et 21 sont des projets... à Mostar (ancienne Yougoslavie), à Fez (Maroc), ou en Savoie...


*En 1966, un ouvrage important pour l'association des moulins est imprimé. Il s'agit du livre de Henri Frossard "Il a suffi d'un moulin" qui retrace avec passion toute cette aventure. Il est le fruit des éditions L'amitié par le livre, en tirage limité et numéroté, illustré par D. Beaudenon, J-P Lagrange, et Ch. Boulet-Pfeiffer .



"Merci, merci, Amis ! Merci de cette lumière que je vois sur vos visages où se lit la confiance et l'amitié, ces choses si précieuses parce qu'elles ne s'achètent pas, et qui sont pour moi les plus belles des récompenses"

Charles Chareille

charlcharl

charl



charl