A une petite poignée de kilomètres à l'est de Guéret, la commune de Saint-Laurent a pris l'habitude d'organiser une fête annuelle des citrouilles, potirons, et autres cucurbitacés. Le très vaste parking ne suffit plus et les voitures stationnent partout le long des 3 routes d'accès. La manifestation, désormais trés célèbre, sert aussi de prétexte à la tenue d'une respectable foire commerciale.

champs_de_citrouillespotirons

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Sur la place qui jouxte l'église s'étale une marée orange. La foule, joyeuse et familiale, consacre l'avénement populaire de la photo numérique en mitraillant les légumes. D'aguichantes adolescentes posent à côté des citrouilles géantes, des enfants turbulents et rieurs préfèrent les chevaucher. Les anciens discutent entre eux, ça et là, tout autour.

princesse_aux_citrouillespotirons_galeux

 

 

 

 

 

 

 

 

 


La foule n'inspire pas que les marchands de tee-shirts, de courges ou de saucissons : un autre vendeur, le député Jean Auclair, a quitté son fief d'Aubusson pour envahir traitreusement celui du député Michel Vergnier. Peut-être tente-il d'inventer une variante à la célèbre "méthode Chirac" (qui "tâtait le cul des vaches") en rendant visite aux citrouilles ? Le public, visiblement, reste indifférent devant la tentative.

Jean_Auclair_sans_casquettefontaine_de_citrouilles

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Il faut dire qu'il y a des choses vraiment intéressantes à voir ici... De l'océan de potirons qui couvre les pelouses émerge une fontaine de citrouilles de 2 bons mètres de haut... Plus loin, de gracieux jets d'eau anime un bassin emplis de coloquintes... Mais les véritables "stars" de cette concentration sont les monstrueux potirons qui, tels des Sumos avant le combat, alignent fièrement leurs quelques 200 kilos de chairs végétales !

fontaine_aux_coloquintescitrouilles_g_antes

 

 

 

 

 

 

 

 

 


En face, des vendeurs de courges Butternut et de potirons galeux sont assaillis par les connaisseurs qui achètent en masse (le mot est tellement vrai qu'un va-et-vient de brouettes pleines sillonnent la fête jusqu'aux véhicules des acheteurs). La fanfare patrouille aussi, et les notes chaudes des cuivres éclaboussent musicalement les badauds.

fanfarecourges

 

 

 

 

 

 

 

concours_de_confiture_de_potiron

 

 

 

 

 

 

 


Là-bas, une vaste tente abrite une armada d'artistans et de producteurs locaux. Le sculpteur de coloquintes avoisine le producteur-récoltant de miel, les maquilleuses (expertes et minutieuses) décorent de doux visages juvéniles, le jury du concours de confiture aux potirons dégustent et se concentrent. Dans l'église, convertie pour l'occasion en atelier, Françoise Vernaudon fait une démonstration de tissage de tapisserie d'art. Un forgeron et un tailleur de pierre, quant à eux, reste devant la porte.

atelier_maquillageFran_oise_Vernaudon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Une seconde tente abrite, entre autres, une artisane qui propose déja des décorations de Noël en tissus. Elle cohabite avec la forte délégation des piégeurs de la Creuse qui étalent fièrement leur collection d'animaux sauvages empaillés... Dehors, des bénévoles de Les Journées Saint-Laurentaises se dépêchent de gonfler des ballons oranges : l'animateur de la fête a promis un lâcher de ballons dans un quart d'heure !

association_de_pi_geurs

__consommer_avec_mod_ration

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Alors, lorsqu'elle lèvera les yeux au ciel, la foule en profitera certainement pour admirer, en plus des ballons, le splendide clocher en châtaignier de l'église de Saint-Laurent... Amen.

Pour ce qui nous concerne, nous avons testé le pain au potiron : sa mie est jaune-orangée et il a le goût du... potiron. En tartines, nous l'avons marié avec de la gelée de pommes aux épices... Re-Amen.

clocher_de_St_Laurent

 

 

 

 

 

 

Xbanniere_3