0med25











Sir le châtelain de Crozant et sa dame, en ce beau mois d'août, ont convié leurs vassaux de la Basse-Marche, du Bas-Berry et de la Marche à venir festoyer et ripailler sur leurs terres "entouristées", durant deux jours et deux nuits...
Palsambleu ! Nous allons faire séant orgie de pitances !


0med230med2










Doit-on vous dire où se situe Crozant ? Oui ? Bon... soit : dans le Nord-Est de la Creuse, en partant de Dun-le-Palestel, vous galopez en direction d'Eguzon (sur la D913) pendant que nous vous expliquons...

En dehors de cette fête estivale, le bourg de Crozant est connu pour avoir accueilli, entre 1850 et 1950, une flopée de peintres impressionnistes de renom. Outre la splendeur des paysages, ils furent nombreux à y peindre les célèbres ruines de la forteresse médiévale... Nous y voilà ! Garez-vous là, nous finirons à pied.


0med241med12








Dans la rue principale flottent les étendards. Nous parvenons aux premières animations. Une échoppe abrite les loueuses de costumes (elles-même costumées, évidemment). A côté, un jeu d'échec géant connait un honnête succès tandis qu'en face se déroule le tournoi d'échec (de taille classique) dans une salle feutrée. Nos pas nous guident dans une ruelle adjacente peuplée de quelques marchands d'objets artisanaux. Une troupe d'animateurs de rue y joue une scène moyenâgeuse devant une pincée de spectateurs.


0med10med1










Vaguement dépités, nous remontons les escaliers qui mènent à la place de l'église. Ah, voilà ! Enfin du monde !* Des odeurs de viandes à la broche ! Des échoppes, des mendiants ! Des nobles et des manants en costume, partout, face aux ruines ! Et au bout, une scène vide pour l'instant. La sono diffuse doucement d'agréables morceaux de musique médiévale. Bonne ambiance !

*Nous nous demandons pourquoi ceux qui sont en contrebas, dans la ruelle, sont en quarantaine : peste ou choléra ?


0med40med15









Nous trainons en salivant autour du cochon qui rôti. Nous flânons, ici et là, quand soudain... nous remarquons que les costumés qui nous entourent parlent tous le britannique "language" ! Diantre ! Ils sont revenus ! Le grand duché d'Aquitaine a été repris et le château en est de nouveau la porte d'entrée ! Fichtre ! Et puis nous réalisons : l'histoire ne peut pas se répéter... la forteresse de Crozant est déjà en ruine ! Les anglais sont refaits cette fois ! Ah, ah, ah !


1med131med16









Comme les autres badauds, nous décidons de faire le tour des camelots et artisans de la place. Nous flânons, ici et là, quand soudain... deux cavaliers surgissent et lancent leurs montures sur un gueux qu'ils tancent vertement. Pour sûr, un malandrin ! Heureusement, la maréchaussée veille au grain ! Non loin, un croisé de retour d'orient conte ses exploits à deux péronnelles extasiées.


0med210med22









Sur le retour, nous nous attardons dans la salle polyvalente. L'exposition qu'elle abrite est très riche d'artistes qui devraient intéresser nos compères d'artistiCreuse23. Nous collectons un petit paquet de cartes de visites... N'oublions pas que nous sommes ici dans le berceau de l'école de Crozant !


0med320med34









Nous flânons, ici et là, quand soudain... Nous commençons à discuter avec un sculpteur sur bois ! Au bout d'une demi-heure, nous comprenons que c'était une erreur : il est terriblement bavard et... cette envie pressante qui nous tient !*

*Rassurez-vous, nous avons eu le temps de nous rendre aux toilettes.


1med01med10 1med7