CROCQ

 

 

 

 

 

 

 

 

A l'est d'Aubusson, sur la D9, se trouve la bonne ville de Crocq. Les habitants ont su mettre intelligemment en valeur, année après année, le riche patrimoine de leur vieille bourgade du pays Franc-Alleu. A l'origine, le nom de Crocq vient du celte "car" qui signifie "pierre". Car Crocq a été érigée il y a fort longtemps sur un éperon rocheux qui surplombe la vallée de la Tardes.


CROCQ_1

CROCQ_2

 

 

 

 

 

 

 

Un peu d'histoire ? Et bien voilà : le château-fort de Crocq est bâti en 1190 par Robert I, comte d'Auvergne. La place forte devient une pièce stratégique dans la ligne de défense du royaume de France. Les 2 tours ont 3 mètres d'épaisseur (à leur base) pour environ 20 de hauteur. Indestructibles !


CROCQ_3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En plus du robuste château, la ville est défendue par une ceinture de remparts derrière laquelle les serfs et leurs bêtes se réfugient en cas d'attaque... Elle a lieu en 1357, pendant la guerre de 100 ans : le "Prince Noir" (Prince de Galles) prend et ravage Crocq !


CROCQ_5

CROCQ_4

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1426, la Dauphine de Montlaur obtient du roi Charles VII que la ville de Crocq soit exonérée d'impots pendant 8 ans, ceci afin qu'elle puisse redresser les fortifications détruites. Les contrées de Bellegarde et Crocq, ainsi mises en franchise fiscale, deviennent pays de Franc-Alleu. Les remparts de Crocq seront achevés en 1444.


CROCQ_6

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après le massacre de la Saint-Barthélémy en 1572, les chefs protestants se réfugient à Crocq, sous l'autorité de Henri de la Tour d'Auvergne, baron de Crocq. De là, en 1575, à leur tour, ils se livreront à des exactions contre les catholiques.


CROCQ_11CROCQ_9

 

 

 

 

 

 

Des milliers de paysans se révoltent en 1592. Ils ne supportent plus la misère, l'insécurité et les lourds impots. Ils terrorisent le centre du royaume de France pendant des années, avant de se faire décimer en 1596. Le nom de "croquants" est donné à ces insurgés. Certains pensent qu'il est dû au fait que le mouvement est né à Crocq. D'autres affirment que c'est parce que les paysans en colère étaient armés de... crocs !


CROCQ_7CROCQ_8

 

 

 

 

 

 

 

La chapelle Notre Dame de la Visitation est la propriété du comte Cornudet depuis 1796... Elle est offerte à la commune de Crocq en 1989 (pour le bicentenaire ?) par la famille Cornudet des Chomettes de Beauverger d'Indy. Le clocheton est l'ancienne lanterne des morts. La chapelle protège entre ses murs un trésor : le triptyque de Saint Eloi, daté du 16ème siècle et classé aux monuments historique.


CROCQ_10

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au moyen-âge, noisettes, noix et faînes étaient pressées pour en extraire l'huile. Le pressoir (comme le moulin ou le four à pain) était la propriété du seigneur. Les serfs avaient obligation de l'utiliser et devaient, pour cela, s'acquitter d'une taxe.


CROCQ_12

 

 Marc Pouyet, habitant de Crocq.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'association pour la Sauvegarde du Vieux Crocq et de son Environnement défend l'intégrité du patrimoine historique, culturel et artistique de la commune de Crocq.

mail : svce@orange.fr             tel : 05 55 67 42 36         Rue Bardelle 23260 CROCQ


tourisme.hautpaysmarchois@orange.fr